Voici un ensemble de documents qui témoigne de la capacité prévisionnelle de l’AnthropoCosmologie.

Au moment même où Jacques CHIRAC paraît définitivement rejeté de la vie politique française, où il est au plus bas dans les sondages (autour de 8%)  largement devancé par Balladur à droite et par Delors à gauche, où ses meilleurs amis le trahissent (souvenez-vous de Sarkozy se rangeant derrière Balladur et de Balladur lui-même, l’ami de trente ans, poignardant  Chirac dans le dos) ou lui demandent de se retirer sans faire d’histoire – je me souviens d’une interview de députés RPR sur France Inter, qui n’était pas piquée des vers dans le genre  « dégage le has been, on t’a assez vu ! »…..

A ce moment là, donc, je lui écris, à la demande d’un ami commun, non pour simplement lui dire qu’il a des chances mais pour le « féliciter de son élection en 1995 ». La reproduction de ma lettre le montre : elle est datée du 8 novembre 1993. Soient un an et demi avant l’élection.

 

C’est Jean Louis Debré, alors secrétaire général ou président du RPR, qui me répondra – fort aimablement – dans une lettre sans grand intérêt.


Un peu plus d’un an plus tard, sa campagne tardant à démarrer, un des plus proches collaborateurs (président d’un parti politique allié du RPR, consultant depuis de longues années) me demande de confirmer mon pronostic, et, si possible, d’expliquer la difficulté du candidat Chirac à remonter dans les sondages.

J’écris alors la 2ème lettre reproduite ci-dessous et datée du 14.01.1995.

Vous remarquerez que j’indique clairement dans mon texte, à ma façon,  que la victoire arrivera  par « une prise de distance de choix antérieurs, une révisions sans concession de certains concepts ou certitudes, de tout ce qui pouvait « aller de soi »…...etc   « .  Traduite sur le plan politique, cette observation prendra la forme du  « combat pour résorber la fracture sociale« . Une trouvaille des concepteurs de la campagne de Chirac qui lui permettra de déborder Balladur sur sa gauche et de le dépasser au premier tour…..en donnant par la même occasion une belle réponse au travail que Saturne a effectué sur son Soleil natal pendant plusieurs mois.

Je lui indique aussi que le blocage saturnien se termine le 5 Février. Or, c’est la période où il est remonté dans les sondages.

Et enfin, je lui révèle l’élément qui signe pour moi sa victoire à l’élection présidentielle : l’arrivée de Jupiter sur son Soleil natal du 13 janvier à début Juillet 1995. Seul de tous les candidats, Jacques CHIRAC est le seul qui, en 1995, disposait d’une conjonction Jupiter/Soleil qui se rencontre à de nombreuses reprises dans le cas de l’élection de certains de ses prédécesseurs comme présidents de la république ou présidents du conseil.

J’inclus les deux premières pages de cette lettre, le reste ne concernant pas directement le sujet qui nous occupe ici : à savoir les possibilités prévisionnelles de l’anthropocosmologie. Discipline qui se révèle, à l’usage, bien plus efficace que tous les instituts de sondages réunis.


Cette fois-ci j’ai droit à une réponse personnelle du cher grand homme qui trouve à François Hollande une carrure d’homme d’Etat….comme Richelieu, Colbert, Metternich, Clémenceau ou De Gaulle, en somme…..

Vous relèverez dans son texte une petite erreur de compréhension (ce qui doit vous mettre en garde sur le bon sens du signataire) il me « remercie pour ma confiance« . Confiance que je ne lui ai exprimé d’aucune façon – et pour cause – me contentant de lui faire une démonstration de ce que l’AnthropoCosmologie pouvait nous apporter. Point.

Bien entendu, je n’entendrai plus parler du personnage et aucun petit mot ne viendra exprimer quelque gratitude pour la justesse de mes analyses, pourtant fort précieuses en des temps où tout le monde l’abandonnait et prédisait son échec à qui mieux mieux.

Mais, comme je n’attendais rien – connaissant parfaitement les moeurs politiques – je ne fus pas déçu.

Louis SAINT MARTIN

 

 

 

4 réponses à to “Correspondance avec Jacques CHIRAC : les Présidentielles de 1995 –”

  • Désigaux Stéphane:

    Il n’empêche que tout respire la déception dans l’aboutissement de cet échange de lettres .
    Monsieur,un conseil: n’ajoutez pas de la médiocrité à la médiocrité .
    Un peu de lucidité : faites du nettoyage dans vos archives .
    Mais le pouvez-vous encore ?
    L’âge est cruel .

    • Monsieur,

      Votre message est trop sibyllin pour que je puisse y répondre convenablement.
      Je ne sais de quelle « déception » vous parlez, ni où se situe la « médiocrité » et encore moins pourquoi je devrais « nettoyer » mes archives. Elles sont ce qu’elles sont et je n’ai aucun passé épistolaire à « reconstituer » ou dont je doive rougir.
      Quant à la cruauté de l’âge, faites-vous une raison : je vous conseille une petite cure d’Oméga 3. Il n’y paraîtra plus.
      Bien à vous

      LSM

  • Désigaux Stéphane:

    Depuis 1995 le temps a fait effectivement son oeuvre .

    Montrez ce message à quelqu’un de votre entourage :Il vous expliquera et vous transmettra toutes mes excuses que je vous souhaite entendre dans un de vos éclairs de lucidité .
    Votre cas semblant désespéré, je ne peux, pour ma part, vous conseiller aucun soin particulier .
    Peut-être un prêtre ou une maison de retraite spécialisée .
    Je vais signaler cela à toutes mes relations afin qu’elles contournent votre site et ne perdent pas de temps dans leurs recherches astrologiques ou autres .
    « On ne tire pas sur une ambulance ».
    Respectueusement votre .

    • Cher Monsieur Désigaux,

      Avant de vous répondre pour la 2ème fois (il n’y en aura pas de 3ème) j’ai relu rapidement ma correspondance avec J.C et, ainsi que vous me l’avez si aimablement conseillé, je l’ai fait relire par quelques personnes dont le bon sens est avéré jusqu’à présent….
      Ni ces personnes, ni moi n’avons rien trouvé dans ces textes, qui justifiât cette mordante ironie qui vous semble sans doute le fin du fin en matière d’esprit critique mais qui n’est, en fait, que vaine suffisance gratuite de votre part.
      Comme pour d’autres attaques de même calibre que la vôtre, je n’ai qu’une réponse à offrir : montrez-nous de quoi vous êtes capable vous qui avez oublié la leçon de la paille et de la poutre et nous vous rendrons hommage. Mais là nous pouvons toujours attendre….

      Par conséquent je serai ravi que vous fassiez la plus vaste contre-publicité possible à mon site. Si l’adage qui veut que « qui se ressemble, s’assemble » est vrai, vous m’éviterez ainsi d’avoir à lire les poulets de cuistres beaucoup plus doués pour le dénigrement systématique que dotés de créativité intellectuelle. Et ainsi vous me soulagerez du pensum de devoir leur répondre.

      Quant à vos métaphores religieuses ou médicales, je vous les laisse, elles ne sont que l’aveu de votre impuissance à argumenter sérieusement.
      Mais, comme vous le dites, « on ne tire pas sur une ambulance » …surtout quand elle est en panne de carburant.
      Bien à vous

      LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 350248Visiteurs Total:
  • 89Visiteurs aujourd'hui:
  • 138Visiteurs hier:
  • 2Visiteur(s) en ligne:
Newsletter