angesLa récente actualité a voulu que deux personnalités très connues du monde philosophique se soient éteintes à quelques jours d’intervalle.

L’un est un penseur, un authentique philosophe, universellement connu et respecté (sauf peut-être dans son pays d’origine qui lui préfère des personnalités plus consensuelles envers le nihilisme ou le relativisme actuels)…..mais membre de l’Académie française quand même… Piètre consolation sans doute.

  • Il s’agit de René GIRARD, ancien élève de l’École des chartes et professeur émérite de littérature comparée à l’université Stanford et à l’Université Duke aux États-Unis. Sébastien Lapâque, journaliste et essayiste, nous dit que « [René Girard] est  » l’inventeur de la théorie mimétique qui, à partir de la découverte du caractère mimétique du désir, a jeté les bases d’une nouvelle anthropologie. Il se définit lui-même comme un anthropologue de la violence et du religieux « . Il aurait peut-être dû écrire « de la violence et du sacré« , titre d’un des ouvrages de René GIRARD, ce qui n’est pas tout à fait la même chose que le « religieux« .

Il était né le 25.12.1923 à 12.30 (vérifié auprès E.C) à Avignon et est décédé le 04.11.2015 jour de la saint Charles.

  • Le second, qui n’a rien de comparable quant à l’originalité ou à la profondeur de la pensée, est décédé tout récemment dans la nuit du 9 au 10 novembre 2015. Il s’agit d’André GLUCKSMANN qui s’était fait une réputation très parisienne d’agité permanent, de réfractaire, de révolutionnaire « en chaise longue » (suivant la savoureuse expression de J.F Revel) avant de camper dans le rôle, sans doute plus gratifiant, de grand défenseur de la démocratie devant l’Eternel (en admettant qu’il y crût) et de contempteur inflexible de toutes les tyrannies et singulièrement des tyrannies marxistes (on ne saurait lui en jeter la pierre…). Dans sa notice biographique Wilkipédia nous apprend qu’il a connu  » une évolution politique notable, qui le conduit à rompre avec le marxisme. Il est alors associé au courant dit des nouveaux philosophes. En 1975, il publie La Cuisinière et le mangeur d’hommes, réflexions sur l’État, le marxisme et les camps de concentration, où il établit un parallèle entre le nazisme et le communisme. ……[ce qui lui vaut la critique de] Claude Grignon [qui] dénonce par exemple le discours « sans queue ni tête » et les « faux paradoxes » d’un « révolutionnaire conservateur », qui « met l’est à la place de l’ouest, la gauche à la place de la droite, la droite à la gauche de la gauche […], transforme les révolutions victorieuses en révolutions manquées et les révolutions manquées (la Commune) en révolutions réussies ». Bref, il le considère comme un nouvel « agité du bocal » race très prolifique dans l’intelligentsia d’expression française.

Puis Glucksmann va militer en faveur des dissidents de l’Union soviétique et des opposants des états satellites communistes. Ce sera ensuite le combat pour les « Boat-People » du Vietnam (pourtant « libérés » par l’entrée des troupes vietminh à Saïgon en 1975 à la grande joie du quotidien « Le Monde » et de ses vipérins inspirateurs Hubert Beuve-Méry, Jacques Fauvet, véritables « idiots utiles » agents de la propagande soviétique en France). C’est ainsi qu’en janvier 1979, André Glucksmann, Jean-Paul Sartre et Raymond Aron prennent l’initiative de lancer une opération de sauvetage, « Un bateau pour le Vietnam », en faveur de ceux qui fuient ce malheureux pays à bord de bateaux de fortune.

Mais cette évolution ne s’arrête pas là puisqu’en 1981 André le preux s’allie à Bernard Kouchner pour soutenir la candidature de Marie-France Garaud à l’élection présidentielle. Sans doute parce qu’elle est le seul personnage politique du moment à disposer d’une solide paire de c……. contrairement à son ex-poulain – je veux parler de Jacques Chirac bien sûr –

Plus tard, en 1985, il signera une pétition invitant Ronald Reagan à soutenir les Contras au Nicaragua. Au fil du temps il s’en prendra à Saddam Hussein au nom de l’anti totalitarisme et des droits de l’homme; puis il s’enflammera pour la guerre en Serbie en faveur des Bosniaques; soutiendra la reprise des essais nucléaires décidés par Jacques Chirac; il prendra aussi fait et cause pour les Tibétains contre les Chinois, pour les Tchétchènes contre les Russes et, son activisme brouillon indifférent aux conséquences qu’il peut entraîner à condition qu’il le maintienne dans le rôle très auto gratifiant de « chevalier de la liberté » ne lui laissant pas un jour de répit, il s’évertuera à déclencher l’intervention militaire de la France contre Mouammar Kadhafi en Libye et contre Bachar El-Assad en Syrie (d’ailleurs en accord avec son collègue et coreligionnaire Bernard Henry Lévy) pour le plus grand profit d’Israël et de l’Islamisme, seuls bénéficiaires de ces furieuses entreprises qui n’ont eu pour conséquence que de déclencher ce torrent migratoire que nous subissons. Avant de terminer une si lumineuse trajectoire aux côtés d’un autre agité politique comme lui, ne demandant qu’à être encouragé dans ces agitations impulsives, aveugle au long terme, je veux parler de Nicolas Sarkozy pendant sa campagne de 2007 et enfin d’apporter son soutien à Israël dans sa politique de riposte (musclée) aux agressions du Hamas, depuis la bande de Gaza.

