TRUMP Sourire - Google sourceDans mon précédent article consacré aux raisons anthropocosmologiques de l’élection deGEMEAUX 2 - GOOGLE SOURCE TRUMP j’avais promis de m’attarder sur les caractéristiques typiquement « Gémeaux » s’exprimant dans la personnalité de TRUMP mais, vu la longueur de cet article et l’effort de lecture qu’il demande relatif aux données techniques qu’il présente, j’ai préféré composer un second article.

Voici d’abord quelques très courts extraits de mes cours à mes élèves en anthropocosmologique; cours où j’exprimais à la fois ma vision des différents symboles mis en œuvre par la langue anthropocosmologique mais où je les mettais aussi en contact avec la pensée d’auteurs (astrologues et philosophes) que je respectais tout particulièrement.

1er extrait

GEMEAUX : Ouverture maximum de la conscience au monde. La nécessité de répondre rapidement à la sollicitation du monde extérieur (pôle adolescent de l’intelligence) caractérise une orientation marquée par de grandes facultés d’adaptation, de l’inventivité, de la mobilité, de la souplesse et beaucoup de curiosité. Le jeu, l’imitation, l’identification à des modes ou des modèles, la fantaisie et la légèreté, une certaine superficialité même sont légitimes dans le cadre d’un champ de conscience très large qui ne peut encore choisir et hiérarchiser, c’est à dire s’appuyer sur des repères, sur une vision organisée. Ici nous avons à faire à des synthèses ouvertes, imprécises, immédiates.

2ème extrait :

GEMEAUX : « L’ADAPTABLE » – la souplesse de son intelligence lui per­met de relier des points de vue différents.

3ème extrait

Phase GEMEAUX :

  • Réception : souple, mobile, ouverte. Tout le sollicite.

  • Elaboration : déliée, subtile ; établit le plus possible de rap­ports, mais sans faire le tri.

  • Rejeu : éparpillé, instable, sous forme de «jeu ».

  • Echanges multipliés – Primarité – Energie Yang : jouer[1]

 

  • Maintenant que vous avez une idée, succincte mais claire et vérifiable de ce que représente la phase Gémeaux chez une personne quand cette phase est valorisée, je vais vous mettre en relation avec quelques aperçus des différents portraits qui ont été publiés dans la presse concernant le nouveau président des USA.

 » Cela dit, ses affaires l’ont rendu familier de la négociation et du compromis, et le personnage est beaucoup moins outrancier qu’il ne veut le faire croire. Vous allez alors me dire que ses déclarations sur les femmes et les immigrés sont à la limite de l’acceptable… Et c’est vrai ! Mais n’oublions pas qu’il en joue dans ce pays où la majorité des blancs de la classe moyenne, c’est-à-dire la majorité des habitants, lui ressemblent dans cette vulgarité et cette outrance. C’est presque un candidat au langage adolescent qu’il a créé de toute pièce ! »

Vous pouvez voir apparaître, soulignés, les qualificatifs qui ont été définis plus haut et qui caractérisent les « Gémeaux » et la capacité de TRUMP à incarner un « personnage » où le plus grand nombre pourra « se reconnaître« .

« Le pire a été dit sur ce milliardaire, qui ne l’est devenu que par l’appui de son père, et qui a poursuivi sa carrière dans l’immobilier et sur son nom, étalé partout pour en devenir une obsession, …… »

Voilà pour l’axe SOLEIL/URANUS-LUNE-JUPITER expressif de l’étalement de la personnalité et d’un besoin de reconnaissance qui est trop manifeste pour ne pas recouvrir un profond sentiment d’infériorité. La peur de ne pas égaler son père craint et admiré sans doute (VENUS conjoint SATURNE en Cancer)

« C’est un homme puissant,  étrange et dérangeant, qui secoue les arbres avec une telle force qu’il finit par les déraciner« .

Voilà pour URANUS (étrangeté) et MARS en Lion à l’Ascendant  (la force)!

