© Copyright 2010 CorbisCorporationEn ces temps de ténèbres il est bien difficile d’émettre des voeux l’âme légère et insouciante tant les pestilences de la dis-société dans laquelle nous vivons, tant cet im-monde moderne s’évertuent à nous transformer en nouveaux cochons de Circé : un ventre, un sexe, et même (de plus en plus) un anus, mais plus de coeur ni de cervelle.

Il y a là de quoi décourager n’importe qui.

Mais aujourd’hui comme hier et comme demain, il est une image qui doit nous conserver l’Espérance au coeur.

C’est celle de l’Enfant de Bethléem qui incarne la Voie, la Vérité, la Vie. Cette Vie qui nous sera donnée en surabondance si nous savons échapper aux pièges du nihilisme, du relativisme, du nombrilisme et de l’hédonisme tout puissants, encouragés par ceux là même qui devraient nous montrer la voie de l’exigence, de la dignité, du courage, de la noblesse d’esprit et de coeur.

Puissiez vous redécouvrir dans le mystère de Noël – au-delà de son épouvantable instrumentalisation mercantile et consumériste – des raisons de conserver ou de redécouvrir, intactes dans votre coeur, l’image vraie de ce que sont l’amour, la famille, un Père, une Mère, la confiance, la noblesse d’âme, l’esprit de sacrifice. Bref, tout ce qui fait la grandeur de l’homme lorsqu’il se sait et s’accepte créature de plus Grand que lui, formé à « Son image et pour Sa ressemblance« . Vérité que semble avoir oublié par l’Eglise (institutionnelle) dite « de France » qui, depuis Vatican II, s’est vouée tout entière (ou presque) à placer sur ses autels, l’Homme (toujours avec un grand « H ») en lieu et place du culte de Dieu et de son Fils.

Comme le Christ.

Auquel, je le crains, bien peu penseront entre la dinde, la bûche et le nouveau modèle de « tablette tactile » farcie de multiples programmes aussi imbéciles qu’inessentiels. Tout à fait logique puisque leur fonction consiste à nous détourner d’une réflexion sur nous mêmes et sur le sens que nous donnons à nos existences, de peur d’en découvrir la vacuité et leur asservissement à des volontés terrestres qui nous veulent tout sauf du bien.

Bonnes fêtes tout de même. Que Dieu vous garde.

LSM

 

 

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 480986Visiteurs Total:
  • 67Visiteurs aujourd'hui:
  • 132Visiteurs hier:
  • 3Visiteur(s) en ligne:
Archives