J’ai eu l’occasion au cours des vingt dernière années – souvent à la demande de personnalités politiques – d’établir quelques pronostics sur les grandes consultations internationales, nationales ou régionales avec pour seul outil : le calcul astrologique. 

C’est ainsi que dès 1993 j’ai pu informer Jacques Chirac de son élection plus que probable en 1995 (ma correspondance avec Jean-Louis Debré et avec Jacques Chirac lui-même est publiée sur mon site www.pronoia.fr)

Plus tard, un adjoint de Jean Tibéri m’ayant demandé mes pronostics sur les élections à la Mairie de Paris, a pu découvrir plusieurs mois avant la consultation que Delanoë serait élu et non Jean Tibéri ni Philippe Séguin ….. et que lui-même, hélas, ne serait donc plus adjoint !

Cette étude est elle aussi en ligne à la même adresse.

J’ai pu aussi annoncer l’élection de Georges Bush sur un Forum très fréquenté par mes confrères. Puis j’ai publié les résultats du Référendum sur la Constitution Giscardo-Européenne en me prononçant pour le « non » sans aucune ambiguïté.

Pour ce dernier pronostic j’ai tout simplement et aussi minutieusement que possible analysé les Thèmes de naissance des 3 principaux tenants du oui et des 3 principaux tenants du non pour me prononcer ((idem sur pronoia.fr). Bonne méthode puisque j’ai annoncé le bon résultat.

Et je ne parle pas des élections propres à ma région où un certain nombre de maires et présidents de région ont vu mes pronostics se confirmer…pour leur satisfaction ou pour leur plus grand désarroi.

Je précise que tous ces travaux ont toujours été parfaitement gratuits  ! Ceci pour anticiper l’accusation de vénalité ou de mercantilisme qui ne manque pas de frapper les astrologues et eux seuls alors qu’on sait bien que toutes les autres professions se pratiquent uniquement « pro deo gracias« . Y compris celle de journaliste bien sûr.  

 

C’est dire si, le dénommé J.D, par a priori sans doute, par paresse d’esprit encore plus sûrement (le pire des défauts pour un journaliste ou prétendu tel) « se fourre le doigt dans l’oeil » quand il croit épingler l’astrologie dans son articulet.

Il (ou elle) ne fait que dénoncer des « prédictions » stupides, reposant sur une forme d’esprit plus proche de la superstition élémentaire et de la niaiserie consommée, que de l’esprit de connaissance qui anime l’astrologie comme n’importe quelle autre science humaine. Il se laisse abuser, une fois de plus, par certaines démarches d’astrologues, hélas trop médiatisés, dont l’agitation et le besoin d’attirer l’attention sur eux(elles) à tout prix,  aboutissent à la caricature et à la dénaturation d’une discipline à la fois très ancienne et en pleine renaissance intellectuelle.

 Quand J.D condamne les pronostics astrologiques dans leur ensemble, sans rien connaître des exigences (et des succès) de la pratique astrologique, il me fait penser à ces piliers de café du commerce où chacun se croit obligé de juger, trancher, condamner ou encenser….sans rien connaître du problème considéré, que ce qu’il a entendu dire à la télé ! Or, comme la plupart du temps, c’est du niveau de la « brève » de J.D, on ne s’étonnera pas que tant de bêtises soient déversées dans les conversations publiques et privées sur les problèmes les plus ardus.

J.F KAHN dont je me souviens les prises de position courageuses (il y a longtemps il est vrai) pour réveiller, améliorer, vivifier la presse écrite, au moment où il projetait de créer l’EDJ, devrait avoir à coeur de consacrer à l’Astrologie le dossier qu’elle mérite et dont elle n’a jamais bénéficié, au lieu de laisser publier de telles sottises. Tellement convenues, tellement ânonnées, qu’elles ne semblent publiées que pour combler un vide dans le journal.

 Aujourd’hui on me demande, à titre gracieux, d’établir un pronostic sur la Présidentielle.

Cette étude n’entrant pas dans le cadre du secret professionnel, je l’ai diffusée à l’ensemble de mes correspondants, consultants et amis.

La prose de J.D me fait penser qu’elle pourrait vous intéresser aussi peut-être si mon argumentation a pu retenir votre attention.

Certes elle est très longue – parce que très étayée – et ne peut être publiée telle qu’elle. 

Mais il serait toujours possible d’en faire un résumé si cela vous intéressait, si vous vouliez consacrer un article de fond au sujet et permettre à l’astrologie (que je préfère appeler Anthropocosmologie) de s’exprimer, avec ses doutes et ses certitudes, à l’occasion de cette présidentielle.

 Chercheur universitaire, mon but n’a aucun caractère publicitaire car je n’ai aucun besoin de publicité. Je suis même prêt à garder l’anonymat si vous le souhaitez.  Ma proposition vise uniquement à attirer votre attention et celle de vos lecteurs sur une discipline extraordinaire, (fort mal connue parce que - je le répète - la plupart du temps, fort mal servie) afin qu’elle retrouve sa place dans le concert des sciences traditionnelles, à côté de la psychanalyse, la psychiatrie, la psychologie, l’anthropologie, la sociologie, l’histoire et j’en oublie, dont on ne peut pas dire qu’elles emportent l’adhésion de l’esprit en toutes circonstances et de manière unanime.  Voyez par exemple la situation de la psychiatrie ou de la psychologie dans les grands procès qui ont défrayé la chronique judiciaire de ces dernières années et qui consiste à envoyer des innocents en prison et à libérer de dangereux criminels récidivistes sur la foi de « rapports d’experts« !

Pourquoi alors frapper l’astrologie – et elle seule – seule d’un tel ostracisme, elle qui ne prétend pas non plus détenir « la vérité » et l’offrir sur plateau en toutes circonstances ? Pourquoi refuser de considérer sérieusement et d’étudier objectivement ce que le paradigme astrologique a à nous dire sur la réalité humaine, parfaitement complémentaire au paradigme dit scientifique ?

J’ai ma petite idée sur cet ostracisme, mais je la réserve pour une autre communication si celle-ci avait le bonheur, sinon  de vous plaire, du moins d’exciter le goût de la découverte, de la dénonciation des arbitraires, du dynamitage des pesanteurs mentales et idéologiques, qui devrait dormir au coeur de tout journaliste de vocation.

Je vous remercie de l’intérêt que vous aurez peut-être accordé à ce plaidoyer et vous assure de ma parfaite considération.

 

 Louis SAINT MARTIN

 

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 335267Visiteurs Total:
  • 62Visiteurs aujourd'hui:
  • 138Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Newsletter