Articles avec le tag ‘Trierweiller’

PLACARDNotre année qui a failli s’ouvrir sur une reprise de « Médée à l’Elysée » n’accouchera guère que d’une nouvelle version du « Fil à la patte » de Feydeau. Ne manquent que les coups de révolver (à blanc), les vrais-faux-suicides et les amants en caleçon dans les placards. Ou en casque à visière à scooter….

Bref, là où on aurait pu rire un bon coup, on a plutôt envie de pleurer en tant que citoyens et de mettre quelques bons coups de pied au cul à un certain nombre de personnes en tant qu’êtres humains.

Les tribulations amoureuses de notre pitoyable Sultan à tête de limace et de sa Kadine qui se prenait pour la Reine, ne m’intéressent pas outre mesure. Sinon que cet épisode confirme le portrait que j’avais esquissé, lors de l’élection présidentielle, d’un homme d’appareil qui n’a jamais rien réalisé de constructif; une sorte de fort en thème ou de tête d’œuf farcie de théories transgressives, qui n’a jamais pu dépasser son étapse d’adolescent rebelle made-in-68 et qui la prolonge même lamentablement en « sautant »  le maximum de « meufs » (comme disent nos « jeunes ») en un minimum de temps, pour montrer combien il est libre, anti-conformiste et viril. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à s’exprimer comme s’il avait gardé de son enfance, la dernière cuillérée de blédine ou de nutella dans la bouche.  Lire la suite de cette entrée »

pickJ’ai reçu, hier soir, cette information d’une des fidèles lectrices de ce site et qui concerne de très près les finances publiques telles que comprises par Hollande.

Ainsi que je l’ai écrit à cette dame dans ma réponse à son « commentaire », cette information me paraît tellement significative des moeurs politiques actuelles, que j’ai décidé d’en faire un article. Lire la suite de cette entrée »

Ma production en matière d’articles en septembre n’a pas justifié une Lettre en début octobre. Pris par d’autres tâches, je n’ai pu consacrer autant de temps que je l’aurais voulu à ces petits moments de réflexion que je partage avec vous en publiant ces articles qui me sont inspirés par l’actualité ou par tout autre circonstance.

En revanche je me suis rattrapé durant le mois d’octobre où j’ai pu disposer d’assez de temps pour publier une demi-douzaine d’articles.

J’avais aussi consacré une longue étude au cas de Lance Armstrong, mais m’étant trompé dans sa date de naissance (je lui ai étourdiment rajouté vingt ans, et actuellement il n’a pas  besoin d’un tel cadeau…) j’ai retiré l’article que je vais donc reprendre à zéro dans les semaines à venir.

Je vous livre donc ces articles non sans vous rappeler (« entre le risque de se répéter et celui de ne pas être entendu, il n’y a pas à balancer » affirmait Louis de Bonald) que l’interprétation que je propose est toujours « en situation » c’est à dire que les symboles ne sont pas évoqués dans l’absolu, mais dans le cadre du réseau (le thème natal dont il est question) où ils s’insèrent et qui conditionne leur mode d’expression. 

Je vous souhaite bonne lecture et vous adresse mes bien cordiales pensées

LSM

Statistiques
  • 343283Visiteurs Total:
  • 103Visiteurs aujourd'hui:
  • 114Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Newsletter