Articles avec le tag ‘avortement’

Le regard qui tue…

Très pris ces derniers temps par mes activités et quelques soucis d’ordre familial, je n’ai pas eu l’occasion de publier l’article que j’avais écrit à l’annonce de l’accession de notre sémillant et éphémère Ministre de l’Éducation dite Nationale au poste de Premier Ministre.

Depuis, d’autres événements sont survenus qui méritent qu’on s’y attarde : la mort de Badinter et sa panthéonisation, l’inscription de l’AVEN [1] dans le marbre douteux d’une Constitution devenue Code de la Transgression, dernier témoignage d’un peuple tellement avachi qu’il disparaîtra dans les égouts de l’Histoire, comme l’eau au fond du lavabo (pour reprendre une image sartrienne je crois), sans même s’en apercevoir. Notre Dame que nous reconstruisons à si grands frais et avec tant de dévouement ne sera plus alors qu’un temple maçonnique érigé à la gloire du Lucifer Mondialiste en plein cœur de Paris, ou l’une des milliers de mosquées qui ont commencé de recouvrir notre Patrie en lieu et place de ce « blanc manteau d’Églises » dont s’extasiait le moine Raoul Glaber, au début du XIème siècle.

Lire la suite de cette entrée »

Ainsi que je  l’ai promis dans mon tout récent article sur les rapports entre Épiphanie et Astrologie, je vous communique la version écrite de la toute dernière conférence de Patrick Buisson [https://www.youtube.com/watch?v=fx0NhDvxq28] prononcée quelques jours avant sa mort.

L’occasion lui en était offerte par l’association Renaissance Catholique dont je tiens à honorer l’inlassable action en faveur de la vérité qu’elle mène sans relâche depuis longtemps déjà.

CONFÉRENCE PATRICK BUISSON

Chers amis,

Il y a un moment où, quoiqu’il nous en coûte, il faut savoir s’incliner devant les miracles du progrès. Deux siècles d’émancipation, deux siècles pendant lesquels on aura appris à l’homme à ne plus disposer de lui-même pour autre chose que lui-même. Deux siècles de Lumières ont débouché sur cette bonne nouvelle : l’humanité a enfin acquis les moyens techniques d’un suicide collectif.

Lire la suite de cette entrée »

Une partie de ma carrière s’est déroulée dans le monde de l’industrie pharmaceutique, ce qui m’a permis d’approcher d’innombrables médecins et quelques grands noms de la médecine française de l’époque (années 60/70) lors de congrès et de dîners professionnels. Les discussions autour de la table tournaient souvent autour des sujets culturels (quelques « patrons » français étaient de grands mélomanes), bien plus rarement politiques, mais, la plupart du temps, abordaient les question de technique et/ou d’éthique médicale. Et j’ai ainsi pu constater que, lorsque les mots d’euthanasie et même d’avortement (on ne parlait pas encore de  « suicide  assisté » ou d’« IVG » – c’est à dire d’assassinat légalisés – affleuraient dans les conversations, ils soulevaient ipso facto une forme de réprobation unanime qui conduisait à parler d’autre chose.
O tempora, o mores !

Lire la suite de cette entrée »

Suite à notre précédente correspondance, M. X… m’a fait parvenir le commentaire suivant :

Cher Monsieur,

Je vous remercie pour votre réponse; je viens de lire votre article. J’ai été impressionné par les études astrologiques que vous donnez. Bien sûr, c’est assez difficile à suivre, mais je me rassure en pensant que je ne dois pas être le seul dans ce cas. Cela doit être très intéressant de  pouvoir « accéder » à un thème tant aisance, mais ce n’est pas donné à tout le monde.

Pour ce qui est de l’aspect « sexuel » de Mauriac, il est possible que cela « se montre » dans les relations des parents du Guillou, pas de lui. Je me trompe certainement, mais je ne suis pas sûr que la définition de Wikipédia du sagouin puisse lui correspondre (pauvre gosse), mais  ‘est celle que l’on a voulu lui coller. D’après ma mémoire, je crois que c’était un enfant « attardé », donc dans l’impossibilité de se défendre. Il a été un souffre-douleur, un martyr, au point de se suicider, vers l’âge de 10 ans, suivi par son père, pour mettre fin ensemble à leur malheur. De mémoire (toujours), c’est son instituteur qui l’éveille à la « confiance », à un peu de bonheur. Quant à Drogo, sa vie se résume peut être à une quête vaine, toujours recommencée, comme celle de l’étoile de Don Quichotte de Jacques Brel.

Seule, peut être, la rencontre avec une personnalité hors norme, comme sœur Thérésa par exemple (Yalla), aurait pu infléchir leur destinée. Parce que là se trouve la compassion et la confiance absolue. Mais dans la majorité des cas, il faut se débrouiller avec les moyens du bord.

Merci encore pour votre réponse.

X…Y…

PS: Votre analyse sur l’homosexualité « cachée » de Mauriac, m’a fait penser à un de vos articles sur Hitler, qui aurait été dans la même situation et que peu de biographes évoquent (si je ne me trompe pas). Hadès évoque un cas similaire en la personne de Conan Doyle; ce que les biographies n’évoquent sans doute pas. Mais dans l’Angleterre de cette époque, on comprend qu’il ait préféré se cacher. Surtout si l’on se remémore, qu’encore en 1954, Alan Turing, génie des mathématiques, a été poussé au suicide.

Lire la suite de cette entrée »

Simone VEIL 2Je reçois d’une de mes consultantes d’Allemagne, grande spécialiste de médecine naturelle, un aimable message lié à la sortie de mon livre mais dans lequel elle me demande incidemment :  » Avez-vous avez pris connaissance de cette loi pour les 11 vaccins ? Bon sang, mais ils sont devenus fous au gouvernement ! » Lire la suite de cette entrée »

avortement - Google imagesSuite à la publication de ma lettre à Marine Le Pen (1)  j’ai reçu deux messages.

  • L’un de M. Eric Domard à qui j’ai déjà répondu dans un article précédent.

  • L’autre d’une correspondante dont je n’ai pas l’autorisation de révéler l’identité.

Ce deuxième échange – à partir d’un message d’un tout autre niveau que celui de M. Domard – méritait une réponse approfondie. J’ai essayé de la fournir. J’ai pensé que cet échange pouvait intéresser d’autres personnes, se posant les mêmes questions que ma correspondante.

Bien cordialement à tou(te)s. Lire la suite de cette entrée »

 

creche_-_micom_-_creative_commons_attribution-share_alike_3.0_unported-be2d5

Dans mes voeux de l’an passé, je vous ai exprimé tout ce qu’il fallait savoir contempler – à mon avis – dans la symbolique de NOEL.

Je n’y reviens pas. Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 636822Visiteurs Total:
  • 33Visiteurs aujourd'hui:
  • 107Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives