Articles avec le tag ‘zodiaque des constellations’

Une récente polémique a agité le monde médiatique concernant la nature erronée du zodiaque que nous utiliserions, nous Anthropocosmologues, pour établir nos cartes du ciel.

Cette polémique n’est pas récente, elle relève de cette propension qu’ont les médias, lorsqu’ils veulent faire du remplissage, à ramener sur le tapis des sujets rebattus mais toujours porteurs d’intérêt : le serpent de mer, le monstre du loch Ness, l’Atlantide, le trésor des Templiers, le Yeti, le masque de fer, le « treizième » signe…et j’en passe. Lire la suite de cette entrée »

 

Chaque signe du zodiaque correspond en fait à la durée d’un mois solaire.  Le zodiaque anthropocosmologique  est donc un calendrier solaire et non un découpage arbitraire de l’espace céleste en douze constellations fantaisistes d’étoiles dans le ciel.

La bande du zodiaque n’est pas une route agrémentée de structures étoilées mais un prodigieux cadran solaire.

Le zodiaque anthropocosmologique  est donc un outil pour mesurer une réalité temporelle (le déroulement qualifié du temps au cours d’une année) et non pour décrire un univers spatial organisé en douze stations émettrices influençant le destin des pauvres Terriens au fur et à mesure que la Terre traverse leurs latitudes. Un peu comme le malheureux Ulysse et ses compagnons subirent les charmes douteux des douze îles que leur bateau rencontra au retour de Troie.

C’est une horloge à quoi nous avons affaire et pas à autre chose. Idée que les « constellations »  nous « influenceraient » de telle sorte que cela expliquât nos itinéraires individuels, est tellement absurde qu’il faut être conditionné par un matérialisme borné pour imaginer qu’elle puisse constituer l’ultima ratio des théoriciens de AnthropoCosmologie (quoique pour certains astrologues….?) Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 440790Visiteurs Total:
  • 75Visiteurs aujourd'hui:
  • 146Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Archives