Articles avec le tag ‘Peillon’

Pieds nickelés - Google imagesUn de mes correspondants a voulu faire partager à sa liste d’abonnés la grande nouvelle que les anges socialistes qui ont remplacé si désavantageusement les anges chrétiens, ont répandue dans le ciel de notre belle république socialo-maçonnique et qu’il a soigneusement recueillie pour nous la transmettre : le chômage est vaincu en France. Lire la suite de cette entrée »

lettreCe mois-ci, je me suis intéressé à des personnages emblématiques de notre époque et de notre société : Patrice Chéreau, Vincent Peillon et Jean Raspail. Le meilleur et le pire….à remettre dans l’ordre évidemment.

Bonne lecture à tou(te)s

 

LSM

 

courrier postalLa production du mois de mai fut assez limitée mais cela s’explique par la très longue étude que j’ai consacrée aux rapports entre HITLER, le NAZISME en général et l’HOMOMILITANTISME virulent[1]. Etude qui m’a demandé beaucoup de recherches et de travail pour rédiger les quatre articles qui la composent.

D’autre part, il m’a fallu aussi assurer les recherches nécessaires à la rédaction des études que je voudrais consacrer à :

-         Vincent PEILLON, notre ministre de l’Ecervelage National, haut dignitaire du G.O dit « de France » qui a décidé d’inculquer aux petits Français, vos filles et vos fils, la nouvelle religion « laïciste et universelle » (en fait maçonnique) qui était le projet de Ferdinand Buisson à l’aube du XXème siècle (et, plus anciennement de Robespierre). Apprentissage tout aussi laïque, gratuit et encore plus obligatoire que ne le sont la maîtrise de la lecture, de l’écriture et du calcul. Lire la suite de cette entrée »

breves 1Quelques brèves que j’ai récoltées pour vous dans l’ensemble de la Presse quotidienne ou périodique :

  • de Jean-Luc Mélanchon, cette noble déclaration :

« Les Occidentaux, ça n’a pas de réalité. Personnellement je ne souhaite pas être un occidental. Je ne veux pas être un blanc catholique, je préfère être noir athée« 

Reste à savoir si les noirs athées seraient ravis de se trouver associés au pire des racismes : celui qui, par haine de soi-même, se veut ce qu’il n’est pas. Nous avons déjà connu cela en d’autres circonstances : des Français qui se voulaient plus Allemands et Nazis que les Allemands-Nazis eux-mêmes. Des « cocos » qui se voulaient plus soviétiques que les Soviétiques eux-mêmes. Décidément le virus de la collaboration active contre son propre pays et sa propre culture  n’est pas près de s’éteindre en France. Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 335455Visiteurs Total:
  • 127Visiteurs aujourd'hui:
  • 123Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Newsletter