Comme on le voit la route depuis le maoïsme initial jusqu’au sarkozisme et au sionisme de l’arrivée ne cesse d’innover et de surprendre….tout en manifestant une formidable continuité. Je vais dire quelques mots de cette apparente contradiction, même si mon propos ici n’est pas d’analyser le thème de René Girard et celui d’André Glucksmann mais d’observer leur carte du ciel au moment de leur décès.

Ce dernier était né le 19.06.1937 à 16.30 (vérifié auprès de l’E.C) à Boulogne-Billancourt.

GLUCKSMANN André - 19 juin 1937 - 16.30 - Boulogne-Billancourt.Il est Donc Gémeaux ascendant Scorpion. Probablement comme Sartre. Je dis « probablement » parce que certains astrologues attribuent le Sagittaire à l’ascendant de l’inoubliable auteur de cet aphorisme : « Le communisme est un humanisme » ! Il faudrait demander aux citoyens des pays de l’Europe de l’Est qui ont vécu sous un tel régime, mais aussi aux Chinois, aux Laotiens, aux Cambodgiens, aux Vietnamiens, aux Cubains actuels qui vivent encore sous les délices d’un tel humanisme, ce qu’ils en pensent… Dans la mesure où ils seraient en mesure de donner leur avis.

  • La phase Gémeaux dans l’itinéraire du zodiaque est en relation avec la constitution d’un très riche et très souple outil intellectuel chez l’être humain. Symboliquement c’est par les gémeaux que nous découvrons le monde par la pensée, que nous nous y ouvrons pour le comprendre; c’est aussi l’ouverture au langage qui nous permettra de mettre des mots sur les choses, de les « représenter » et surtout, la phase Gémeaux nous permettra d’exprimer nos idées de parler pour échanger et dialoguer. Ouverture, curiosité, souplesse, adaptation, largeur du champ de conscience sont à l’actif de la phase Gémeaux. Bavardage, futilité, inconstance, superficialité, inconséquence, sophistique, manipulation du langage en faveur de nos seuls intérêts (rhétorique partisane, mensonge, double-langage, etc…) sont au négatif.

Ici la polarité Gémeaux est renforcée par la présence de Mercure le maître du signe….dans son propre signe.

Il n’y a donc pas à s’étonner de l’agilité intellectuelle et de la mobilité philosophico-politique de Glucsksmann qui lui ont permis d’enfourcher des chevaux de bataille successifs et, quelquefois, surprenants. Ni de son goût pour l’écriture, le journalisme, les polémiques audiovisuelles, les lettres, les manifestes et j’en passe (les Gémeaux sont ici en Maison VIII où ils prennent une tournure particulièrement  polémique et conflictuelle). Un recensement très rapide des « gens de lettres » vous montrera certainement une valorisation au-dessus de la moyenne des Gémeaux, sous une forme ou une autre, dans leur thème.

  • A cette première configuration répond la présence du Scorpion (autodéfense, instinct de survie, agressivité, fonction critique, sélectivité, discrimination) à l’Ascendant occupé par une conjonction Lune-Mars particulièrement  émotive, réactive, combative et surtout réfractaire; celle qui fait les enfants rebelles et les « féministes » chez les femmes. C’est en fait la configuration type de celui ou celle qui ne se sent vivre qu’en s’opposant à la pression parentale, collective, aux règles du milieu, aux valeurs établies, etc…C’est souvent une configuration de grande immaturité psycho-affective quand elle n’a pas été mûrie et intégrée à la personnalité.

  • A l’opposé, et en conflit avec cette configuration, une conjonction Vénus-Uranus (au trigone de Neptune) qui évoque des valeurs assez contradictoires et difficiles à concilier : fermeté (voire fermeture ?) intransigeance, conservatisme d’un côté, indépendance, non-conformisme de l’autre; fidélité, possessivité, stabilité des attachements d’un côté et recherche de l’inédit, du nouveau voire du transgressif et-ou de l’excessif ou de l’intense de l’autre. Bref, une nature très contradictoire qui d’ailleurs transparaît assez bien dans la brève reconstitution de carrière que j’ai esquissée ci-dessus.

  •  C’est cette double signature qui, je crois, définit le mieux le personnage sur le plan anthropocosmologique  :

–        légèreté, souplesse, jeunesse et vivacité d’esprit, mobilité des sentiments et des émotions, pour ne pas dire des idées (nature adolescente un peu attardée donc en éternelle recherche d’unité intérieure, bien soulignée par la tête d’éternel étudiant que le personnage s’était fabriquée) d’un côté

–        intransigeance, ténacité, obstination, voire entêtement même, de l’autre, constituent le fil conducteur de sa personnalité : celle de l’éternel adolescent n’existant qu’en s’opposant comme je le disais plus haut.

