© Copyright 2012 CorbisCorporationDans la série des petites esquisses qui n’ont d’autres prétentions que d’attirer l’attention sur des points très particuliers confirmant – s’il en est encore besoin – la pertinence des prévisions anthropocosmologiques, je me suis intéressé au thème de Marc Blondel qui vient de mourir dans sa soixante-seizième année.

L’HOMME

Très grosso modo, le thème est placé sous les auspices d’une remarquable dualité : la stabilité et l’entêtement du Taureau (signe solaire) ici poussées au maximum par la conjonction SOLEIL/URANUS qui signale les esprits dogmatiques, volontaires et tyranniques[1], est complétée (ou contrariée) par la souplesse, la dualité, la fantaisie primesautière, de l’Asc Gémeaux (voyez notre président Gouda 1er et ses galipettes scootérisées rue du Cirque).

BLONDEL Marc - 02.05.1938 - 07.50 - CourbevoieDualité encore renforcée par la présence du trio LUNE/MARS/VENUS en Gémeaux et en Maison XII (celle des épreuves) qui évoque le côté réactif, primaire (au sens caractérologique), volontiers explosif du caractère « colérique ». Les planètes féminines et émotionnelles étant prises dans la dissonance, on peut comprendre alors les aléas d’une vie sentimentale très ardente qui n’a pas laissé les gazettes indifférentes et sur lesquels nous ne nous étendrons pas. Il paraît même que Marc Blondel avait été désigné comme l’homme le plus « sexy » de l’année ! Sensualité du Taureau et juvénilité permanente des Gémeaux ? Allez savoir…..

Ici la polarité émotionnelle et caractérielle intense, très combative, du trio en Gémeaux trouve un point d’expression privilégié dans le carré qu’elle forme à Jupiter en Verseau et en Maison X : autorité, ambition, désir de reconnaissance, volonté d’imposer ses idées à travers la posture officielle de défenseur des valeurs typiquement Verseau : humanité, philanthropie, libéralité, progrès…. »

« Le syndicalisme c’est le social » affirmait Marc Blondel….ce qui n’empêche pas les observateurs d’estimer ses revenus de 2013 à 54 millions d’€ ! En augmentation de 20 millions sur l’année précédente !

Je n’ai aucun moyen de vérifier cette information bien sûr, mais comme je sais qu’on ne prête qu’aux riches, je voudrais qu’on m’explique comment il est possible qu’on puisse attribuer une telle fortune à un syndicaliste épris d’égalité sociale et de défense des travailleurs (et autres discours), sans que cela surprenne vraiment qui que ce soit dans le landernau politico-syndicalo-financier ?

Où l’on voit que la conjonction SOLEIL/URANUS, si elle est complétée par le trigone à NEPTUNE en Vierge qui pourrait très bien évoquer l’idéologie socialiste, la défense des humbles et notamment la défense de la sécurité sociale où Blondel s’était illustré car Neptune en Vierge est tout à fait évocateur du monde de la santé, est d’abord située en Taureau et exalte ses fameuses qualités captatrices et accumulatrices Singulièrement en matière financière

Reste encore le carré que forme MERCURE (maître d’ascendant) en Bélier (esprit rapide et percutant, parole volontiers coupante) à PLUTON en Cancer où l’on devine un esprit roublard, manipulateur, fondamentalement amoral mais sachant toujours tirer parti des circonstances à son propre bénéfice puisque MERCURE est sextile à JUPITER en secteur de pouvoir : aptitude à l’organisation, aux échanges et aux affaires, à l’exploitation des opportunités et des circonstances.

On peut en vouloir pour preuve, cet extrait de la biographie que lui consacre Wilkipédia :  » Le conseil de prud’hommes de Paris a condamné Force Ouvrière, en novembre 2001, à verser 88 594 euros à son ancien chauffeur pour non respect du code du travail (horaires dépassés, heures supplémentaires non payées, congés non respectés, non respect du temps de repos hebdomadaire…) Un second chauffeur a porté plainte pour les mêmes raisons. Marc Blondel a été par ailleurs mis en examen pour avoir fait financer par la mairie de Paris [PLUTON en Cancer/archétype de la commune] pendant 10 ans le salaire de son garde du corps. Force Ouvrière a accepté de rembourser les 280 000 euros à l’hôtel de ville5. Il sera néanmoins condamné en 2011 pour ces faits dans l’Affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, mais dispensé de peine  » .

 » Le pauvre homme !  » n’aurait pas manqué de s’exclamer Orgon à l’énoncé de ce panégyrique. Mais, nous l’avons vu, ce « pauvre homme » est loin d’être un syndicaliste dans le besoin.

Quant à SATURNE, placé en Bélier sous la maîtrise de MARS en Gémeaux et en bon aspect de la LUNE, il ne semble qu’il puisse vraiment exercer son magistère moral dans le contexte. Il se contente d’accompagner les valeurs pulsionnelles et instinctives déjà décrites et de les orienter vers des buts « rentables » (il est maître de la Maison VIII et de sa polarité financière).

 LES TRANSITS &LA MORT.

Laissons là ce thème que nous n’avons fait qu’effleurer et observons les mouvements planétaires qui accompagnent la disparition de ce personnage public.

 Plusieurs mouvements très explicites se distinguent tout au long de 2013 et aboutissent, à l’événement crucial de mars 2014. Allons des aspects les plus lents aux plus rapides qui, dans leur ensemble, forment ce que j’ai coutume d’appeler un faisceau de tendances convergentes..

  • Le premier:

 – PLUTON a séjourné sur  la cuspide de la Maison VIII (en l’occurrence il faut l’évoquer ici sous sa polarité morbide) depuis mars 2013 jusqu’au moment de la mort du sujet.

– Ce faisant il était aussi au carré de SATURNE (à la symbolique déjà éprouvante en elle même) et Maître de cette même MAISON VIII (entièrement interceptée en Capricorne)

– Et au trigone du SOLEIL (la vie) et d’URANUS (2ème maître du Capricorne et maître des Maisons IX (les grands « voyages ») et X (la destinée).

  »  Au trigone !  » – vous exclamerez vous – « mais c’est un bon aspect ! »

Détrompez vous : il n’y a pas de bons ou de mauvais aspects en soi mais seulement  suivant les circonstances et le cadre dans lesquels ils surviennent. Ici le trigone de PLUTON est particulièrement nocif car il relaie le carré d’URANUS céleste qu’il subit lui même depuis 2012 (cf mes différentes articles consacrés aux « carrés URANUS/PLUTON »). De plus PLUTON est situé en Maison VIII (comme déjà précisé) SOLEIL est à la pointe de la Maison XII (les grandes épreuves de l’existence, notamment de santé) et PLUTON est le maître natal de la Maison VI (la santé, les maladies chroniques…).

Difficile de voir une quelconque valeur positive dans ce trigone donc. Il faut au contraire le prendre comme la réalisation d »un potentiel destructeur déjà inscrit dans le thème.

  •  Le second :

– NEPTUNE – entre 2 et 7° des Poissons – passe depuis plus d’un an au carré de tout l’amas en Maison XII (déjà décrit). Or NEPTUNE étant maître du 12ème signe, les POISSSONS, indique toujours le passage d’un étant de conscience à un autre. Et, quelquefois, ce passage n’est pas simplement celui de la conscience, mais celui de l’existence elle même. Neptune nous dit clairement ici que le sujet risque de connaître le passage de la vie incarnée à l’éternité spirituelle. Ce sont les autres transits qui interviennent durant la période qui permettent de comprendre les transits neptuniens, toujours assez difficiles à définir (et pour cause, Neptune étant la symbole même de l’indéfinissable).

  • Le troisième :

– URANUS bien sûr,  (maître de la Maison X : la destinée), non seulement est au carré de PLUTON dont elle exacerbe les valeurs négatives, mais elle transite le SATURNE natal (Maître de la Maison VIII celle de « la mort » du sujet, je le rappelle), depuis mai 2013 !  

  •  Le quatrième :

– SATURNE céleste (maître de VIII) arrive à l’opposition de MERCURE (Maître de l’Ascendant (le sujet lui même) et d’une partie de la Maison XII) au moment du décès.

– Remarquons que Saturne n’apprêtait à transiter l’axe des Nœuds Lunaires puis à passer longuement sur l’amas Lune/Vénus/Mars en XII vers la fin de l’année…ce qui ne présageait rien de très bon.

  • Le cinquième

 – JUPITER lui même, qu’on nomme souvent « le grand bénéfique » semble avoir contribué à cette fin de destinée. Il a évolué  tout au long du 2ème semestre  sur le 2ème décan du Cancer et après avoir atteint le 21ème degré, stationne puis redémarre sur le 11ème degré de ce signe….soit au carré de SATURNE (déjà évoqué plusieurs fois).

  • Le sixième

 – Enfin, MARS (le destructeur) qui rétrograde actuellement entre le 27ème degré de la BALANCE (à l’opposé de MERCURE et au carré de PLUTON) et le 11ème degré de ce même signe (c’est à dire au carré de SATURNE….décidément) ne fait rien pour arranger les choses et annonçaient un risque d’aggravation des ennuis de santé éventuels. Ce qui n’a pas manqué d’arriver.

La Révolution Solaire 2013

BLONDEL Marc - RS 2013 -D’ailleurs, la Révolution Solaire de 2013 me paraît assez évocatrice des soucis qui ne manqueraient pas d’intervenir dans le courant de la 75ème année de l’existence du sujet :

– On y observe une redoutable conjonction SOLEIL/MARS  en Maison X solaire (destinée) et XII natale (épreuves de santé) à l’opposé de SATURNE/Scorpion en Maison IV solaire (fin d’étape) et en VI natale (santé)

– L’Ascendant n’est pas en reste qui tombe en Lion, signe de la Maison IV natale (fin de partie).

– La LUNE (vie biologique) tombe exactement à 27° du Capricorne, soit exactement à l’opposé de PLUTON !

– MERCURE (maître d’ascendant) à 29° Bélier tombe lui aussi à l’exact carré de PLUTON.

Cela fait beaucoup….

 

 

  • Le dernier jour

BLONDEL Marc - décès - 17.03.2014 -Quant au jour précis de la mort de Marc BLONDEL, (aujourd’hui 17.03, mais j’ignore l’heure exacte…)

– On relève cette même LUNE au sextile de PLUTON, à 29° de la Vierge cette fois-ci.

– Au quinconce de JUPITER (ce qui est normal dans le cas du décès d’une personnalité publique très connue) et de MERCURE.

– MARS, à 26° Balance, est extérieurement opposé à MERCURE natal

– MERCURE (le psychopompe traditionnel) céleste transite exactement JUPITER (élévation) natal

– VENUS à 10° Verseau, maître de XII natal, passe au trigone de l’amas en Gémeaux et en XII.

– SOLEIL à 26° Poissons est au trigone de PLUTON

– Le Nœud Lunaire Sud est en train de passer sur MERCURE.

– La LUNE NOIRE (qui joue souvent le rôle de déclencheur) à 12° Lion, passe au carré exact de SOLEIL natal (et d’Uranus) faisant entre le sujet dans le domaine du mystère et de l’absolu à la rencontre de ce « Grand Architecte » qu’il aura servi toute sa vie et qui aura inspiré tant d’intolérance à ce grand défenseur du laïcisme.

Je ne relèverai pas de nouveau les positions des planètes lentes qui, peu mobiles,  occupent les positions que j’ai indiquées plus haut.

Si les circonstances n’étaient pas dramatiques et regrettables, quelque sympathie qu’on éprouve pour ce personnage emblématique des moeurs dites républicaines, on pourrait presque parler d’un cas d’école à l’attention de celles et ceux qui contestent encore la dimension anthropocosmologique de notre existence….sans jamais avoir eu le courage de la découvrir vraiment, de peur de devoir remettre une bonne part de leurs convictions philosophiques au rancard.

 

LSM

 


[1] C’est ainsi que; par exemple, il aurait écrit une lettre au ministre d’e l’intérieur pour qu’il interdise à la Gendarmerie de fêter la Sainte Geneviève, leur Patronne ! Les gendarmes ayant régi, il les aurait traité de « stupides ! ». encore un beau représentant de la pensée unique (et exclusivement maçonnique) qui disparaît ! Décidément ces temps sont bien cruels….

 

2 réponses à to “La mort de MARC BLONDEL aurait-elle été prévisible ?”

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 534734Visiteurs Total:
  • 39Visiteurs aujourd'hui:
  • 171Visiteurs hier:
  • 2Visiteur(s) en ligne:
Archives