Articles avec le tag ‘Jeanne d’Arc’

© Copyright 2010 CorbisCorporationJe terminerai cette série d’articles que j’ai entreprise sur la vocations spirituelle de la France et sa consécration à Notre Dame, par un document fort précieux puisqu’il  s’agit d’un Décret Pontifical – en fait, une Lettre Apostolique (1) que la plupart des Français ignorent, et pour cause…-  que Sa Sainteté le Pape Pie XI a publié le 2 mars 1922 (il y a moins d’un siècle donc, en pleine période républicaine) qui vient comme confirmer et sanctifier les actes et les textes de saint Rémi, Clovis, saint Louis et de Louis XIII, Louis XIV, Louis XVI, Marie-Antoinette, Elisabeth de France qui placent le France sous la protection officielle de Notre-Dame de l’Assomption.
Dans ce même décret pontifical, non seulement l’Eglise, en la personne du Pape, déclare Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de la France, mais de plus élève Sainte Jeanne d’Arc comme patronne en second.

Nous saurons donc à qui nous adresser dans nos efforts pour sortir de la fosse à purin dans laquelle on s’efforce de nous faire vivre. Ou plutôt de nous faire disparaître.

Voici le texte complet de cette Lettre Apostolique qui se passe absolument de commentaires. Lire la suite de cette entrée »

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voici le N° 8 de cette Lettre mensuelle que j’adresse à mes amis, consultants et correspondants depuis quelques mois (et à laquelle ils peuvent se désabonner sans problème bien entendu).

Mes préoccupations du mois ont tourné autour de l’anniversaire de Jeanne d’Arc dont le modèle et l’exemple nous sont plus que jamais nécessaires en une époque où notre civilisation est minée et corrodée par toutes sortes d’agents pathogènes. Lire la suite de cette entrée »

Il me semble, à lire l’ensemble des commentaires fort bienvenus pour la plupart, que la controverse entre le « politique d’abord » et le « spirituel d’abord » dans la façon de juger la mission de Jeanne, vient de ce que les raisonnements, pour éloquents qu’ils soient pour la plupart, ne mènent pas l’analyse à son terme.

Et d’un : il est évident que toute politique doit s’enraciner dans une vision religieuse, spirituelle de la société; comme dans la philosophie classique le « métaphysique » ne suit pas mais précède le « physique » et lui donne sens. L’ordre cosmique précède l’ordre naturel qui, pour un Chrétien, ne peut aucunement dépendre « du hasard et de la nécessité ».

Et de deux : il en découle que des multiples sens – souvent bien méprisables, comme à notre époque – que nous pouvons accorder au mot « politique » celui qui doit être retenu pour Jeanne d’Arc pourrait être « une action spirituelle en acte au service du collectif ». Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 350529Visiteurs Total:
  • 123Visiteurs aujourd'hui:
  • 130Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Newsletter