–        On peut même déceler, au-delà d’une simple personnalité quelque peu immature, l’expression d’un être au profil paranoïde qui, parce qu’il se sent toujours menacé de mort ou de destruction [ Lune – vie organique -conjointe à Mars – lutte, défense, conflit –  en Scorpion (mort physique) + Soleil – existence –  en Maison VIII  – celle de la destruction, des crises et de la mort – déploie son énergie à prendre fait et cause pour ceux qu’il juge menacés de destruction…comme il l’est lui-même.

–        Rien que de très logique dans ce profil quand on connaît un peu les théories touchant à la surcompensation chez Alfred Adler ou à la résilience chez Boris Cyrulnic.

Nous trouverons certaines analogies avec ce profil lorsque nous examinerons le thème de Bernard Henri Lévy dans quelque temps.

Quelques points de méthode préliminaires.

  • Je l’ai déjà précisé dans des articles précédents, il n’y a aucune morbidité de ma part à m’intéresser à des thèmes de décès. Je cherche tout simplement, dans l’effort constant de validation de l’AnthropoCosmologie qui est le mien – effort qui ne cessera qu’avec ma propre mort – a montrer combien les corrélations qu’on peut établir entre les configurations qui accompagnent un événement important de l’existence – en est-il un qui soit plus important que notre passage à la vie éternelle ? – et celles du thème natal sont significatives et excluent l’idée même de « hasard ». Ce qui devrait, a priori, écarté toute forme de scepticisme dans les esprits les plus rebelles ou, tout simplement, les plus fermés à cette réalité que ne pourra jamais saisir la mentalité technico-scientifique : le monde et l’homme sont dans un rapport de correspondance et de miroir.

  • C’est pour éviter toute accusation de « morbidité » que j’ai associé une petite étude sur Michel PLATINI qui semble, au fil des ans, avoir bénéficié d’une cure d’engraissement qui n’est pas que physique.

Comme toujours ce genre de démonstration demande un petit effort intellectuel de la part du lecteur lorsqu’il n’est pas accoutumé au langage de l’AnthropoCosmologie. Mais je vais m’efforcer d’être aussi clair que possible tout en respectant la nécessaire démonstration technique.

Posons tout d’abord qu’il y a un certain nombre de symboles particulièrement significatifs des grandes évolutions ou des expériences importantes qui jalonnent notre existence.

En matière de décès l’anthropocosmologue sera tout naturellement porté à observer ce qui se passe, dans le thème natal, du côté :

–        des deux luminaires – le SOLEIL et la LUNE – qui sont significateurs de la vie en général, corps/esprit.

–        de l’Ascendant et du Maître de l’ascendant, tout aussi intéressants pour évaluer la vitalité d’un sujet, ce qui l’affecte en propre dans sa personne.

–        puis des autres corps célestes pouvant éventuellement intervenir à des niveaux qu’il s’agira de préciser à chaque occasion : par exemple leur maîtrise sur une des Maisons plus particulièrement attachées à ce type d’événements.

Quelles sont justement ces maisons ?

–        J’ai cité l’Ascendant (la pointe de la Maison 1) et j’en ai donné les raisons,

–        l’axe des Maisons 6 et 12 traditionnellement en relation avec les questions de santé

–        la Maison 8 : les crises de l’existence, les dommages physiques moraux matériels, les opérations chirurgicales, la mort…

–        la Maison 4 : le début et la fin de toute chose.… Le « retour à la poussière » en quelque sorte.

Bien entendu les « maîtres » ou les « significateurs » de ces maisons particulières auront souvent leur rôle à jouer

  • Du côté des corps célestes venant solliciter cet ensemble de données du thème natal, il faudra plus particulièrement observer : PLUTONURANUSSATURNE et, dans une moindre mesure, plutôt comme déclencheurs ou accélérateurs : JUPITER et MARS.

Nous pouvons maintenant observer ce qui se passe dans le thème d’André Glucksmann au moment de sa mort.

  • PLUTON (mort et renaissance) a transité longuement au trigone de la conjonction VENUS/URANUS du thème natal entre février 2014 et octobre 2015. Or Pluton, outre ses connotations dramatiques, est ici le maître de l’Ascendant – Vénus est le maître de la Maison 12 (grandes épreuves, maladies) et Uranus le maître de la maison 4 (fin de partie).

On peut dire que ce long transit laisser deviner que le sujet était engagé dans un lent processus de transformation qui, dans le cadre général des mouvements de son thème et des significations attachées aux symboles concernés, pouvait aboutir à un événement fatal.

  • Dans le même temps SATURNE (les épreuves) séjournait depuis le début de l’année quasiment sur la pointe de la Maison 8 (la mort) et il approchait de MERCURE justement Maître de la Maison 8…en Maison 8.

