—- Original Message —–

From: Sandra  S…. To: louis saint martin

Sent: Sunday, October 05, 2003 12:44 PM  Subject: cours + consultation

Cher Monsieur,

(pour mémoire : je suis la personne utilisatrice du système de domification antique)

Petit message pour vous informer que je poste demain le bordereau de commande des cours de la série 2 du 1er cycle. Les 3 cd de la 1ère série sont intéressants et correspondent à ma « vision » de l’astrologie. J’ai donc hâte de continuer vos cours !

Par ailleurs, j’ai un renseignement à vous demander : cela concerne les consultations. Est-ce vous qui les donnez aussi sur Paris ? Quel est le tarif ? Quel est le délai pour un rendez-vous ?

Cela fait très longtemps que j’ai envie de consulter un professionnel mais je n’arrive pas à me décider. A cela il y a 2 raisons fondamentales : 1/ je n’ai pas envie d’entendre des choses négatives annonciatrices de catastrophes, etc… 2/ la plupart des astrologues français utilisent un système de domification dans lequel je ne me reconnais pas du tout à moins de le tirer par les cheveux… et pourtant je ne doute pas que beaucoup d’entre eux soient compétents !

Il y a quelques années j’avais été voir une astrologue branchée karma, mais je n’ai pas été satisfaite sans compter qu’elle s’est « plantée » sur certaines prédictions. A l’heure actuelle je reste sceptique sur ces histoires de karma : je ne suis pas convaincue de sa réalité mais je ne suis pas non plus convaincue de sa non-réalité.

Jusque là je n’arrivais pas trop à mettre les mots sur le type de consultation que je recherchais et j’ai enfin trouvé en lisant votre page web sur les consultations ! D’ailleurs je me suis même fait comme réflexion : c’est le type de travail astrologique que je souhaite faire en professionnelle…

 

Bien à vous,

Sandra S….

 Chère Madame,

Je vous remercie de votre courriel et je suis très heureux que le contact avec mes cours corresponde à votre vision des choses. Je souhaite que la suite de la formation vous apporte toujours satisfaction.

Je vais maintenant répondre à vos questions.

1/ Oui, il m’arrive de consulter à Paris, mais pas très souvent en fait. Pourquoi ? Tout simplement parce que mes consultants ne voulant pas attendre plusieurs semaines, préfèrent une consultation téléphonique. Celle-ci présente les mêmes caractéristiques qu’une consultation en face à face mais peut être obtenue très rapidement. En tout cas beaucoup plus rapidement qu’un RV à Paris.

Le coût de ma consultation à Paris est de 120 Euros – il est de 90 Euros par téléphone (puisque je n’ai aucun frais de déplacement et de séjour).

2/ Je n’attache pratiquement aucune importance au système de domification choisi. Pour moi c’est un peu l’arbre qui cache l’immense forêt de la cohérence astrologique. Képler lui-même rejetait la domification par elle-même et n’attachait d’importance qu’aux planètes se trouvant dans les « angles » du thème car ce sont les seuls points correspondant à une réalité cosmologique : à savoir la ligne d’horizon et la ligne méridienne définissant les 4 points cardinaux.

Pour ma part je serais incapable de dire si je me reconnais mieux dans un système « campanus » « régiomontanus » ou « placidus » ou à « maisons égales »…….en admettant que l’astrologue concerné soit capable d’en faire ressortir les différences éventuelles dans son interprétation. Ce qui m’étonnerait.

Tout (ou presque) se joue pour moi essentiellement dans le réseau relationnel interplanétaire sur fond zodiacal (tout aussi incontestable que les 4 points cardinaux puisque lié au cycle solaire annuel…et non aux constellations arbitraires comme le croient certains).

Certes j’utilise les Maisons, mais avec prudence. Quand on sait le nombre d’attributions qui leur sont affectées, on doit faire preuve de circonspection et éviter tout jugement définitif.

3/ J’admire les astrologues « branchés karma » comme vous dites. Ils arrivent à vous raconter toutes sortes de choses liées à des vies antérieures dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles sont rigoureusement invérifiables. On est là dans le domaine de la « foi » ou de la « croyance » alors que l’astrologie est une « science d’observation et un art » qui n’ont rien à voir avec une simple croyance quelconque mais avec la connaissance d’une réalité, fort subtile certes, mais qui peut être appréhendée par tout esprit ouvert à la dimension non-physique, non-causaliste de cette même réalité dans laquelle nous vivons.

De plus, cette croyance n’apporte rigoureusement rien aux véritables buts de l’astrologie : acquérir plus de sagesse et plus de détachement dans la conduite de notre destinée.

Se focaliser sur des origines hypothétiques (les vies antérieures, le karma) permet très souvent au contraire de se détourner, voire de fuir, le travail véritable qui nous est proposé : qu’est-ce-que je suis, que dois-je faire ici et maintenant, quel sens donner à mon existence ?

Vous précisez, fort à propos, que vous n’êtes « pas convaincue de la réalité ni de la non-réalité des théories sur le karma » et, intellectuellement, philosophiquement, je suis dans la même position que vous.

Nous ne pouvons ni affirmer ni infirmer.

Donc je m’abstiens, comme pour tout ce que je ne peux vérifier ou démontrer :

1/ Comment pourrais-je tenir compte d’une hypothèse – dont je doute moi-même – dans mon travail avec mes consultants ?

2/ Cette hypothèse m’est aussi inutile que de savoir si Krishna s’est réincarné dans le corps d’une vache ou si Kali possède 6 ou 8 bras.

En fait, nous sommes face à une tradition purement philosophique ou « religieuse » au sens courant du terme. C’est à dire qu’il faut y croire. Puis accepter les démonstrations bâties sur cette croyance ! Rien de plus simple d’ailleurs, puisque c’est invérifiable. Et quel pouvoir pour celui ou celle qui prétend avoir accès à ce qui constituerait les racines mêmes de votre identité et à quoi vous n’accéderiez vous-même que par lui ou par elle !!!

Lorsque je reçois un consultant ou que je forme un élève, je n’ai pas à obliger ces personnes à changer leur système de croyances (ou de non-croyances) et à leur imposer le mien pour faire une  bonne consultation avec le premier, aider à penser en astrologue pour le second. De bonne ou de mauvaise foi, volontairement ou involontairement c’est pourtant ce que fait l’astrologue « karmiste » ou « réincarnationiste ». Les présupposés de son interprétation reposant sur des bases religieuses, en amenant son consultant à adhérer à ses conclusions, il l’a – en même temps – amené à adopter ses propres présupposés religieux. En bref, il a  violé sa conscience.

Ce que, personnellement, je me refuse absolument à faire puisque la liberté de conscience – avec l’amour de la vérité – est le bien le plus précieux qui nous ait été donné.

En allant plus loin, du point de vue religieux qui est le mien (et non plus seulement intellectuel ou philosophique) l’hypothèse du karma et de la réincarnation ne s’imposent pas. Je suis Chrétien; et par la crucifixion du Christ je sais que le « karma » de chacun de nous est déjà racheté si nous faisons l’effort de suivre son enseignement, de pratiquer ses vertus et de recourir aux Sacrements de l’Eglise. Je n’ai donc pas besoin de revivre des quantités d’existence pour purifier ce qui, en moi, doit l’être car il suffit d’un instant très court pour opérer une métanoïa intérieure. Il me faut simplement (si je puis dire !) m’ouvrir à la grâce purificatrice, me « convertir » au sens le plus fort du terme et me brancher sur la source même de la vie éternelle. Un « instant » suffit à produire (voyez Saint Paul sur le chemin de Damas) ce que 45 vies n’atteindront pas dans une âme qui s’obstine et se refuse. De plus, penser acquérir la vie éternelle (ou échapper au cycle des incarnations pour l’oriental) ne peut pas se faire par soi-même pour le Chrétien. Il y faut l’aide de Dieu. En aucun cas la « connaissance » pure ne peut sauver l’homme. C’est le propre des conceptions gnostiques, style « new-âge » (qui foisonnent dans notre monde actuel) que d’attribuer aux seules forces mentales de l’homme et à la connaissance, les clés de son salut. Je ne suis pas « gnostique ».

Mais tout cela intéresse  ma foi et ma conviction profondes et elles ne concernent que moi.

Ce qui veut dire que, étant dans ma foi, je ne peux être aussi dans ma fonction d’astrologue.

Cette foi conditionne certainement ma pratique personnelle de la consultation et de l’enseignement. Mais en aucune façon la substance de ce que j’ai à dire dans une consultation ou à enseigner dans un cours d’astrologie. De même qu’on peut être mathématicien croyant ou athée sans porter préjudice aux vertus des mathématiques.

L’angle moral ou religieux intervient dans la façon d’être, dans la vie personnelle du mathématicien et, éventuellement, dans l’objet, le projet au service desquels il peut mettre l’outil mathématique. Non dans sa façon de considérer la substance ou la réalité mathématiques elles mêmes, parfaitement neutres.

Il n’en est pas de même dans la vision « réincarnationiste ou karmique » de l’astrologie. Elle est, dès le départ, embrigadée dans une vision idéologique à laquelle il faut adhérer pour que le discours produit prenne sens. Cela me fait penser à la « génétique » qui, parce qu’elle soulignait la singularité absolue de chaque être humain, fut condamnée par la « science » soviétique comme « contraire au dogme de l’égalité  » !

Donc, tant sous l’angle opératoire ou conceptuel que sous l’angle moral et spirituel, je n’ai pas à me servir de cette croyance (totalement fumeuse pour moi….même si elle a séduit Platon) ni à l’imposer à mes consultants ou à mes élèves comme condition première de la réalité astrologique. Libre à eux de l’adopter ou non, pourvu qu’ils se montrent aussi objectifs que possible dans leur travail d’astrologue, aussi proches que possible des réalités humaines,  et qu’ils restent toujours dans un état d’esprit de simplicité, d’ouverture, de prudence, de respect des croyances de l’autre, conditions premières du progrès intellectuel et spirituel.

C’est ce à quoi je m’efforce d’atteindre moi-même et à quoi je m’efforce de les aider dans la mesure de mes moyens.

Bien cordialement à vous et bon travail.

LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 335267Visiteurs Total:
  • 62Visiteurs aujourd'hui:
  • 138Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Newsletter