« Habitué des plateaux de télévision, pour avoir exercé entre autres des rôles d’animateur, pendant plus de 10 ans, il joue sur scène à faire peur et à tenter de ridiculiser tout adversaire. Il se sait invincible sur ce terrain-là. Sa voix, sa gestuelle, sa coiffure, ses doigts pointés, ont été étudiés pour impressionner le public. Et il y est parvenu« 

Voilà pour ces talents d’acteurs, le goût de la comédie, le besoin d’imiter ou de caricaturer les autres qui est souvent très marqué chez les Gémeaux, surtout quand ils sont  « uraniens » car j’ai souvent remarqué un Uranus très valorisé chez les adeptes de la caricature, de la raillerie, du calembour…certains diront de l’humour…Quant à MARS en quasi Vierge, il annonce un esprit critique et corrosif à souhait.

 » Donald Trump reflète quant à lui le pays plus profond et la réalisation du rêve américain. Devenu milliardaire, il a su gérer sa fortune malgré de mauvais choix notamment la création d’une compagnie d’aviation de luxe [l’axe GEMEAUX/SAGITTAIRE est celui des voyages et des voyageurs). Son côté blanc/premier colon et sa soif de célébrité (SOLEIL/URANUS) l’ont fait participer à une téléréalité (encore le spectacle…et les Gémeaux) « …

  • Extrait de sa présentation Wikipédia :

 » En 1968, il rejoint la société familiale, qu’il dirige à partir de 1971 et qu’il renomme ensuite The Trump Organization, puis fonde en 1995 la Trump Entertainment Resorts. Donald Trump bâtit son empire et sa notoriété sur des bâtiments prestigieux qui portent généralement son nom (1). La plupart de ses immeubles, parmi lesquels la Trump Tower, se trouvent dans l’État de New York ; il s’agit notamment de gratte-ciels, mais on relève aussi un grand casino à Atlantic City, le Trump Taj Mahal (2).

Célébrité médiatique aux États-Unis dès les années 1980, impliqué dans le secteur du divertissement télévisuel, il est notamment, de 2004 à 2015, l’animateur de l’émission de téléréalité The Apprentice, qui contribue à sa notoriété (3)

Engagé en politique à partir des années 1980, il devient de façon inattendue le candidat du Parti républicain à l’issue des primaires de 2016, qu’il remporte sans avoir jamais détenu jusque-là de mandat électif. Marquée par de nombreuses polémiques (4), sa campagne se caractérise par des propositions radicales (5) visant à réduire l’immigration, un positionnement isolationniste et protectionniste (6) et une opposition à l’establishment et au politiquement correct (7). Elle se distingue également par un faible coût et une absence de recours à des sponsors. Éloigné du profil habituel des candidats du Parti républicain, il représente un cas singulier dans l’histoire politique américaine (7bis) ».

Arrêtons-nous sur cet extrait et sur les 7 points que j’ai sélectionnés :

(1)  Le goût des bâtiments et de l’immobilier en général lui viennent de son MC (carrière) en Taureau, signe de Terre qui évoque parfaitement les bâtisseurs. Ajoutons que VENUS maître du Taureau est conjointe à SATURNE (construction, édification, implantation, travaux publics) en Cancer (l’habitat, la maison, le foyer). Bien entendu cette orientation ne pouvait mieux s’exprimer que dans la construction de « gratte-ciels » ces entreprises dont les US ont lancé la mode parce qu’elles correspondent au fond mégalomaniaque de cette culture que TRUMP « mime » si bien qu’elle l’a fait élire contre toutes les attentes.

(2)  Inutile sans doute de vous faire remarquer qu’un casino est une maison de « jeux » et satisfait une des dispositions les plus naturelles des Gémeaux. J’ai moi-même été en contact de très près avec deux consultants très marqués par les Gémeaux : l’un, millionnaires en euros uniquement par le jeu, et l’autre…bon époux et bon père de famille qui avait moins de chance (ou de subtilité que le précédent) endetté de 75000 €…toujours par le jeu. Tous les joueurs ne sont pas Gémeaux et tous les Gémeaux ne sont pas joueurs déclarés. Mais tous possèdent ce dangereux potentiel en eux. Cette disposition serait à expliciter mais ce n’est pas l’objet de cet article.
Inutile non plus d’insister sur le côté grandiloquent du personnage qui consiste à donner à un vulgaire casino le nom ronflant (et ridicule en l’occasion) d’un des plus beaux monuments de l’Inde et du monde. Mais la vulgarité du personnage ne se confond-elle pas avec la vulgarité générale de la « culture » étasunienne qui n’estime la valeur de toute chose qu’en dollars ?

(3)  Notoriété : besoin viscéral chez les Uraniens et les Jupitériens.

(4)  Nombreuses polémiques : MARS adore la polémique en matière intellectuelle. Et d’autant plus fort ici que non seulement il est à l’Asc mais à l’intersection du Lion et de la Vierge, signe mental extrêmement critique (au bon et au mauvais sens du terme) adorant couper les cheveux en quatre et « remettre les autres à leur place » ou les « rappeler à leur devoir« .

(5)  Propositions radicales : URANUS ne fait jamais dans la dentelle, c’est le symbole des positions intellectuelles intransigeantes qui ne soucient que des idées ou des principes et jamais des faits. « L’intendance suivra » disait De Gaulle (URANUS à l’Ascendant) quand on lui présentait le coût de de sa « politique de grandeur« : ce qui nous a coûté très cher avec le « Concorde » et le « France » ou encore « Bull » qui devait concurrencer la suprématie américaine en matière d’informatique. Réalisations de prestiges…totalement ruineuses.

(6)  Isolationnisme et Protectionnisme sont, elles aussi, des manifestations typiquement uraniennes car URANUS agit par rejet et sélection exclusive sur « le même« . C’est pourquoi il est si souvent valorisé chez les homosexuels qui rejettent l’autre moitié du genre humain.

(7)  C’est encore la combinaison URANUS – se démarquer, se distinguer, transgresser la loi du milieu – et MARS : s’affirmer en s’opposant – qui joue là.

Ajoutons, pour faire bonne mesure, qu’en ce qui concerne le côté spectaculaire l’Ascendant fin Lion n’est pas en reste dans le goût du théâtre, de la grandiloquence, du mélodrame, voire du grand-guignol et dans le besoin irrépressible d’être vu, reconnu de capter toute la lumière et de s’imposer. Pensez à notre grand Raimu avec 3 corps célestes en Lion.

Pensez aussi à notre propre ménagerie puisque Hollande, Vals, Juppé, Fabius, MLP (et sans doute quelques autres) sont tous du Lion !

 Il est inutile de multiplier les citations. Toutes vont dans le même sens

–        Communication, comédie, jeu, virtuosité oratoire, rapidité, instabilité, primarité de la pensée et des réactions du côté des GEMEAUX.

–        Exagération, exacerbation, hyperindividualisme, autoritarisme, intransigeance du côté d’URANUS

–        Grandiloquence, étalement de la personnalité avec URANUS/SOLEIL/LUNE/JUPITER

–        Energie, combattivité, agressivité avec MARS.

 

MAIS…car il y a un MAIS

 

Toute valorisation de l’axe GEMEAUX/SAGITTAIRE implique une ou des dualités qui se partagent la personnalité d’un sujet et dont les différentes composantes peuvent apparaître alternativement ou marquer les étapes de l’existence.

Dualités d’autant plus marquées ici qu’elles se renforcent d’une oppotion SOLEIL/LUNE qui est toujours un facteur d’instabilité intérieure profonde, les aspirations intimes arrivant difficilement à s’accorder avec les réalisations extérieures.

