Articles avec le tag ‘Benoît XVI’

© Copyright 2010 CorbisCorporationQue les athées, agnostiques, libres-penseurs, Chrétiens à la sauce new-âge, gnostiques et autres Catholiques « à© Copyright 2014 CorbisCorporation la carte » se rassurent. Je ne vais pas me livrer à une analyse dogmatique ou théologique car, de ce point de vue là les choses sont claires : ce que prêche l’Eglise en certains domaines depuis cinquante ans (la fin de Vatican II) n’est pas ou plus ce qu’elle a prêché pendant tous les siècles qui ont précédé : elle est entrée – à quelques rares exceptions près – dans une ère de modernisme, de relativisme, de syncrétisme, voire d’apostasie[1] qui a tari les vocations, vidé les églises (7000 sont en vente rien que dans notre beau pays de France, qui se couvre par ailleurs de minarets…. tant la nature a horreur du vide) écervelé les fidèles et qui ne pourra désormais aboutir qu’à cette parousie qui nous est annoncée par le Christ Lui-même dans sa conversation avec Nathanaël et qui nous est rapportée dans l’Evangile de Jean. Lire la suite de cette entrée »

© Copyright 2011 CorbisCorporationAujourd’hui, lundi 11 février 2013, Benoît XVI annonce officiellement qu’il démissionnera au 28 février prochain.

C’est un événement doublement inouï.

1/ D’abord parce qu’à à ma connaissance, il n’y eut que trois démissions de papes avant Benoît XVI dont deux ne comptent pas vraiment :

  • Benoît IX qui en 1045démissionna au profit de son oncle, Grégoire VI.

  • Grégoire VI lui même, qui, accusé d’avoir poussé Benoît IX à la démission fut poussé à cette même démission l’année suivante. En 1046 donc.

Ces deux démissions, très irrégulières, peuvent être considérées comme nulles et non avenues sur le plan canonique dans l’histoire de l’Eglise

Il n’en va pas de même avec Célestin V, ascète, ermite et vénéré de son vivant, beaucoup plus mystique qu’homme d’appareil et qu’on élit pape – contre son gré – le 5 juillet 1294 alors qu’il est âgé de 80 ans (un an de plus que Benoît XVI au moment de son élection). Peu enclin au rôle d’homme de paille, notre saint moine concocte alors un décret qui l’autorise à démissionner …et en fait bon usage. Il quitte sa charge en toute régularité le 13 décembre de la même année. Son règne aura duré 7 mois ! Il est d’ailleurs canonisé 19 ans plus tard en 1313. On peut alors considérer que Célestin est le seul pape à avoir démissionné avant Benoît XVI.

Conclusion : il y a 719 ans qu’un pape n’avait pas démissionné de sa charge. C’est assez remarquable pour être noté. Lire la suite de cette entrée »

Statistiques
  • 575795Visiteurs Total:
  • 68Visiteurs aujourd'hui:
  • 97Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Archives