lettreCe mois-ci, je me suis intéressé à des personnages emblématiques de notre époque et de notre société : Patrice Chéreau, Vincent Peillon et Jean Raspail. Le meilleur et le pire….à remettre dans l’ordre évidemment.

Bonne lecture à tou(te)s

 

LSM

 

2 réponses à to “La LETTRE de Louis SAINT MARTIN – N° 26 – Octobre 2013.”

  • E.R:

    Pour l’année 2013, vous m’aviez prévenu de certaines « attaques » de Mars. Jusqu’à il y a peu, elles auraient pu se résumer à de la casse (légère) sur notre voiture. Mais depuis lé début Octobre, je suis une adepte des hôpitaux: aux urgences pour une cystite aussi violente qu’inattendue; dans la foulée entrée à l’hôpital pour une opération (programmée) de la main droite, mais qui m’a valu d’être arrêtée 15 jours au lieu de reprendre 48h plus tard. Et enfin je termine (j’espère!) en beauté avec une chute qui me vaut 3 côtes cassées!
    Je n’ai plus vu d’élèves depuis d’un mois! Et j’appréhende la reprise. J’ai mal, je suis handicapée, mais libre de mon temps…et je ne m’ennuie pas!
    Si la chute a été violente, c’est que je tenais mon petit fils de 3 ans dans les bras et par réflexe je l’ai serré plus fort quand le roulis du bateau sur lequel nous faisions la traversée entre St Martin et St Barthélémy m’a fait perdre l’équilibre. Mme Elisabeth Badinter remettait en question l’instinct maternel , que dirait-elle de ce réflexe « grand-maternel »?
    Amicalement.
    E.R

    • Il est difficile de ne pas éprouver ce que j’appellerais le « complexe de Cassandre » quand on est astrologue.
      Quand nos prévisions sont justes, et, dans la mesure où elles annonçaient des possibilités de désagrément, on se dit qu’elles n’ont servi à rien, quand ces désagréments surviennent.
      Et, quand elles servent à quelque chose, c’est à dire à prévenir les dits désagréments possibles, on se dit qu’elles étaient fausses puisqu’aucun événement ne vient les corroborer !!!
      C’est notre malédiction. Il faut l’accepter.

      Quand à Mme Badinter, elle a dit et écrit tellement de bêtises idéologiques (sans parler de son mari) qu’on peut bien accepter celle là aussi. D’ailleurs du simple fait qu’elle a condescendu à mettre trois enfants au monde, elle a bien dû mesurer l’ample bêtise de son affirmation, non ?
      Soignez vous bien et reposez vous.
      Bien amicalement à vous.

      LSM

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 455689Visiteurs Total:
  • 42Visiteurs aujourd'hui:
  • 103Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives