PrêtresCertes il est prêtre,émeutes - google images
Certes il n’est pas Français de papier ou d’importation,
Certes il est blanc comme un grand nombre des plus grands génies que l’humanité ait enfanté,
Certes il  ne s’appelle pas Théo…
Certes, compte tenu de toutes ces tares rédhibitoires, il mérite  un silence total : pas de manif, pas de quartier saccagé, pas de voiture brûlée, pas de policier blessé ……..
C’est ce qui explique sans doute l’indifférence  absolue de nos médias, tellement « collaborateurs » avec les forces d’occupation de notre pays aujourd’hui, qu’on peut imaginer à quels sommets de désinformation ils auraient pu atteindre entre 1940 et 1944….

Alors, puisqu’ils sont trop débordés  par la défense des malheureuses « minorités » on se doit de relayer une information qui leur a échappé.
Cela vaut aussi pour notre « ministre de l’intérieur  » sans doute trop confit dans ses dévotions – puisqu’il est aussi « ministre des cultes » – pour rompre un silence qui, dans le contexte de guerre civile larvée (voir le lycée de Saint Denis) qui menace notre pays, n’en est que plus assourdissant…..

  • Voici les faits :

  • Lundi soir vers 20 heures à  Avignon, le père Grégoire (à  gauche sur la photo) de la communauté de Saint-Jean a été agressé en pleine rue, par quatre voyous d’origine nord-africaine.

Cette origine est tellement rare dans l’accumulation d’actes d’incivilités ou de barbarie qui empoisonnent notre pays depuis quarante ans, qu’il convient de la préciser pour en souligner le caractère résolument inhabituel. D’habitude on nous parle de « jeunes » – des « martiens » sans doute – voire même de « lycéens » dans le cas récent de Saint Denis alors qu’il est avéré qu’une bonne part des « jeunes » arrêtés par la police venaient de l’extérieur du lycée et sont aussi lycéens que Mme Taubira doit être enfant de Marie….

  • Tabassage en règle pour la malheureux prêtre, fracture du nez, perte de connaissance, nuit à l’hôpital……Le religieux, qui était en habit, a été trouvé inconscient sur le sol. Ou plutôt « sur le carreau ».

  • Mardi matin vers 11 heures, monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon (avec qui j’ai rompu quelques lances en matière d’anthropocosmologie) a tenu une conférence de presse en tapant du poing sur la table, dénonçant l’insécurité dans le quartier Saint-Ruf et la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté chrétienne.

Bien entendu, sans aucunement, dénoncer l’origine, la culture, la religion,  les motivations réelles des fauteurs de troubles et des casseurs de curés inoffensifs à 4 contre 1 !
Un ex-maire communiste d’une commune de la couronne parisienne au début de ces quarante années que je dénonce plus haut, évoquait les « cris de hyène » poussés par les « jeunes » de l’époque dans les cages d’escaliers lors d’une de ces échauffourées dont ils sont coutumiers.

Comme on le voit, une fois de plus, il n’y a pas que les cris que ces « jeunes chances pour la France » empruntent aux hyènes ou aux chacals.

Quant aux protestations de Mgr Cattenoz, m’est avis qu’il ferait bien d’adresser une lettre bien sentie, d’abord à son patron à la tête de la Conférence des Evêques dits de France (« plus mitre molle que moi tu meurs » aurait dit le regretté André Frossard) et ensuite à François, Grand Muphti de Rome depuis qu’il a renoncé à remplir les fonctions de Vicaire du Christ à la tête d’une Eglise assiégée et persécutée de toutes parts.

Cela dit : Avez-vous entendu parler de l’agression sauvage et totalement gratuite de ce religieux à  la télé ou à  la radio, vous  ???

Moi non plus.

Et c’est ainsi que vous êtes informés depuis que le lobby immigrationniste a pris le pouvoir dans notre économie et, à partir de là, a pu asservir nos médias nationaux officiels qui émargent, pour la majorité d’entre eux, à la caisse de deux ou trois « annonceurs » depuis longtemps convertis à cette mort des nations, des cultures et des peuples dont ils pensent qu’elle remplira de dollars, des caisses déjà débordantes de toutes leurs turpitudes.

Saint François de Sales, patron des journalistes,

Saint Michel, patron des milices célestes,

Réveillez-vous un peu, nous avons besoin de vous.

 

Louis Saint Martin

2 réponses à to “Agression sauvage d’un prêtre lundi dernier à Avignon : En avez-vous entendu parler?”

  • Domica:

    Bonjour,
    je tiens à vous faire part de mon étonnement ; commenter un hoax sur un site d’astrologie participe à la désinformation, c’est un fake news, soit une fausse nouvelle. Cette affaire remonte à 2013 et non pas à Lundi dernier.
    L’extrême droite vous sensibilise-t-elle à ce point ?
    *Domica*

    - – - -

    Info du 13 décembre 2016

    Bonjour à tous
    Nouvelle manip d’extrême-droite qui tombe ce matin :

    Debunkage rapide :
    - les faits datent de mai 2013 (voir http://www.midilibre.fr/2013/05/16/les-musulmans-d-avignon-soutiennent-le-pere-gregoire,697982.php)
    - le « Michel Janva » cité dans l’article est le pseudonyme d’un des administrateur-fondateur du site catholique-réactionnaire « le salon beige » (qualifié de « torchon d’extrême-droite par M. F. Phillipot…). Ce site est régulièrement classé dans le top 10 des sites de désinformation.

    Donc : fait avéré mais ancien, sortis de son contexte.

    Le lien du Midi Libre est utile car :
    1/ il prouve que la presse en a parlé
    2/ il évoque une réaction de solidarité des religieux de différentes croyances

    • Je vous remercie vivement du souci que vous manifestez à m’informer mais je ne peux m’empêcher de vous faire quelques commentaires.
      Mon site n’est pas un site d’astrologie, mais le site de réflexion d’un astrologue qui s’estime en droit de commenter l’actualité de son pays.
      Je peux parfaitement comprendre votre étonnement mais votre « indignation » et vos insultes à l’égard du « Salon Beige » qui est un excellent site de réinformation, ne sont pas, à coup sûr, celles d’une honnête personne soucieuse d’impartialité. Bien au contraire.
      La référence à M. Philippot me paraît, pour le moins inopportune, car, en tant que déviant et transfuge, il a une fâcheuse tendance à salir tous ceux qui ne pensent pas comme lui, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de son parti; une manière de détourner l’attention de son propre cas sans doute.
      Que les faits se soient déroulés en 2013 ou en 2017 n’a, en soi, aucune importance, ils révèlent des moeurs de barbares et de voyous qui haïssent le pays qui les nourrit, la religion historique de ce pays et ceux qui la servent.
      Que ces faits aient trouvé un écho dans la presse locale, c’est certain, mais rien à voir avec le cas de Théo qui a mobilisé tous les médias du pays pendant des jours et des jours….sans parler des millions d’€ de dégâts occasionnés par les manifestations contre les policiers perpétrées par les foules de « chances pour la France » qui ont pris fait et cause pour lui, avant même que la justice ait pu faire son travail et nous dire, si oui ou non, un garçon, puissamment bâti, a commencé par se battre contre ces mêmes policiers qu’il accuse ensuite de « brutalités et de viol » imitant peut-être les incendiaires qui crient « au feu ! »
      Au fait, puisque nous parlons de Théo, que pensez-vous du fait que Théo et toute sa famille soient au coeur d’un scandale financier qui vient de sortir « du chapeau indépendant de la justice » comme l’écrit le site de réinformation « Boulevard Voltaire » ? Une escroquerie qui a coûté 678000 € au contribuable sous la forme d’une subvention de l’Etat à une association fondée par la famille Luhaka (famille de Théo) baptisée « Aulnay Events » dont le frère de Théo était le président et destinée à « lutter contre la violence » (sans rire…). Or la justice n’arrive pas à savoir sans à quoi cet argent a été utilisé, les trente collaborateurs déclarés étant introuvables ?…… si on excepte les 8 membres de la famille Luhaka qui ont perçu 170000 €, dont 52000 € ont atterri sur le compte de Théo, ce pauvre agneau livré à la barbare lubricité d’un policier.
      Dernier détail :
      - Je ne sais par ce que vous désignez par « extrême droite », accusation commode pour ostraciser tous ceux qui, dans ce pays, refusent de plier devant les diktats du politiquement correct imposé en France (depuis les années 80) par les liberto-libertaires, les hédonistes, ceux qui pensent plus avec leurs fesses ou leur ventre, qu’avec leur tête et leur coeur d’un côté, et ceux qui ne sont mus que la rancoeur ou l’envie qu’ils déguisent sous le terme d’ »égalité » de l’autre. Je ne me reconnais ni chez les « libéraux » qui asservissent l’homme aux lois du marché, ni chez les « socialo » qui ont fait la large preuve de leur incompétence et dont la haine contre le catholicisme me révulse, ni chez les crétins qui « contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre » comme disait je ne sais quel humoriste.
      Je suis, j’ai été et je serai toujours Légitimiste et je méprise les jeux du cirque que nous offre notre chère république de l’extrême droit (si elle existe) à l’extrême gauche en passant par le centre. Jeux stériles d’ambition et de pouvoir qui n’ont d’autre effet que de conduire notre pays à la décadence et à la mort.

      Merci d’avoir rectifié la date, mais, pour le reste, rien d’essentiel n’est changé dans ma vision des choses.
      Bien à vous

      LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 343282Visiteurs Total:
  • 102Visiteurs aujourd'hui:
  • 114Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Newsletter