  • NEPTUNE, maître des Poissons (12e signe analogique à la 12e maison, les maladies graves) stationnés longuement sur le septième degré des Poissons au carré quasi exact de Mercure.

  • JUPITER transitait le signe de la vierge est passait au carré des corps célestes (Mercure et Soleil) situé en Maison 8, accélérant ainsi les processus de désorganisation qui pouvait les affecter ; car Jupiter est un développeur est un accélérateur et il applique ses qualités aussi bien aux éléments négatifs qu’aux éléments positifs d’une situation. Ce qu’il ne faut jamais oublier.

Enfin nous trouvons un élément véritablement crucial, quoique secondaire, mais qui a pu jouer à plein son rôle parce qu’il venait cristalliser un faisceau de tendances qui, en elles-mêmes, était dangereuse pour la santé du sujet : MARS passait très exactement au carré du Soleil en Maison 8 je le répète. Or les dissonances Soleil-Mars sont parmi les plus agressives qui soient.

La dernière  Révolution Solaire de A.G


RS AG 2015

 

  • Jetons maintenant un coup d’œil à la Révolution Solaire (RS) 2015 qui précède la mort de ce Saint-Just de salon qui ne s’est jamais délivré de ses juvéniles fureurs soixante-huitardes. Il faut dire qu’elles n’ont jamais nui aux charmes de son existence de « bobo » parisien car s’il incitait les autres à partir en croisade au profit des « droits de l’homme », à part vitupérer, il n’a rien risqué de lui-même pour les défendre. Il n’est d’ailleurs pas le seul.

  • D’emblée s’impose au regard de l’analyste une conjonction exacte SOLEIL/MARS en conflit aigu avec l’ascendant (le moi). Quintessence d’agressivité. D’autant que dans cette révolution solaire mars gouverne la Maison 8 (je n’y reviens pas).

  • MERCURE à 7° les gémeaux revient pratiquement sur sa position natale à 8° gémeaux de la Maison 8 natale ! Dans la révolution solaire il est à la fois le maître de la Maison 10 (celle de la destinée) dans la maison 9 (celle des grands voyages, y compris de l’ultime voyage) et il est le maître de la maison 12 (maladie, grandes épreuves). Ils forment un carré à Neptune (déjà évoqué) situé en Maison 6 (les problèmes de santé).

  • URANUS et PLUTON forment les aspects que j’ai déjà évoqués dans l’étude du thème natal mais Uranus se trouve ici à la pointe de la Maison 8 et Pluton se trouve dans la Maison 4 (voir plus haut).

  • La LUNE qui gouverne la maison 9 (le grand voyage) dans le thème natal tombe exactement à l’opposé de JUPITER, Maître du 9e signe, celui du Sagittaire…et des grands voyages. Corrélation subtile mais évidente.

  • Ce même JUPITER , très valorisé par sa position sur le MC natal à 19° du lion, forme 1 carré exact (tension, exacerbation) à MARS, maître du scorpion, maître de la maison 6 natale et de la Maison 8 de la RS.

  • VENUS, maître de la Maison 12 natale et de la Maison 1 (le sujet lui-même) de la RS, placé sur le 13e degré du Lion, tombe exactement en conflit avec sa position natale et celles d’URANUS (maître de la 4 natale) sur le 13e degré du Taureau.

Si tout cela relève du hasard et de la coïncidence, je veux bien porter un T-shirt à l’effigie du « Che » le sociopathe cubain (tellement apprécié d’une certaine jeunesse) pendant une semaine.

 

Montons de quelques étages dans l’échelle de la pensée et observons le

thème de René GIRARD.

 GIRARD René - 25.12.1923 - 12.23 - Avignon

L’E.C d’Avignon indique qu’il est né à 12.30 comme indiqué ci-dessus.

En fait l’observation des faits me conduit à penser qu’il s’agit (comme très souvent dans les E.C de l’époque) d’une heure arrondie. J’ai donc « rectifié » l’heure de naissance à 12.23. Les raisons de cette rectification qui place

–        la pointe de la Maison VIII (celle de la mort physique je vous le rappelle) à 29° degré Scorpion au lieu de 2° Sagittaire

–        le MC (Milieu du Ciel) sur le 13ème degré du Capricorne au lieu du 15ème

vont apparaître très rapidement.

 

En effet, que se passe-t-il dans le thème de René GIRARD début Novembre au moment de sa mort ?

  • PLUTON qui devient Maitre de la Maison VIII (à 12.30 c’est Jupiter qui est le Maître de VIII) est exactement à 13° Capricorne en plein sur le MC (la destinée) de RG ! Et surtout il faut constater que, par le jeu des rétrogradations, il a véritablement « laminé » ce MC en le transitant de Février à Juillet 2014, puis en Décembre 2014-Janvier 2015 et enfin de Août à Novembre 2015 !

Signalons que, ce faisant, PLUTON se trouve à l’opposé de sa position natale à 12° Cancer au FC (Fond du Ciel dont nous avons vu qu’il avait une signification de « fin de partie » ou de retour à l’humus terrestre). Qui dit mieux ?

  • Ce n’est pas tout : SATURNE (maître des destinées (MC) et du Soleil par le Capricorne) alors que transité la pointe de la Maison VIII en Décembre 2014, puis – toujours par le jeu des rétrogradations – il s’y est fixé durant les mois de Juillet, Août, Septembre 2015 et s’approche de la conjonction à JUPITER en VIII et 2ème Maître de VIII (PLUTON et MARS étant les premiers maîtres de cette redoutable Maison).

  • NEPTUNE, maître de la Maison XII (cf plus haut) est exactement au carré de JUPITER en VIII, 2ème Maître de VIII et, accessoirement, 2ème Maître de XII par sa maîtrise sur les Poissons.

  • Le 17 Octobre de cette fatale année 2015, une très explosive conjonction de MARS et JUPITER (qui véhiculent les valeurs de la Maison VIII et de la Maison XII comme nous venons de le voir) associées à l’Asc, puisque MARS est le Maître de l’Asc Bélier, une très explosive conjonction donc de ces deux corps célestes à eu lieu à 14° de la Vierge…c’est-à-dire exactement à l’opposé de URANUS ce qui ne pouvait de multiplier par 10 la charge explosive symbolique de cette rencontre.

  • On peut aussi noter que cette violente conjonction à 14° Vierge se situe au sesqui-carré (145°, aspect de tension) de VENUS en Maison X et surtout au demi-carré (45°, très agressif) de la LUNE Maître de IV, en IV.

Comment mieux symboliser le retour à l’origine ou l’accès à une seconde naissance, spirituelle, pour ceux qui ont la foi ?

 

La Révolution Solaire 2014 qui précède l’année de la mort du philosophe n’est pas moins explicite.

RS RG - 2014 -
Calculée pour Avignon, lieu de naissance, elle nous donne :

–        une triple conjonction PLUTON-MERCURE-VENUS en Maison VIII de la RS au carré explosif de URANUS qui, à 13° Bélier est exactement au carré du MC du Thème Natal.

–        De plus MERCURE est le Maître de l’Ascendant Gémeaux et VENUS le Maître de M 12 et de M 6 (la santé).

–        MARS et JUPITER (qui seront en conjonction peu avant la mort) sont ici en opposition exacte sur la ligne méridienne de la destinée et, je le rappelle, ils gouvernent tous deux à des titres divers la M8  natale.

–        MARS étant de plus le 1er Maître de la 12 RS !

–        Il est aussi au carré de sa position natale à 13° Scorpion…

J’arrête là la démonstration technique. Une fois encore l’anthropocosmologie montre concrètement et rationnellement ses capacités anticipatrices…pour ceux qui veulent bien abandonner leurs a priori et se soumettre à l’épreuve des faits.

 

Tirer au but ou ou taper dans la caisse ? That is the question… quand on pense à Michel PLATINI.

Terminons par quelques réflexions sur le thème de l’ex sportif qui après avoir beaucoup fait parler de lui en tapant dans les buts, semble devoir s’illustrer maintenant, qu’il a pris une trentaine de kgs,….en tapant dans la caisse. Du moins est-ce ce dont je ne sais quelle vertueuse instance l’accuse.

PLATINI Michel - 21.06.1955. 09.00 - M&M -MP, comme Glucksmann, est un super natif des Gémeaux : MERCURE-VENUS-SOLEIL dans le signe. Mais s’il ne semble pas manifester la même virtuosité que AG pour jouer avec les idées philosophiques et politiques, il a développé d’autres virtualités du signe : ses exceptionnelles dispositions physiques dans le jeu, le sport, la souplesse, la vitesse, la légèreté etc…et la force, la vigueur, l’intrépidité avec un Asc Lion et une conjonction LUNE/MARS

  • Mais, à soixante ans, il semble qu’un autre panel de qualités gémeliennes se manifeste peu à peu : le sens des combines, le relativisme moral, l’opportunisme, l’affairisme, la duplicité. D’autant que MERCURE (le « dieu des marchands et des voleurs » affirme un antique adage) se trouve être ici, le Maître de la Maison II : les moyens mis en œuvre par un sujet pour gagner sa vie; concerne donc les sources de ses finances.

  • MERCURE (comme ses deux compères, SOLEIL et VENUS) se trouve en Maison XI : celles des activités de « récréation » : le sport, la culture, les arts, mais aussi celles qui sont liées aux relations sociales privilégiées : appuis, amitiés, soutiens, réseaux d’influences. Tous domaines où excellent les super-Gémeaux.

D’ailleurs, connaissez-vous beaucoup de footballeurs qui, les crampons remisés dans un placard, aient su, par leur habileté, leur intelligence, leur entregent accéder à un niveau de responsabilités internationales dans le domaine du sport (ou quelque autre domaine….) et devenir bras droit d’un homme dont la première qualité qu’il demandait à ses collaborateurs étaient plus le sens de l’opportunité que la souplesse morale, ?

