Archives d’un auteur

Dans un article purement prospectif consacré à la présidentielle de 2022, je m’étais posé la question de savoir si la conjonction JUPITER-NEPTUNE qui semble scander les grands moments de nos différents régimes, quasiment depuis le XIXème siècle, et qui se reformait exactement au moment de la consultation électorale, allait jouer pleinement. Et, comme elle semblait bénéficier plus particulièrement à Xavier Bertrand, j’émettais l’hypothèse que, s’il était élu, nous aurions une sorte de confirmation supplémentaire d’un temps politique associé aux relations (conjonctions, oppositions, carrés ou trigones) de ces deux corps célestes.
Xavier Bertrand n’ayant pas été candidat n’a pas été élu (nous nous en consolerons facilement) mais on ne peut pas dire que Jupiter/Neptune n’aient pas joué leur rôle dans cette présidentielle 2022 car le thème de MACRON est fortement imprégné des leurs valeurs, quoique non dominantes.
Valeurs sans lesquelles sans lesquelles il n’est même pas question d’entreprendre une carrière politique de grande envergure en France.

Lire la suite de cette entrée »

Avertissement : L’article que vous allez lire ci-dessous fait partie du  » CHAP X : Missions et Destins » de l’ouvrage qui paraîtra cette année et que je compte intituler : « Un Astrologue en Quête de Sens … s’interroge sur la notion de Destin« .
C’est pourquoi ce texte fait allusion à certains éléments ou développements figurant dans la partie antérieure à ce chapitre. Ne vous en inquiétez pas, cette évocation ne nuit en rien à la bonne compréhension de l’article en lui-même.
Peut-être même vous incitera-t-il à lire l’ouvrage complet quand les Éditions de l’Aurige : https://sites.google.com/leseditionsdelaurige.com/site/accueil l’auront publié. Ce qui ne saurait tarder.

Lire la suite de cette entrée »

1/ RAPPEL DES FAITS

Il y a neuf ans, les circonstances m’avaient amené à offrir à mes lecteurs, un florilège de déclarations sur l’Islam qui nous viennent de personnages parfaitement respectés, et même honorés, de notre Histoire culturelle, religieuse et politique, puisque de nombreuses rues portent leurs noms.
C’était un temps où les auteurs, les hommes politiques et même les sujets du roi de France (comme Voltaire par exemple) pouvaient encore s’exprimer sur tous les sujets sans risquer de se faire ostraciser, invectiver, condamner par la justice, ou pire…
C’était un temps où on ne connaissait ni la langue de bois, ni la langue de buis qui sont les deux langues communes adoptées par tous les lâches, les profiteurs et les transfuges de tous les régimes et de toutes les confessions, depuis que le monde est monde. On appelait un chat : un chat -, un terroriste : un ennemi du genre humain – un immigré officiel irrespectueux des lois du pays qui le nourrissait : un ennemi de la nation – un immigré entré illégalement sur le territoire national : un clandestin à renvoyer chez lui et non un « sans papier ».

Heureux temps où les mêmes règles – y compris celles du langage – s’imposaient à tous et où chacun devait s’efforcer de les respecter, au lieu de les contourner ou de les dévoyer, pour en tirer profit ou faire un mauvais coup.

Lire la suite de cette entrée »

Une de mes correspondantes me fait parvenir cette fable d’un auteur inconnu… mais très inspiré de notre bon La Fontaine.
Je la livre à votre méditation. Vous y trouverez très certainement quelques éléments fort actuels pour alimenter votre réflexion.


LE PAON ET LE PALAIS.

**********

Un jeune paon, imbu de son plumage
Fût pris dès son plus jeune âge
En mains par une vieille pintade
Qui laissa son vieux coq en rade.

Lire la suite de cette entrée »

Voici la troisième et dernière partie de cette réflexion consacrée aux enjeux dramatiques de l’élection présidentielle du 24 avril. Par une certaine ironie du sort, l’élection définitive tombe le jour de Saint-Fidèle ! Comme pour nous rappeler qu’il nous faut choisir à quoi nous désirons rester fidèles : à notre patrie ou à nos fantasmes « progressistes » ?

Pour ce dernier opus j’ai choisi de vous faire connaître une œuvre magistrale mais difficile d’accès. Non qu’elle soit rédigée dans une langue différente de celle que nous utilisons tous les jours, mais c’est l’œuvre d’une grande spécialiste, docteur en droit de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste du droit de l’entreprise, auteur d’une théorie juridique unifiée qualifiée d’« iconoclaste » de l’Entreprise. Il faut sans doute entendre par là que ses idées ne plaisent pas trop à ceux qui profitent du système actuel.

Lire la suite de cette entrée »

Bonjour à toutes et à tous,

Au mois de juin 2021, je vous ai annoncé la création des ÉDITIONS DE L’AURIGE
http://www.astrophilo.com/2021/06/28/les-editions-de-laurige/

Depuis, deux ouvrages ont été publiés dans le cadre de ces éditions :

  • Le DICTIONNAIRE INSOLITE – et pratique – DE LA VERTICALITÉ
    avec une Préface du Pr Wolfgang SMITH

  • RENDEZ-VOUS-CHEZ ORIGINE
    Astrologie Grecque et Pères de l’Église – Un Dialogue de Sourds
    avec une Préface du philosophe Remi SOULIE et un avant-Propos de Dom. Jérôme ROUSSE-LACORDAIRE

Aujourd’hui je vous annonce que ces Éditions disposent d’un site :

www.leseditionsdelaurige.com

Et, bien entendu, d’une adresse courriel :

contact@leseditionsdelaurige.com

Lire la suite de cette entrée »

Comme toujours, lorsqu’on commence à explorer un domaine qui vous tient particulièrement  à cœur, des « signes » vous parviennent pour vous dire si vous cherchez dans la bonne direction ou non.
Trois signes me sont parvenus quasi coup sur coup qui m’ont incité à vous livrer quelques réflexions sur cette présidentielle 2022, si cruciale pour notre avenir et notre survie en tant que nation. Et pour la survie de l’ensemble des nations, notamment européennes.
·                 Le premier signe consistait en une interview de Christine Deviers-Joncour sur laquelle je suis tombé alors que je recherchais un programme qui me convienne. Je vous en délivre quelques aperçus un peu plus bas.
·                 Le deuxième – très redevable au premier – consiste en la découverte de l’œuvre de Valérie Bugault que, justement, Christine Deviers-Joncour conseillait vivement de consulter si on voulait comprendre quelque chose à la situation dans laquelle nous nous trouvons. Je réserve la découverte du travail de Valérie Bugault à un troisième et dernier article sur cette présidentielle et ne m’en tiendrai ici, qu’aux deux autres sources d’information.
·                 Quant au troisième, il est relatif à la dénonciation opérée par un sénateur australien concernant l’influence croissante du Forum économique mondial sur les gouvernements. Je le reproduis après le témoignage de Christine Deviers-Joncour[8].

Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 564888Visiteurs Total:
  • 5Visiteurs aujourd'hui:
  • 63Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives