Articles avec le tag ‘François HOLLANDE’

Je reviens sur le thème de ce président « normal », élu par un petit quart de l’électorat de notre pays (ainsi le veut, hélas, la loi électorale en France) et qui veut nous imposer des lois profondément anormales et amorales. Des lois qui donnent envie de vomir à une bonne part du peuple français (n’oubliez pas que Descartes qui pensait que le « bon sens était la chose la mieux partagée » est Français) mais qui se trouve tellement paralysé et intimidé par le terrorisme intellectuel qui « sursature » les médias (comme le disait Mgr Vingt-Trois il y a peu) qu’il fait le gros dos et regarde ailleurs pendant qu’on détruit sa culture et les conditions mêmes de sa survie en tant que peuple et nation.

Bref, je ne vais pas épiloguer sur cet aspect dramatique des choses; j’y reviendrai dans le papier que je prépare pour mes vœux de nouvel an en janvier prochain.

Mon propos est plus simple.

Quelles que soient mes incursions dans le domaine politique qui me tient à cœur en tant qu’ »héritier » d’une culture envers laquelle j’éprouve une reconnaissance infinie parce que je lui dois tout, et acharné à défendre les fondamentaux du peuple qui la porte tant qu’il voudra résister aux attaques de la culture de mort (relativisme, individualisme, antichristianisme, immigrationisme) -  je ne perds jamais de vue l’objet même de ce site : témoigner, dans la mesure de mes moyens, des possibilités infinies de l’AnthropoCosmologie pour éclairer l’existence humaine. Soit dans la perspective d’une mise en lumière du projet potentiel et global contenu dans tout thème natal, soit dans celle d’un déroulement prévisionnel possible. L’une n’étant jamais exclusive de l’autre bien sûr. Lire la suite de cette entrée »

Bon. Je suis plutôt satisfait de mes pronostics présidentiels.

Nicolas SARKOZY a quitté l’Elysée ce matin, emmenant toute sa smalah avec lui. Voilà qui va un tantinet aérer ce palais, conçu et construit pour une cocotte royale (de très grand goût, il faut le reconnaître puisque Mme de Pompadour est à l’origine du style Louis XVI) et qui a vu défiler par la suite, du temps de nos présidents républicains, quelques autres cocottes de moindre plumage, invitées là par leur amants présidentiels dont la plupart rappelaient plus des animaux de basse cours – où se glissait quelquefois une buse -  que le Lys royal ou les Aigles impériales.

J’écrivais dans celui  des articles sur les « présidentiables » qui lui était consacré :

 » Le redoutable carré Uranus/Pluton auquel j’ai consacré plusieurs précédents articles publiés sur ce site, affecte directement la conjonction Lune/Mars, essentielle, du thème du candidat Sarkozy : il s’agit d’une configuration de guerre, donc d’une question de vie ou de mort en quelque sorte. Cependant cette configuration étant située en Maison VII – celle de l’adversaire – on ne sait pas clairement « qui » risque de se voir laminer : NS lui même….ou son adversaire ? » Lire la suite de cette entrée »

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voici le N° 8 de cette Lettre mensuelle que j’adresse à mes amis, consultants et correspondants depuis quelques mois (et à laquelle ils peuvent se désabonner sans problème bien entendu).

Mes préoccupations du mois ont tourné autour de l’anniversaire de Jeanne d’Arc dont le modèle et l’exemple nous sont plus que jamais nécessaires en une époque où notre civilisation est minée et corrodée par toutes sortes d’agents pathogènes. Lire la suite de cette entrée »

Vous dire que le combat Aubry/Hollande me passionne, avec son arsenal d’idées recuites qui évitent de s’attaquer à l’essentiel : la dégradation spirituelle de notre pays dont la dégénérescence politique, économique, sociale et culture n’est que la conséquence; avec l’invraisemblable culot des deux protagonistes qui feignent d’oublier que si le pays est aussi mal en point qu’ils le disent, ils en sont responsables pour une large part, puisque, si je ne me trompe pas, la « gauche » a exercé un pouvoir sans partage de 1981 à 1995 (en exceptant les tristes intermèdes de Chirac et Balladur : 86/88 et 93/95 sous la présidence Mitterrand) puis de 1997 à 2002 avec Jospin, Aubry et Hollande dans les coulisses.

De plus, exerçant un magistère idéologique, moral et administratif écrasant sur l’Université et les Média, elle est largement responsable de la faillite de notre enseignement (que certains qualifient de « fabrique de crétin ») et de la perte de repères de nos contemporains : repères civiques, historiques, moraux, patriotiques et spirituels.

Passons car il y aurait trop à dire devant le spectacle affligeant des ces incendiaires (durs ou mous, pour reprendre les termes de Martine Aubry, venant nous chanter l’air des pompiers et des sauveurs. Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 335267Visiteurs Total:
  • 62Visiteurs aujourd'hui:
  • 138Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Newsletter