  • VENUS qui accompagne MERCURE dans cette Maison   XI gouverne à la fois la Maison X (la carrière) et la Maison III (la mentalité). On voit donc que les qualités de buteur ne sont certainement  pas celles qui ont conduit M.P là où il en est.

Revenons sur cette Maison XI et sur la Maison V qui lui fait face en la complétant.  Cet axe est celui qui régit nos relations à nos enfants, les valeurs que nous cherchons à leur transmettre, etc…. (je ne détaillerai pas ici).

  • Or, les malheurs de Michel Platini prennent leur source (apparente) avec son fils. Comme l’écrit Baptiste Mandrillon dans « VSD » du 8 au 14 Octobre dernier (un N° sur lequel je suis tombé dans une salle d’attente au moment même où je préparais cet article….) :  » Parmi les dossiers embarrassants, [il y en a donc d’autres ?] un nom revient avec insistance : celui du Qatar. En ligne de mire, le déjeuner du 23 Novembre 2010, à l’Elysée, où Platini s’est retrouvé convié par Nicolas Sarkozy [1]alors présidentaux côtés de membres de la famille royale de l’émirat [2]. Jusque-là prêt à soutenir les USA pour l’attribution de la Coupe du monde 2022, le patron de l’UEFA [Union Effrontée des Filous Associés ?] va subitement changer son fusil d’épaule [Ah, la souplesse et l’adaptabilité de la phase Gémeaux ! De nouveau la comparaison avec AG s’impose] et offrir son vote au Qatar. Le recrutement de son fils Laurent par Qatar Sports Investments (QSI), propriétaire du PSG, l’année suivante, pour qu’il devienne l’un des dirigeants de l’équipementier Burrda Sport [dont il faut comprendre qu’il appartient à la holding QSI] ne vas pas aider à dissiper les interrogations [Ah, qu’en termes galants…] »

Et Digo Maradona, éternel rival de Platini comme Poulidor le fut d’Anquetil, et grand supporter du prince jordanien Ali Ben al-Hussein rival de Platini, de déclarer :  » Blatter a fait beaucoup de mal au foot et, avec Platini, ils ont créé une comédie [une expression qui convient parfaitement aux Gémeaux qui savent mieux que d’autres « mimer » « singer » « contrefaire » les comportements qui leur sont utiles ou simplement pour « jouer »…. Qu’on pense à un acteur tel que Gérard Philippe par exemple]…..Ils font semblant d’être séparés, Blatter n’a pu qu’apprendre à voler [3] à Platini« 

Et voilà donc le fils (MERCURE Maître de XI en Gémeaux et en Maison XI) à la racine apparente des déboires du pauvre Michel.

  • Si on considère maintenant la Maison complémentaire à la M-XI, c’est à dire la M-V, nous constatons qu’elle tombe (forcément) en Sagittaire.

  • Or où se trouve JUPITER, Maître du Sagittaire et de cette M-V ? En Lion (5ème signe; donc analogique à la M-V) sur l’Ascendant de M.P !

Donc « le fils » qui causera la chute apparaît de manière éclatante dans le thème de M.P comme un des facteurs déclenchants.

  • En sortant de cette histoire de népotisme sportivo-affairiste, il nous bien remarquer qu’un JUPITER à l’Asc ne plaide pas pour la modestie, la sobriété, l’impartialité ou la pondération du personnage.

Mais placé en Lion et accompagné d’assez prêt d’URANUS, il incite plutôt à vouloir dépasser toute limite et cette configuration ne pouvait que pousser le sujet à vouloir devenir le calife à la place du calife à tout prix…Et, plus encore, à se croire invulnérable, au-dessus de la mêlée comme beaucoup de Lions qui ont souvent le sentiment que le monde ne peut tourner qu’autour de leur nombril. Surtout quand ils ont connu le succès et la notoriété, ce qui est le cas de MP.

C’est une configuration que je qualifierais assez bien de favorable au développement d’une  « mégalomanie » potentielle.

  • Car ce qui est plus inquiétant dans l’affaire qui nous occupe, c’est que JUPITER dans un signe d’éclat, de puissance, d’orgueil, comme le Lion pousse souvent aux désirs excessifs et ostentatoires, à rêver d’un niveau de vie élevé, à voir les choses en grand. Si on pouvait dresser le thème natal d’un personnage de fiction, je suggérerais que le personnage de Kane (interprété par l’impérial Orson Welles) dans « Citizen Kane » magnat de la presse, habitant un château démesuré en toutes choses, décoré d’innombrables œuvres d’art importées du monde entier, etc, etc, pourrait bien avoir, lui aussi, un JUPITER à l’Asc. Lion.

