Pénélope Fillon - Google imagesSans entrer dans les détails de cette la électorale qui se prépare à l’occasion de la présidentielle et sur laquelle j’ai commencé à réunir quelques observations pour en faire un article le moment voulu, je voudrais profiter de l’occasion qui nous est donnée de voir combien l’anthropocosmologie peut être révélatrice pour qui a le temps de s’intéresser aux thèmes des uns et des autres.

Ce qui pouvait surprendre à l’annonce de la candidature de François FILLON c’était de constater combien les circonstances anthropocosmologiques de 2017 se prêtaient mal à une telle entreprise.

Pour faire court, on remarque que la structure la plus active dans le thème de F.F réunit 6 corps célestes sur 10 dans les signes doubles avec :

  • MARS Sagittaire, opposé JUPITER Gémeaux, au double carré d’un amas de 4 corps célestes dont le SOLEIL accompagné de MERCURE/LUNE/VENUS en Poissons.

Passons sur les significations qu’on peut attacher à ce type de configuration que l’anthropocosmologie moderne appelle une « flèche » puisque j’ai déjà brossé un portrait de F.F dans un précédent article.

Or c’est la mobilisation de cette structure qui attire l’attention aujourd’hui car cette élection survient au moment où SATURNE le grand « éprouveur » des carrières et des destinées, transite soi à la conjonction, soit à l’opposition soit au carré de tout cet ensemble de 6 éléments déterminants dans la structure franciscaine.

SATURNE « met à l’épreuve pour faire grandir« . Cela veut bien dire que l’échec ou la réussite sous son effet symbolique sont à la mesure des capacités réelles du sujet.

  • Solides et réelles, le sujet se trouvera conforté dans ses entreprises comme l’acier se renforce à l’épreuve du feu.

  • Mensongères ou incertaines, la confrontation avec SATURNE, qui est toujours le retour au réel, précipitera les choses vers la conclusion nécessaire : l’échec et le retour à la case départ.

Je me suis amusé à rechercher la première confrontation de SATURNE avec les positions en cause aujourd’hui. IL nous faut remonter aux années 1987 et surtout 1988. Voici ce que nous dit la notice de Wilkipédia consacrée à la carrière de F.F :

 » Il est réélu député dès le premier tour en juin 1988, alors qu’un mois plus tôt, lors de l’élection présidentielle, sa circonscription avait voté François Mitterrand. Il fait alors partie des « rénovateurs » de la droite, aux côtés de Philippe Séguin, Michel Noir, Charles Millon, Philippe de Villiers, Bernard Bosson, Michel Barnier, Alain Carignon, François Bayrou, Étienne Pinte et Dominique Baudis« 

Année ambigüe donc : d’un côté F.F. récupère son siège de député malgré la férule de SATURNE (et l’élection de Mitterrand à la présidence), mais, dans le même temps, il intègre un groupe d’hommes politiques….disparu corps et biens depuis, dans toute une série d’échecs (Séguin, Millon, Villiers, Bosson, Bayrou, Pinte) ou de scandales (Noir, Carignon) le maigre restant des troupes n’ayant pas attiré l’attention par quelque réalisation d’envergure (Barnier « européiste » acharné – Baudis s’employant du mieux possible aux marges du pouvoir.

Quant au leader naturel de l’époque – Jacques CHIRAC – il se prend une belle déculottée à la présidentielle de 1988 dont j’avais eu l’occasion de prévoir les résultant sur les ondes de France Inter.

Rien ne se répète à l’identique mais tout se déroule suivant des cycles que nous pouvons parfaitement interroger car ils impriment aux événements et situations que nous avons à expérimenter une « forme » que nous pouvons interpréter avec un peu d’expérience

Sur un plan général je vois peu d’éléments – qu’ils soient favorables ou défavorables à l’élection de F.F en cette année 2017….si on excepte les éprouvntes saturneries dont je viens de parler et la présence consolatrice de JUPITER sur son Asc Balance. Présence qui, normalement, ne peut que l’encourager à se lancer dans un combat politique et d’en, espérer plein succès, JUPITER rendant très optimiste.… compte non tenu des autres astralités actuelles dont nous avons vu qu’elles impliquaient épreuve, difficultés et obstacles.

Ainsi, malgré ce JUPITER qui explique sans doute les excellents résultats enregistrés par l’impétrant à la primaire de la droite, j’étais dans l’attente d’une indication sur la façon dont les dites épreuves choisiraient de se manifester.

Nous voilà fixés : c’est « Le Canard Enchaîné » qui a donné le premier coup de gong annonçant l’entrée de SATURNE en lice et le début des ennuis pour François FILLON. Et cela d’une manière à laquelle personne ne s’attendait…et parfaitement confirmée par son thème.

Démonstration

Il vous faudra un peu de patience pour suivre la démonstration qui, s’appuyant sur des données techniques, peut causer quelque difficultés aux non-initiés. Mais le jeu en vaut la chandelle tant cette démonstration pourrait servir de cas d’école.

En résumé qu’arrive-t-il à F.F ?

Le Canard Enchaîné du 25 janvier vient de révéler que son épouse aurait bénéficié de revenus confortables durant plusieurs années pour une fonction d’attachée parlementaire qu’elle n’aurait jamais vraiment remplie à quoi s’ajoute environ cent mille euros pour sa collaboration à une revue où elle n’aurait jamais écrit une seule ligne. Moi qui ai écrit des centaines d’articles pour le plaisir du partage intellectuel, sans jamais en retirer un sous j’apprécie la performance.

Nous avons donc affaire à une nouvelle version de l’Odyssée : Ulysse s’agite à différents postes politiques et Pénélope, plutôt que de tisser le suaire qui enveloppera son beau-père, préfère remplir le bas de laine.

C’est ennuyeux mais ce n’est pas tout : F.F, pensant se dédouaner en apportant des informations supplémentaires sensées prouver sa bonne foi, a cru devoir avouer avoir employé ses deux fils avocats comme assistants parlementaires « en raison de leurs compétences spécifiques« …..dans  une période où ces deux Télémaques n’étaient encore qu’étudiants et où leurs compétences spécifiques devaient se borner à « taper » papa pour leur argent de poche.

Cela fait beaucoup. Mais, soyons beaux joueurs et attendons que la justice fasse la clarté sur ces accusations….en espérant que les considérations idéologiques ne pèsent pas trop sur ses décisions.

Maintenant voyons, aussi schématiquement que possible, ce qui se passe dans le thème de F.F  :

  • SATURNE qui, comme je l’indiquais plus haut, a testé et re-testé la solidité des positions en Gémeaux/Sagittaire/Poissons arrive à 21° du Sagittaire, au carré exact de VENUS dans le thème de FF. Il ne quittera ce carré (tension, conflit) qu’en septembre 2017

  • Or SATURNE vient de la Maison II (les finances) et gouverne la Maison IV (la famille, le patrimoine)

  • VENUS est en Maison VI (les ennuis de la vie quotidienne) dans le thème elle gouverne l’Asc (le sujet lui-même) et la Maison VIII (le rapport avec l’argent des autres).

  • Par son symbolisme traditionnel elle représente l’épouse (Maîtresse de la Balance : le mariage et les associations) et l’argent (maîtresse du Taureau : les acquisitions)

  • Auparavant SATURNE avait titillé la LUNE, autre symbole de l’épouse et de la famille, et le SOLEIL qui, en Maison V peut très bien signifier les enfants.

Vous voyez que tout y est : chacun des éléments de ce scénario est parfaitement décrit par la nature, la position, la maîtrise et le mouvement des corps célestes chargés de l’illustrer.

Quelle plus belle leçon d’anthropocosmologie prévisionnelle peut-on désirer ?

  D’autre part :

  • PLUTON (dont le rôle est de dévoiler les motivations, tendances, comportements occultes et/ou inavouables) toujours très impliqué dans les questions de sexe et d’argent, transite le FC et focalise l’attention sur la part cachée du fonctionnement de la famille Fillon.

  • URANUS qui transite au trigone du PLUTON natal depuis juin 2016 contribue à mettre en lumière ce qui était dans l’ombre et à éclairer d’une lumière crue un certain nombre de comportements – sans doute assez communs dans le monde politique – mais qu’on préfère généralement tenir dans l’ombre. Entretenir grassement sa famille sans grande contrepartie en utilisant l’argent public, fait sans doute partie de  ce type de comportements. 

  • NEPTUNE, venant de la Maison I, transite tout l’amas en POISSONS et pouvait constituer un signe de succès électoral car une brève plongée l’histoire des élections passées montre qu’un certain nombre d’hommes politiques sont arrivés au pouvoir sous un transit neptunien (la mystique collective, les aspirations sociales, etc…)

François FILLON, Poissons Asc Balance avec la Lune et Vénus dans le signe, est certainement  un tendre et un super affectif derrière cette apparence de froideur qu’il a su se donner.

Je ne doute pas qu’il aime tendrement sa femme et ses fils et cela peut expliquer la situation absurde dans laquelle il s’est mis et dont il va lui falloir se dépatouiller aujourd’hui.

Heureusement pour lui, SATURNE dans son thème natal est entièrement harmonique et ne semble donc pas devoir lui infliger une leçon trop sévère, même si expliquer  n’est pas justifier ni accepter ce qu’on ne doit pas tolérer de la part d’un homme politique.

L’avenir prochain nous dira si nous devrons renoncer à un candidat qui s’avérait représenter un des moins pires qui nous sont proposés.

LSM

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 425610Visiteurs Total:
  • 6Visiteurs aujourd'hui:
  • 91Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives