AVIS AU LECTEUR.

Je vous propose cette petite étude prospective qui, sur le plan technique, intéressera surtout les apprentis astrologues, car l’énigme annoncée en titre concerne son heure de naissance et les moyens que j’ai mis en œuvre pour la « corriger ». Heure de naissance qui, à mon avis, n’est pas du tout celle indiquée par les différentes plateformes que j’aie pu consulter.
Mais cet aspect technique ne nuira en rien – je l’espère – à une lecture purement étrangère à toute préoccupation technique, tant ce personnage et l’existence qui a été la sienne, sont proprement extraordinaires et passionnantes.
Ce qui me permet – pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la découverte de ce torero flamboyant – de conseiller la lecture de l’ouvrage dont j’ai tiré toutes mes références : « Ou tu porteras mon deuil… » de Dominique Lapierre et Larry Colins. Ils ne seront pas déçus.

J’en arrive maintenant au fait. Lire la suite de cette entrée »

[On se souviendra peut-être que, le 05/08/2021, j’avais publié un petit article concernant l’anagramme qu’il est possible d’établir avec le nom et le prénom de celui qui sert de président à la république. Pour ce qui est de la France -, royaume des Lys placé sous l’autorité spirituelle de ND et de Son divin Fils – c’est tout autre chose. On ne saurait confondre, non plus le Roi – Sergent de Dieu, Lieutenant du Christ – avec Triboulet, son bouffon… ou sa caricature.
Cet anagramme, dont chacun peut vérifier la pertinence est celui-ci : « Mammon enculera ».
Un de mes lecteurs, enchanté par ma trouvaille a brodé une petite réflexion sur le sujet, que je ne résiste pas à vous communiquer, sans rien y changer.
Bonne lecture à vous]

Mammon est un mot à l’étymologie obscure qui désignait à l’origine les possessions matérielles, les trésors, l’argent, voire le bénéfice.
Il s’est vite trouvé personnifié en un des princes de l’Enfer.

C’est lui qui, en l’absence de Moïse, monté au Sinaï pour recevoir les tables de la Loi, aurait inspiré aux Hébreux l’adoration du Veau d’Or.
Les Évangiles ont donc sommé chacun de choisir clairement qui servir, Dieu ou Mammon :
Aucun homme ne peut servir deux maîtres : car toujours il haïra l’un et aimera l’autre. On ne peut servir à la fois Dieu et Mammon (Matthieu 6:24). »

Lire la suite de cette entrée »

Chers visiteurs et visiteuses,

Je reçois, ce soir, un message du Syndicat de la Famille qui lutte avec courage contre la destruction programmée de la famille (déjà tellement mise à mal) en s’attaquant à la GPA qu’on cherche à nous imposer à Bruxelles par des moyens détournés.
Il est vrai que la déviance et l’inversion constituent la substance même de ceux qui ont décidé de bazarder tout notre héritage civilisationnel, moral et sociétal pour faire advenir un « homme nouveau » et qui s’y emploient avec une énergie digne de meilleures causes.

Lire la suite de cette entrée »

Une partie de ma carrière s’est déroulée dans le monde de l’industrie pharmaceutique, ce qui m’a permis d’approcher d’innombrables médecins et quelques grands noms de la médecine française de l’époque (années 60/70) lors de congrès et de dîners professionnels. Les discussions autour de la table tournaient souvent autour des sujets culturels (quelques « patrons » français étaient de grands mélomanes), bien plus rarement politiques, mais, la plupart du temps, abordaient les question de technique et/ou d’éthique médicale. Et j’ai ainsi pu constater que, lorsque les mots d’euthanasie et même d’avortement (on ne parlait pas encore de  « suicide  assisté » ou d’« IVG » – c’est à dire d’assassinat légalisés – affleuraient dans les conversations, ils soulevaient ipso facto une forme de réprobation unanime qui conduisait à parler d’autre chose.
O tempora, o mores !

Lire la suite de cette entrée »

QUELLE ASTROLOGIE AU XXIème SIÈCLE ?

 

Dans une précédente publication de ce Blog, je vous avais informé de la conférence que je dois prononcer à Paris, dans le cadre du Congrès annuel de la Fédération des Astrologues Francophones. Le thème choisi reprenant le titre de cet article : Quelle Astrologie au XXIème Siècle ?.

Or il se trouve que toute ma réflexion et tous mes ouvrages se rapportent, peu ou prou, à ce thème de la nature et des fondements de l’Astrologie. Que ce soit au XXIème siècle ou pour n’importe quelle autre période de l’Histoire car, pour moi, l’Astrologie, en sa nature véritable, échappe aux conditionnements du temps et de l’espace puisque qu’elle relève exclusivement de l’ordre supra-temporel, aeviternel si on veut employer les grands mots.

Lire la suite de cette entrée »

Foutriquet[1] suivant les circonstances, s’efforce de chausser les bottes de Louis XIV, de Napoléon ou de De Gaulle pour satisfaire son fantasme de grandeur et de toute puissance (caractéristique de ces pervers-polymorphes que sont les enfants – et les adultes qui n’ont pas grandi – d’après Freud).
Las, ces chaussures de géants n’étant pas faites pour lui, il claudique lamentablement à la poursuite d’un rêve de gloire dont il ne restera rien dans notre Histoire. Sinon le souvenir de sa trahison des intérêts de la France en faveur de la ploutocratie mondialiste agissant par Big Brother Maastrichien interposé.

Lire la suite de cette entrée »

Mes chers collègues,

On raconte qu’un jour Louis Pasteur déambulait dans un salon (sans doute parisien). On voit toujours en Pasteur le travailleur acharné, on le soupçonne quelque peu mal embouché à travers la très forte valorisation du Capricorne qui reçoit pas moins de 5 corps célestes dans son thème natal. Mais on oublie son Asc. Balance et sa Lune en Gémeaux qui viennent mettre quelque chose de plus léger, de plus futile même, dans ce panorama assez sévère. On peut donc en conclure que Pasteur ne méprisait pas les mondanités.

Lire la suite de cette entrée »

En ces temps des grandes manœuvres de la Rentrée où nos marionnettes politiques s’efforcent d’exister en vue de l’élection de 2027, je suis retombé sur un texte d’Honoré de Balzac, qui vaut son pesant de cannabis ou de buddha blue, les cacahuètes n’ayant jamais fait fantasmer nos banlieues « multi-ethniques et multiculturelles », ces véritable mines de « chances » pour la France.

C’est le temps où Gérard Darmanin, incapable de contrôler une immigration-invasion toujours plus hostile à notre nation et de protéger ses concitoyens contre des violences toujours plus graves, pense impressionner la galerie par une gesticulation qui consiste à prononcer la dissolution de CIVITAS, parti politique catholique des plus dangereux étant données les quantités invraisemblables d’Évangiles, d’eau bénite et de chapelets que la BAC (Nord ou Sud) risquerait de découvrir dans ses caches souterraines si elle organisait une descente dans ses locaux !
C’est bien plus grave que les kalachnikov, fusils, pistolets, armes de poing et autres mortiers d’artifice qui s’entassent dans certaines cités où personne ne songerait à aller les chercher : il faut éviter tout démarche qui apparaîtrait raciste ou discriminatoire, n’est-il pas ?

Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 620361Visiteurs Total:
  • 59Visiteurs aujourd'hui:
  • 109Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Archives