• QUATRIÈME DE COUVERTURE

    Dans cet ouvrage, Louis SAINT MARTIN, tente d’établir des passerelles entre les deux types de langage qui, dans la culture occidentale, se sont efforcé de nous indiquer les voies d’accès vers une certaine forme de transcendance (ce que Wolfgang Smith, préfacier de l’ouvrage, nomme Verticalité) : la Philosophie pour la voie exotérique qui ne se lasse pas de passer nos certitudes au filtre de la Raison ; et l’Astrologie pour la voie plus secrète et plus intime qui consiste à donner sens à nos destinées individuelles.

    Celle-ci envisage le monde et l’univers non comme de simples données matérielles mesurables et quantifiables à merci, mais sous l’angle de leur nature iconique (Jean Borella). Le « grand livre de la nature » que Galilée, voulait réduire à la seule tyrannie de ses lois mathématiques retrouvant ainsi sa nature sémantique : celui d’une langue à décrypter qui a quelque chose d’essentiel à nous dire sur la place que nous pouvons occuper dans le grand opéra cosmique que représente la Création.

    Pas de philosophie authentique qui ne débouche sur la question du sens de la vie – question métaphysique entre toutes – si cette activité de l’esprit veut rester fidèle  son exigence première.

    Pas d’Astrologie qui puisse se dispenser de faire appel à la philosophie – et notamment à son travail sur mythes et symboles -, si elle veut approfondir les données qu’elle met en œuvre depuis trois mille ans.  Activité qui consiste à débrouiller l’écheveau de correspondances qui relient les divers plans de la réalité de manière souvent opaque pour notre esprit qui n’a que trop tendance à dissocier, à simplifier et à lâcher la proie d’une connaissance authentique orientée vers la Sagesse, pour l’ombre de la réduction scientifique qui nous donne l’illusion d’être maîtres et possesseurs de la nature.

    Cet ouvrage se présente comme un « dictionnaire » et passe en revue 148 notions qui me paraissent dignes d’intérêt. Mais outre qu’il ne prétend aucunement à l’exhaustivité, il ne prétend pas non plus épuiser la signification des concepts ainsi présentés, ni les multiples liens qui peuvent les associer les uns aux autres, mais simplement encourager le chercheur à accepter la nécessaire ascèse intellectuelle qu’exige le langage astrologique s’il veut éviter de tomber dans les significations toutes faites que nous offre l’ersatz souvent lamentable qui a remplacé l’Art Royal qui régnait sur les plus hautes intelligences (Honoré de Balzac) au temps où rationalisme, scientisme et mercantilisme ne les avaient pas encore corrompues.

    Description de l’ouvrage.

  • Ouvrage de 957 pages dont 60 pages/couleurs consacrées à des thèmes natals de personnages célèbres.

  • Avec une Préface et un long article du Pr. Wolfgang SMITH – mathématicien, physicien et métaphysicien de renommée mondiale.

  • Une Table des Matières Détaillée.

  • Une Table des Cartes du Ciel publiées :

    • par Ordre de pagination.

    • par Ordre alphabétique, et

  • Une couverture originale du peintre Olivier TOMA.

Le premier tirage de cet ouvrage édité en deux volumes est actuellement épuisé.
Un nouveau tirage en un seul volume vous sera proposé à la fin septembre 2021 :

  • au prix de 41 €/TTC

Mais, jusque là et jusqu’au 15 septembre, il vous est possible de le précommander et de ne régler que :

  • 36€/TTC

Le port étant compris dans les deux cas.

Le règlement se fait  au choix :

  • par Chèque à l’ordre de Louis SAINT MARTIN – 5, rue des Alouettes – 81200 AIGUEFONDE

  • par Virement bancaire à l’ordre de :
    Louis SAINT MARTIN – IBAN FR76 1350 6100 0006 9011 4000 186

Statistiques
  • 533925Visiteurs Total:
  • 21Visiteurs aujourd'hui:
  • 137Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Archives