Or, quand on n’a pas les moyens de vivre à la hauteur de ses ambitions, il faut bien trouver un moyen de se les procurer. MP a certainement  gagné beaucoup d’argent avec ses matchs et les activités qui ont suivi sa carrière de sportif. Quand il affirme que les fameux 1,83 millions d’Euros qui lui ont été versés en février 2011 « pour ses travaux au sein de la FIFA » entre janvier 1999 et juin 2002[4] » il ajoute que, de toute façon, si on l’a payé 9 ans après les faits  c’est « qu’il n’avait pas besoin de cet argent » !

On se dit alors que ce n’est pas un « ballon d’or » qui aurait dû récompenser la carrière du champion tiroir-caisse, mais une belle paire de « C……. » du même métal.

  • Mais ce qui me chagrine surtout concernant la clarté du personnage quant à ses ressources financières, c’est le carré que forment entre eux JUPITER et NEPTUNE.

Tous deux sont les Maîtres de la Maison VIII qui a un rapport étroit avec les questions financières; celles qui ont trait aux héritages certes, mais plus encore avec le monde des affaires, des banques, des assurances, du fisc, des transactions de toutes sortes….

Or la littérature astrologique est unanime pour accorder aux dissonances JUPITER/NEPTUNE  lorsqu’elles ne sont pas maîtrisées et intégrées à un niveau supérieur de conscience, des valeurs de « désordre, gaspillage, compromission, illégalité, corruption, avachissement » (André Barbault « Traité Pratique d’Astrologie« , p. 207).

Fâcheux pour un homme qui se déclare blanc comme neige ou tout comme, alors qu’il a collaboré depuis le début des années quatre-vingt-dix – sans jamais le dénoncer – avec un président désormais convaincu de corruption avérée ! Surprenant non ? Michel n’a jamais rien vu, rien entendu des magouilles de son supérieur direct ?

Il est vrai que le même journaliste que je citais un peu plus haut affirme que « Le Valaisan [est parvenu] à séduire l’ancien meneur de jeu des Bleus avec une chose qui les unit autant qu’elle les divise à l’heure actuelle : le sens tactique« .

Tous deux ont un Ascendant Lion, fait pour dominer. Mais alors que l’un est Gémeaux, subtil et malin l’autre est Poissons, glissant et tortueux  : excellente prédisposition à nager dans les eaux saumâtres du foot-ball international et y faire preuve d’un ‘ »sens tactique » différent mais efficace…jusqu’à maintenant.

  • Alors, pour en venir à l’aspect prévisionnel qui a justifié ces quelques réflexions sur la destinée des trois personnages réunis ici je m’intéresserai à la conjonction LUNE/MARS en Maison XII du thème de Michel PLATINI  :

En elle-même cette configuration est « teigneuse », elle évoque un caractère réactif et emporté, impulsif et irritable, quelquefois violent; des pulsions instinctives difficiles à contrôler, souvent de la colère, quelquefois de la haine. Toutes dispositions excellentes pour un buteur de l’équipe de France.

Mais qu’en est-il dans la vie courante ?

  • C’est une configuration qui n’incline pas à accepter qu’un obstacle se dresse pour satisfaire un désir. Sur un fond JUPITER/Asc/Lion/URANUS cela peut causer beaucoup de dégâts quand du sport on passe à la vie sociale et morale.

  • MARS gouverne justement la Maison IX, celle du rapport à la morale et à la justice.

  • LUNE gouverne la Maison XII (je n’y reviens pas)

  • URANUS  l’intransigeant, l’individualiste et l’a-moral, gouverne la Maison VII : celle des procès.

     

Or que se passe-t-il « dans le ciel » qui puisse expliquer le scandale inattendu (sauf pour les initiés sans doute) qui frappe M.P ?

 

  • PLUTON – l’inflexible, le représentant de la justice immanente pour les uns, de la loi naturelle pour les autres – arrive, depuis le Capricorne, en conflit avec cette position explosive depuis Mars/Avril 2015 et ne la quittera vraiment qu’en décembre 2016.

  • URANUS – le détonateur, la foudre – est lui aussi, entré en conflit avec cette « bombe à retardement » depuis juin 2014 et ne quittera ces eaux dangereuses qu’en février 2016.

  • MARS est passé sur la conjonction pendant l’été 2015 et a soufflé sur les braises ou jeté de l’huile sur le feu, au choix…

  • JUPITER – la justice, l’administration, la loi – s’est installé en Vierge en Maison II (les finances) en conflit avec MERCURE M-XI en XI. C’est un facteur de désordre où l’on paye la facture du désordre ou du laisser-aller.

     

Et, à mon avis, l’avenir n’est pas rose pour M.P car les choses n’en resteront pas là.

  • D’abord parce-que nous avons vu que PLUTON maintenait son atmosphère de crise et de « retour du refoulé » ou de « révélation de ce qui est caché » jusqu’en fin 2017

  • Et ensuite et surtout parce-que SATURNE, entré en Sagittaire au début de l’année 2015 pour à partir de l’automne de la même année, va passer successivement à l’opposé de VENUS (l’argent et la carrière) entre décembre 2015 et août 2016 – puis de Mercure entre janvier et septembre 2017 (MP risque de perdre beaucoup d’amis et d’appuis à ce moment là) et enfin à l’opposé du SOLEIL en décembre 2017.  Après quoi SATURNE entrera en Capricorne et s’opposera toute l’année 2019 à la détonante conjonction LUNE/MARS

Autant dire que Michel PLATINI doit se préparer à une course de fond qui risque d’être beaucoup plus éprouvante que les 90′ réglementaires d’un match de foot. Il en a certainement  l’énergie nécessaire mais il me semble, au vu de ces aspects, que son accession à la présidence de la FIFA est très compromise et que, si d’aventure, il savait contourner les accusations qui sont portées contre lui et arrivait à se faire élire, les ennuis n’en seraient pas éliminés pour autant.

 

Un mot sur la RS 2015 calculée pour le lieu de naissance puisque je ne sais pas où se trouvait MP le jour de son anniversaire.

RS MP 2015

  • On constate d’abord une agressive conjonction MARS/SOLEIL. Vous n’avez pas oublié que MARS gouverne la Maison IX (la morale, la loi) dans le thème natal.

  • Elle est au demi-carré de VENUS qui gouverne la Maison X de Michel et, accessoirement, les questions d’argent (par sa maîtrise traditionnelle sur le Taureau) et de la justice et des procès (maîtrise sur la Balance).

  • Nous avons ensuite une concentration de trois corps célestes – JUPITER/LUNE/VENUS – en Maison VII (voir ci-dessus) de la RS et Maison I (le sujet lui même) du natal.

  • URANUS à 17° du Bélier est exactement au carré du MARS natal dont il transfère la charge agressive vers la conjonction décrite ci-dessus de la RS. Je vous conseille de vous reporter à l’étude d’ensemble pour vous rappeler les secteurs et domaines « maîtrisés » par ces différents acteurs planétaires.

  • L’Asc RS tombe en Verseau et en Maison VII (les procès) du natal.

  • SATURNE est opposé à MERCURE : c’est l’heure des  bilans et de rendre des comptes.

  • NEPTUNE (le flou artistique sur les finances puisqu’il est Maître de VIII dans le natal) est très exactement au carré de VENUS (l’argent en général mais aussi la carrière et les idées du sujet).

Pouvait-on concevoir RS plus évocatrice de ce mélange de brouillard et de lumière crue qui révèle de façon à la fois scandaleuse et sournoise, des facettes d’une icône qui paraissait tellement lisse ? Tout natif des Gémeaux porte en lui plusieurs personnages possibles auxquels il s’identifie suivant les besoins, l’âge et les circonstances. Il semblerait que l’un des personnages qui habitait le théâtre intérieur de MP soit un sacré filou. L’avenir nous le dira peut-être. Mais rien n’est moins sûr.

Bien cordialement à tou(te)s.

 

 

 

 


[1] Ne jamais oublier que Nicolas Sarkozy possède les « qualités » de M.P à la puissance 10 ! Je ne parle pas du foo bien sûr, mais des arrangements avec le ciel. C’est un de ces politiques capables de vous jurer les yeux dans les yeux qu’il travaille à votre prospérité…tout en vous faisant les poches. Il l’a prouvé à de si nombreuses reprsie que je me demande comment on peut encore accorder à ce bateleur le moindre crédit politique…

[2] Entendre par là, des marchands de chameaux enrichis par le pétrole.

[3] Je ne sais dans quel sens il faut prendre ce verbe « voler » dans le contexte.

[4] J’ai fait le calcul : 1,83 Millions d’€ pour 46 mois, cela donne 43.571 € par mois ! C’est à dire 285.807 Francs par mois. Soient 30 fois le SMIC ! Merci pour lui.

2 réponses à to “René GIRARD au paradis ?? André GLUCKSMANN au purgatoire ?? et Michel PLATINI, où va-t-il ???”

  • PIERRE:

    Comment pouvez vous en tant que chrétien pratiquer un art si diabolique que astrologie qui vous devez évidemment le savoir provient de Babylone.

    Alors détournez de Sodome et repentez vous de votre sombre art.

    • Cher Monsieur,

      Ce que vous écrivez est si bête et votre « style » tellement moyenâgeux que je me demande si vous avez toute votre tête.
      Je vous laisserai donc à vos certitudes d’exalté et vous conseillerai de vous renseigner sérieusement avant d’émettre des jugements aussi péremptoires sur des sujets que, visiblement, vous ne connaissez pas.
      Avez-vous par exemple songé que l’Ecriture nous a été léguée par les cultures qui sont justement à l’origine de l’astrologie ? Et pourtant, vous écrivez – certes des stupidités – mais vous écrivez! C’est à dire que vous usez sans vergogne d’un art païen et probablement maléfique puisqu’il autorise des crétins à s’exprimer.
      Mais il n’est pas trop tard : essayez de vous soigner et évitez de vous rendre ridicule.

      LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 515512Visiteurs Total:
  • 14Visiteurs aujourd'hui:
  • 158Visiteurs hier:
  • 3Visiteur(s) en ligne:
Archives