En écrivant cela je songe à un homme politique français fortement marqué par une opposition LUNE/SOLEIL dans l’axe Taureau/Scorpion. Il s’agit de Philippe Séguin dont un responsable politique disait « Comment voulez-vous travailler avec un homme qui vous présente sa démission toutes les semaines quand quelque chose le contrarie ? ». On pourrait résumer cette opposition en évoquant le conflit entre le « moi » enfant et le « moi » adulte, le second arrivant difficilement à satisfaire les attentes inconscientes ou irréalistes du premier; ou encore conflit entre l’imagination et la raison; entre les ambitions et les possibilités; entre les rêves et la réalité à laquelle on doit finir par se confronter, etc….

Philippe Seguin, aux nerfs de midinette, n’a pas réussi à devenir maire de Paris, ni président de la république, ni premier ministre, ni même se maintenir président du RPR très longtemps tant sa division intérieure et ses crises de nerf, l’empêchaient de provoquer une réelle adhésion autour de son nom.

Or ici il semble bien que TRUMP, lui, ait résolu ce conflit grâce à son élection, dans la mesure où elle satisfait sans doute le désir de toute puissance et d’expansion sans limite exprimé par la LUNE Sagittaire en lui donnant la première place à la tête des institutions de son pays. Or, à part imiter Basam-Damdu (de ce cher Edgar P. Jacobs) qui voulait devenir empereur du monde (mais TRUMP n’est pas mondialiste), briguer la papauté (il n’est pas catholique) ou vouloir évincer Dieu de son trône céleste (il lui faudra compter sur Saint Michel et sa lance), il ne reste pas beaucoup de possibilités pour aller plus haut qu’il n’est arrivé.

C’est donc peut-être le moment de nous épater en nous montrant les autres faces de sa personnalité :

–        Sa sagesse : conjonction VENUS/SATURNE, facteur de stabilité émotionnelle, de sentiments profonds, durables et fidèles, d’attachement profond. Sinon aux femmes, du moins à sa patrie et à ses intérêts peut-être.

–        Ses qualités de conciliation et de diplomatie avec JUPITER en Balance, facteur d’ouverture, de bonne volonté, de souplesse, d’adaptabilité qu’on trouve dans le thème de Henri IV (inutile de préciser je pense), de Louis XIII (collaboration loyale avec Richelieu) de Louis XVIII conciliateur de la France après les tourments révolutionnaires et napoléoniennes…et chez Mozart qui acceptait de jouer pour quelqu’un que si la personne l’assurait qu’elle l’aimait auparavant.

–        Son courage face à l’adversité éventuelle peut être  une heureuse utilisation de son MARS/Asc.

–        Il n’est pas jusqu’au grand axe SOLEIL/URANUS/LUNE qui ne puisse être vécu non plus sous l’angle d’une ambition plus ou moins mégalomaniaque comme je l’ai signalé à plusieurs reprises, mais comme une disposition fort heureuse pour restaurer la grandeur, la confiance en elle-même et le prestige (SOLEIL/URANUS) d’une Nation (LUNE) aussi cruellement affectée que les nations européennes par les ravages du libertarisme, de l’hédonisme, du tiers-mondisme débouchant sur ce mondialisme niveleur qui a pris les commandes du monde occidental depuis trop longtemps.

C’est tout le mal que je lui souhaite et que je souhaite au peuple américain qui, comme le peuple français, est roulé dans la farine depuis des décennies. « Wait and see« …

 

LSM

 


[1] Ce 3ème extrait issu des travaux de Claire Santagostini, directrice de Collège, excellente pédagogue de l’anthropocosmologie qu’elle envisageait à la lumière de sa formation auprès de son maître l’anthropologue Marcel Jousse, fait référence à la théorie du « mimisme » de ce dernier. Marcel Jousse, en effet, considérait que nos facultés d’intellection et d’action s’élaboraient à travers un schéma en trois phases qu’on pourrait exprimer ainsi  : la Réception : l’ouverture au monde et à ses manifestations – l’Elaboration : la mise en forme du perçu en lois et méthodes – le Rejeu : l’assimilation et l’utilisation de ce qui a été perçu pour assurer notre prise sur le monde.

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 437357Visiteurs Total:
  • 28Visiteurs aujourd'hui:
  • 91Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives