Articles avec le tag ‘dhimitude’

Nous allons laisser parler ces deux personnages dont j’ai recueilli les propos à de bonnes sources. Donc parfaitement vérifiables.
Le premier, Jean-Paul II, fut un des premiers témoins de notre temps, doué d’une hauteur de vue et d’une expérience au plan géopolitique (pour ne parler que de cet aspect de sa personnalité hors normes) à laquelle le second ne peut même pas rêver, quelque talent qu’il manifeste en matière d’esbroufe politique, et quelle que soit la qualité des leçons que lui ont prodiguées Messieurs Rothschild, Attali et consorts, sans oublier celles de maman Brigitte.

Lire la suite de cette entrée »

islamisme 3En 1960/61, alors que j’effectuais mes 28 mois de service militaire « pour rien » (puisque la décisionislamophilie 2 - google images d’abandonner l’Algérie aux mains de ses égorgeurs d’alors, était prise depuis longtemps par notre « homme providentiel« ) Lire la suite de cette entrée »

  • ISLAM 2Dhimitude, quand tu nous tiens, ou : quand notre président Normal 1er honorait l’Aïd-el-Fitr  !

Voici ce que notre premier chanoine honoraire de l’archibasilique majeure de Saint-Jean-de-Latran, à Rome; chanoine de l’abbaye de Beauchêne, à Cerizay (Deux-Sèvres); proto-chanoine de la cathédrale d’Embrun (Hautes-Alpes); proto-chanoine de la basilique Notre-Dame de Cléry (Loiret);  chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne, de Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Julien du Mans, Saint-Martin de Tours, Saint-Maurice d’Angers, Saint-Jean de Lyon, Saint-Étienne de Châlons et Saint-Germain-des-Prés à Paris,

Voici donc ce que le premier personnage de l’Etat, qui porte tous les titres que je viens d’énumérer et héritier, qu’il le veuille ou non, d’une Histoire qu’il est sensé connaître et respecter, écrivait en plein mois d’août après une sieste réparatrice auprès de sa douce maîtresse en titre, aux musulmans de France :

« A l’occasion de l’Aïd-el-Fitr, j’adresse tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France. Je souhaite que cette fête du pardon, du partage et du souci de l’autre, contribue à la concorde, dont notre Nation a tant besoin. Je tiens à réaffirmer mon attachement à l’égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. La laïcité, qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse, demeurera indéfectiblement la règle de notre République » Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 355102Visiteurs Total:
  • 7Visiteurs aujourd'hui:
  • 138Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Newsletter