Articles avec le tag ‘gouvernement’

Rassurez-vous on est gouverné…

Nous avons conclu notre précédent et avant-dernier chapitre consacré au thème de Gabriel Attal, en adoptant le ton de la dérision. Pourquoi ?
Parce que commentant la situation de notre pays en observant les comportement de noss élites décérébrées, caquetantes et impuissantes dont nous nous sommes dotés, je me suis spontanément demandé ce que cette situation, aussi ubuesque que funeste, aurait inspiré à Molière ? Et les vers de Musset rendant hommage à son génie et à son art de la dérision politique (entre autres) dans « Une soirée perdue », me sont revenus en mémoire :

 

J’étais seul l’autre soir au Théâtre Français
Ou presque seul
L’auteur n’avait pas grand succès, ce n’était que Molière
[….]
J’écoutais cependant cette simple harmonie,
Et comme le bon sens fait parler le génie.
J’admirais quel amour pour l’âpre vérité
Eut cet homme si fier en sa naïveté,
Quel grand et vrai savoir des choses de ce monde,
Quelle mâle gaieté, si triste et si profonde
Que, lorsqu’on vient d’en rire, on devrait en pleurer !

Lire la suite de cette entrée »

Le regard qui tue…

Très pris ces derniers temps par mes activités et quelques soucis d’ordre familial, je n’ai pas eu l’occasion de publier l’article que j’avais écrit à l’annonce de l’accession de notre sémillant et éphémère Ministre de l’Éducation dite Nationale au poste de Premier Ministre.

Depuis, d’autres événements sont survenus qui méritent qu’on s’y attarde : la mort de Badinter et sa panthéonisation, l’inscription de l’AVEN [1] dans le marbre douteux d’une Constitution devenue Code de la Transgression, dernier témoignage d’un peuple tellement avachi qu’il disparaîtra dans les égouts de l’Histoire, comme l’eau au fond du lavabo (pour reprendre une image sartrienne je crois), sans même s’en apercevoir. Notre Dame que nous reconstruisons à si grands frais et avec tant de dévouement ne sera plus alors qu’un temple maçonnique érigé à la gloire du Lucifer Mondialiste en plein cœur de Paris, ou l’une des milliers de mosquées qui ont commencé de recouvrir notre Patrie en lieu et place de ce « blanc manteau d’Églises » dont s’extasiait le moine Raoul Glaber, au début du XIème siècle.

Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 637745Visiteurs Total:
  • 71Visiteurs aujourd'hui:
  • 54Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives