voleursUn de mes correspondants, abonné du site sauvegarde-retraites me fait parvenir l’article suivant.

Je m’empresse de le diffuser – à charge pour le lecteur de  vérifier les faits incriminés, ce qui ne doit pas être trop difficile.
J’en ai aussi gardé le titre tant il me paraissait bien résumer la situation.

Tant que nous n’aurons pas compris que l’Union Européenne est la pire ennemie de l’Europe véritable, historique, culturelle, vivante, et que son rôle consiste à la faire disparaître pour favoriser l’hégémonie ploutocratique d’un futur Gouvernement mondial, nous continuerons à nous indigner de ce qui apparaît comme des « dérapages » alors qu’il n’en est rien car ces énormités sont parfaitement concertées.
En effet si on considère l’appareil technocratique bruxellois, qui échappe à tout contrôle populaire et démocratique, comme le parrain en charge de la mise au pas de la « famille » Europe, (comme il existe les « parrains » à la tête de la « famille » ONU, de la « famille » BE, de la « famille » FMI, de la « famille » UNESCO », sans oublier les innombrables « parrains » à la tête de certaines ONG qui ne sont que des loups déguisés en pacifiques brebis) on comprend rapidement que ces « parrains » (en l’occurrence : la haute technocratie bruxelloise) ont besoin d' »hommes de main » qualifiés qui lui soient totalement dévoués pour imposer leurs réglementations scélérates ou, pour mieux dire, pour réaliser leurs mauvais coups.

On comprend dès lors la politique de salaires et de retraites exorbitantes que les « fonctionnaires » européens viennent prélever sur notre dos.

Et comme, au niveau national, l’état d’esprit, les objectifs et les méthodes sont les mêmes (la « maffia » européenne et la « maffia » nationale n’en faisant qu’une par d’innombrables liens incestueux) on comprend, par exemple à travers le cas de Jacques Barrot cité ci-dessous par ce correspondant, combien il est illusoire d’espérer de notre système politique actuel qu’il défende nos intérêts véritables. Ce système étant pris dans un filet dont les clubs, les loges, les grandes écoles (l’ENA surtout) constituent les mailles, aussi solides que celles qui unissent les membres d’une famille maffieuse car elles reposent sur une idéologie, des intérêts, des loyautés partagés dont nul ne peut espérer se libérer sans ruiner sa carrière du même coup. Voire pire.

J’aurai l’occasion de revenir sur le sujet.

Voici le communiqué que j’ai reçu, légèrement corrigé de quelques maladresses syntaxiques.

VIVE L’EUROPE DES VOLEURS  !!

SCANDALE : La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée!!!

A DIFFUSER LE + LARGEMENT POSSIBLE S.V.P.

C’est normal qu’il ne reste presque plus rien pour nous ! Vous avez remarqué que nos politiciens se battent comme des fous pour rentrer dans l’administration européenne Pourquoi ?… Ce qui suit va vous éclairer… C’est tout simplement scandaleux !!!

La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!

Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, Pays de l’Est…), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite.

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés

La différence est devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de l’Olympe » !!!

RÉAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même

CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’Union EUROPÉENNE CONSTITUENT UNE VRAIE MAFIA

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs. Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls  » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent… C’est dire !

Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données« , aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1515 € / mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.

Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite par mois.

C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter. C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc. De plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège

1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500 € de retraite par mois.

2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900EUR par mois.

3. Ruiz-JaraboColomer, avocat général, 14.000 €/mois. 

Consultez la liste sur :

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf

LA RETRAITE DES HAUTS FONCTIONNAIRES EUROPÉENSwww.sauvegarde-retraites.org

Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot (73 ans) avec une retraite de 4.728,60 EUR pour 5 années de commissaire européen aux transports. A cela il faut ajouter sa retraite d’ancien député, celle d’ancien ministre, d’ancien président du Conseil général de la Haute Loire, de maire d’Yssingeaux et pour couronner cette brillante  carrière, le 23 février 2010 il a été nommé au Conseil Constitutionnel.

Pour eux, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c’est à peine croyable… Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 42 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problèmes, le taux plein c’est 15,5 ans…

De qui se moque-t-on ? A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!! Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable……

Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié !

Eux, ils (se) sont carrément exonérés…..On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des Comptes européenne qui sont, pourtant, censés « contrôler » la légalité des dépenses de l’Union Européenne, leur respect du moindre coût et la réalité de l’objectif auxquelles elles sont destinées… « , même ces magistrats donc profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture?

A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique[1], les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12.500 à 14.000 €/ mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser… C’est une pure provocation !

Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée. Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre : Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée, reprise par les médias, qui prouve par « A+B » l’ampleur du scandale,

http://www.lepoint./.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaireseuropeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867 

Il semble qu’on ne puisse plus visualiser le lien ci-dessus. « Ils »se sont rendus compte que l’information circulait beaucoup trop,….Alors on l’a désactivé.

Il ne reste alors qu’un seul moyen : suppléer, chacun à son niveau, à la carence des médias ou des sources d’information, tous plus ou moins inféodés à la maffia bruxelloise.

 


[1] NDR –  Il n’y a de « choc démographique » que parce que l’Union Européenne impose aux pays membres, qui d’ailleurs ne demandent que cela, une politique d’avortement légal qui coûte 220.000 naissances annuelles à la France.

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 402788Visiteurs Total:
  • 27Visiteurs aujourd'hui:
  • 166Visiteurs hier:
  • 2Visiteur(s) en ligne:
Archives