Articles avec le tag ‘mégalomanie’

Suite à mes émissions sur Radio Courtoisie, une revue indépendante (il en reste quelques unes au sein de la presse française) m’a demandé de tracer le portrait astrologique d’Emmanuel Macron en « 5000 caractères et espaces compris ». Ce que j’ai fait : si vous vérifiez vous constaterez que je n’ai dépassé que de 7 caractères et espaces compris !

Comme je n’ai aucune nouvelle de cette revue depuis plus d’un mois et ne sachant s’il sera publié ou non, j’ai décidé d’offrir ce portrait, en avant-première, aux visiteurs de mon site.

Emmanuel Macron me fait penser à Henri II. L’un épousa Catherine, déjà décatie en naissant et prit comme maîtresse Diane, qui avait vingt ans de plus que lui et le domina toute sa vie. Qui connait l’enfance épouvantable de Henri peut comprendre ce choix, mais Emmanuel ?

Lire la suite de cette entrée »

« Mon Dieu que la vie est riche et amusante ! » avait coutume de répéter un de mes anciens amis…en sirotant le verre de rosé qui ne le quittait jamais….

Pour le chercheur engagé dans une réflexion à long terme dans un domaine comme celui de l’anthropocosmologie où les seules qualités « logico-déductives » ne suffisent pas, on peut souvent constater qu’une bonne fée (du moins j’ai plaisir à l’imaginer comme telle)  s’ingénie à semer des « signes » tout au long du chemin – souvent solitaire – qui le conduit à vérifier certaines de ses intuitions.

Appliquez-vous votre esprit à mieux faire comprendre et à mieux saisir vous même, le sens d’une figure ou d’un symbole de la langue anthropocosmologique, que vous vous trouvez bientôt en présence d’une série d’événements (de « cas ») particuliers qui tous convergent vers ce que Husserl n’aurait pas manqué de nommer « la chose même » à savoir l’idée ou l’essence que vous cherchiez à saisir et qui se dévoile dans les « cas » en question.

Je venais tout juste d’achever la petite étude sur Evariste Galois publiée il y a quelques jours sur ce site, lorsque deux spectacles sont venus confirmer ce que j’avais pu entrevoir et suggérer dans l’analyse de son thème. Je veux parler :

a)     des corrélations anthropocosmologiques concernant la mégalomanie/paranoïa (orgueil, violence, haine du monde tel qu’il est) sous-jacente aux comportements auto-destructeurs d’Evariste Galois

b)    et, plus largement, de la symbolique de Pluton et, au-delà, du Scorpion. Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 391136Visiteurs Total:
  • 34Visiteurs aujourd'hui:
  • 175Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne: