J’ai eu l’occasion de vous présenter, il y a quelques semaines, mon quatrième ouvrage – paru en deux volumes – sous le titre :

Les Deux Langues de la Verticalité
Astrologie & Philosophie.

Penser hors de la barbarie scientiste

 Ce premier tirage étant épuisé, j’ai fait procéder à un deuxième tirage, mais en introduisant deux modifications importantes :

  • Le TITRE :

Il devient :

DICTIONNAIRE INSOLITE
et pratique
DE LA VERTICALITÉ

Interroger 128 concepts-clés de l’Astrophilosophie.

 Il m’a semblé que ce titre convenait mieux à la nature de l’ouvrage. Le terme de « dictionnaire » convenant parfaitement à ce désir d’éclairer ce que j’entends quand j’utilise certains mots précis. Le discours astrologique, très spécifique parce que symbolique ou métaphorique, s’il veut signifier quelque chose au non-spécialiste, – c’est à dire au chercheur de sens perdu dans les Jupiter, les trigones, les quadratures, les parallèles et les équinoxes -, doit absolument être traduit dans les langages qui permettent de rendre audible ce qu’il a à nous dire. Toute bonne interprétation est ainsi, avant toute chose, une bonne traduction : psychologique, philosophique, morale, voire religieuse si besoin est, politique, économique, sociale, etc. suivant l’orientation de la recherche.

Or il s’en faut de beaucoup que l’ensemble des amateurs, malgré de très brillantes exceptions, soit vraiment au clair avec le sens des concepts qu’il utilise de façon usuelle en les empruntant à la philosophie ou à la psychologie.

C’est un manque que j’ai voulu éviter : d’abord en approfondissant tout ce que j’ai pu découvrir par la fréquentation de quelques penseurs, philosophes, psychologues et astrologues (of course) du passé et du présent ; ensuite en rendant compte de la façon – toujours individuelle et spécifique – dont j’avais compris ce que j’avais lu ou appris. De sorte que mon lecteur sache comment me situer et puisse ainsi, accepter ma façon de voir les choses, ou la rejeter. En toute liberté.

Nul n’a la science infuse et la vérité en matière de sciences humaines – et singulièrement dans le domaine des sciences qui se préoccupent de nous révéler à nous même et d’éclairer le sens de notre destinée -, est semblable à l’horizon qui recule à égale proportion de notre effort pour l’approcher. Je pense donc, que ce nouveau titre, sans doute moins « ésotérique » que le premier, correspond mieux au propos de l’ouvrage. Cet effort pour respecter une certaine transdisciplinarité en faveur de l’astrologie n’est pas très courant et peut ne pas être compris. C’est pourquoi vous trouvez le terme « insolite » dans le titre.  

De même ne faut-il jamais oublier, en ces matières, que la réflexion doit déboucher sur l’action ou, tout au moins, doit permettre de mieux exprimer et réaliser le potentiel révélé par le thème natal et, si possible, contribuer à un certain accomplissement de la personne. C’est pourquoi j’ai voulu inscrire la précision et pratique dans la carte de visite de l’ouvrage. Cet aspect, essentiel si on ne veut pas que l’astrologie se réduise à un ensemble de théories plus ou moins fumeuses, mais repose sur des expériences argumentées et documentées, est celui qui m’a préoccupé dans la plupart de mes autres ouvrages et constituera un objectif important dans ceux à venir. Si Dieu le permet…

  • La PRÉSENTATION

Contrairement à la première édition qui se présentait en deux volumes, nous avons opté, mon imprimeur et moi, pour une réédition en un seul volume.

Cela a été possible en jouant sur le grammage du papier et en adoptant une couverture souple pour la reliure, ce qui d’ailleurs facilite se manipulation.

Les avantages sont évidents :

  • avoir l’ouvrage en entier sous la main pour le consulter plus facilement

  • économiser de la place dans notre bibliothèque.

Seul inconvénient : je n’ai pu maintenir le prix adopté pour la première édition.

Entre-temps, en effet, j’ai décidé de créer ma propre structure d’édition pour pallier l’asservissement à des éditeurs qui, quand ils veulent bien vous éditer, le font de telle sorte que vous soyez obligé de faire le travail à leur place et gratuitement : composition, mise en page, relecture, correction et, cerise sur le gâteau, sans le moindre risque de toucher quelque droit d’auteur, tant les conditions imposées par leurs contrats sont rigoureux.

J’en parle en connaissance de cause puisque j’ai édité trois ouvrages chez un des plus importants éditeurs de France, j’ai même dirigé une de ses collections… et je n’ai jamais touché un sous sur mes ouvrages ou pour mon travail. Quant à la promotion, si vous ne l’assurez vous même, il ne faut pas compter sur ledit éditeur… sauf s’il pressent un « best seller » bien juteux. Ce qui n’est pas, actuellement, le cas pour les ouvrages d’astrologie (ou touchant à l’astrologie).

  • pour commander

Les commandes éventuelles se font donc par mon intermédiaire et les règlements à mon nom.

Prix TTC : 47 € – [port gratuit pour les adhérents et sympathisants de la FDAF].
On peut régler, soit par chèque à l’ordre de :

Louis SAINT MARTIN, 5, rue des Alouettes – 81200 AIGUEFONDE

 Soit par virement. Je ferai parvenir un RIB à toute personne m’en faisant la demande sur : lsm@pronoia.fr

Cordialement à toutes et à tous.

LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 564890Visiteurs Total:
  • 7Visiteurs aujourd'hui:
  • 63Visiteurs hier:
  • 1Visiteur(s) en ligne:
Archives