© Copyright 2011 CorbisCorporationLes habitués de ce site se souviendront peut-être de l’étude prospective que j’ai publiée le 11 janvier dernier et qui s’intitulait :

 » 2013 : Le début de la fin ? – Deuxième Partie – Essai prévisionnel pour la France et chacun des douze Signes zodiacaux « 

Je conseille à celles et deux qui en ont le loisir, de relire cet article fort développé que je n’ai pas l’intention de reprendre ici. Et de s’intéresser particulièrement  à la 2ème grande partie intitulée :

 » En attendant examinons le thème de la Cinquième République « 

Je montrais que le thème de la 5e République – qui est née d’une  manipulation cynique, d’un mensonge, d’une forfaiture et d’un coup d’Etat, un peu comme le second Empire – était attaqué sur trois ensembles de points essentiels me paraissant devoir plus particulièrement attirer l’attention au cours de cette année 2013 [….] en rappelant les valeurs qui s’attachent aux axes Bélier/Balance – Cancer/Capricorne d’un côté, Maisons I/VII et Maisons IV/X de l’autre.

1/ L’axe Ascendant/Descendant (celui de l’identité et de la vitalité de notre pays) qui tombe sur le 12ème degré de l’axe Bélier/Balance.

2/ A cet axe se rattache une conjonction essentielle :                

  • SOLEIL concerne la vie, l’être, l’existence même de la république. Il est le symbole du pouvoir et de celui ou ceux qui l’exercent. Bien sûr, ses connotations nobles et rayonnantes en font un symbole privilégié des questions qui touchent à l’honneur du régime, à son niveau de  prestige et de la confiance qu’il inspire. Il est situé sur le 11e degré de la BALANCE.

  • MERCURE, en matière d’astrologie politique, concerne les instruments et outils du pouvoir politique, son personnel, les idées qui conduisent l’action politique, économique, commerciales) sur le même degré.

                       – le Secteur III : celui des idées, de l’opinion publique et de l’électorat dans les périodes d’élections)

                       – le Secteur VI : celui de la santé et du monde du travail.

[On pourra ergoter, suivant les écoles et les chapelles, sur la qualification de ces domaines, mais je pense avoir choisi des termes assez généraux pour satisfaire à toutes les opinions en la matière].

 

3/ L’axe MC (Milieu du Ciel) FC (Fond du Ciel) situé sur le 5ème degré de l’axe Cancer(FC)/Capricorne(MC).

Cet axe FC/MC pouvant être défini comme celui qui représente la destinée d’un sujet (ou d’un pays), celui qui porte sa finalité, le point de réalisation vers lequel il tend (MC) à partir de ses racines (FC). Sa réalisation en quelque sorte. Là encore on peut utiliser une autre terminologie suivant des approches différentes, mais sans s’éloigner vraiment du sens ici défini.

 

 4/ La conjonction JUPITER/NEPTUNE, si typique des destinées de la république française (qui s’est voulue messianique et universelle dès le départ) et située sur les 4ème et 6ème degrés du Scorpion en Maison VII

 

  • Les ATTAQUANTS DE L’ENSEMBLE DE CES POSITIONS ?

 

Je leur ai consacré des études approfondies que vous retrouverez sur le site et j’ai suivi leurs manifestations tout au long des deux derniers siècles de notre Histoire où ils ont laissé une empreinte tragique, violente et explosive.

Il s’agit du couple URANUS-PLUTON.

A quoi il faut ajouter les aspects que forme SATURNE actuellement dans le thème de la pestilentielle 5e République.

Je ne sais plus qui disait qu’en France les choses commençaient par une tragédie et se terminaient en comédie. J’ai bien l’impression que c’est ce à quoi nous assistons en ces circonstances si éprouvantes pour cette 5e République qui aura infligé à notre Nation quelques unes de ces plaies que l’Eternel réserva autrefois à l’Egypte sous d’autres formes.

En effet, s’érigeant d’abord en césarisme de pacotille, le régime est en train de sombrer corps et biens dans les égouts putrides d’une corruption et d’une confusion intellectuelles et morales comme on n’en vit jamais au cours de notre Histoire – pourtant riche en épisodes croustillants – mais où personne ne songea jamais à corrompre les fondements mêmes de la civilisation en « pseudomariant » des paires d’hommes ou de femmes, en songeant à dépecer des embryons (déjà victimes d’un premier crime) par des savants fous (de gloriole), en éliminant des vieillards encombrants « à leur demande ! » et, à terme, en autorisant la fabrication d’enfants sur commande pour les vendre à des déviants nombriliques refusant d’en avoir par eux-mêmes, ce qui ramènerait la procréation, le don de la vie, la parentalité et la filiation à l’équivalent d’une commande de caniches sur un site canin.

Si bien que les comportements indignes d’un DSK  considérant les femmes comme de la viande destinée à nourrir le porc jamais en sommeil en lui, et sa femme comme une sorte de michetonne pourvoyant à un train de vie de nabab déjanté, n’ont pas réussi à dissiper vraiment l’anesthésie spirituelle et morale dans laquelle nos élites médiatiques, politiques, intellectuelles maintiennent le peuple français depuis des lustres, lui faisant prendre les crottes de chèvres pour du caviar.

Aujourd’hui éclate l’affaire « Cahuzac » (dont un de mes consultants occupant de très hautes fonctions, me dit qu’elle était connue des « hautes sphères » gouvernementales depuis plus de quatre mois…) qui semble réveiller les Français de leur torpeur mortelle.

Ils découvrent qu’on les fait avancer, les yeux bandés, sur une crête qui sépare le gouffre de la corruption, du mensonge, du vol et de la prévarication à leur droite, de celui de l’incompétence, de l’amateurisme sans parler des partis pris idéologiques et sectaires qui rendent stupides les plus brillants sujets : fussent-ils majors de Sciences Po, de Polytechnique et de l’ENA réunis.

Ne voyez aucune allusion politique dans la composition du gouffre de droite par rapport à celui de gauche car ils sont interchangeables et vous pouvez fort bien mettre à gauche ce que j’ai situé à droite, et vice-versa…..comme sont interchangeables les personnages qui s’efforcent louablement de nous y précipiter.

D’ailleurs, réfléchissez-y deux minutes et, si vous avez des idées assez claires sur ce que sont les valeurs de droite et les valeurs de gauche, voulez-vous bien me dire en quoi un Sarkozy, un Fillon, un Copé, une NKM, un Devedjian, etc,  incarnent-ils les premières et en quoi un Fabius (fils de milliardaire) une Mme Aubry (née avec une cuiller en argent dans la bouche), une Mme Royal (idem), un Roland Dumas (aux chaussures à onze mille francs payés par ELF), un Mitterrand (paix à ses cendres dorées) un Kouchner (un tiers-mondiste, deux tiers-mondains) et, the last but not the least sur une liste longue comme un jour sans pain, un Strauss-Kahn et un Cahuzac (dont le même ami, décidément fort bien informé m’a décrit l’itinéraire en détail, qui n’a rien de « socialiste ») en quoi donc ces personnages incarnent-ils des valeurs de gauche, telles qu’on pourrait les respecter ???

Qu’ils en fassent leur discours quotidien, je veux bien, mais les « incarnent-ils » dans leur comportement personnel, leur façon de vivre ? Le seul qui aurait pu revendiquer cette incarnation, s’il était encore vivant, serait peut-être Pierre Beregovoy (fils d’ouvrier et ouvrier lui même).…mais il ne semble pas qu’elles lui aient porté chance.

Donc nous voila devant l’affaire CAHUZAC : celui qui détient le poste ministériel le plus sensible concernant la restauration morale (en matière fiscale s’entend, car, pour le reste….) qu’affirmait vouloir entreprendre notre président Normal 1er, est celui qui  non seulement a placé des sommes (entre six cent mille pour les uns, seize millions d’euros pour les autres ???) en Suisse puis je ne sais dans quel paradis bancaire pour échapper au fisc, mais, de plus, paraît les avoir gagnées en trahissant les devoirs de sa charge (ce qui associe l’escroquerie fiscale à la concussion la plus avérée) lorsqu’il était chargé des rapports entre l’administration sanitaire et la puissante industrie pharmaceutique en « conseillant » la seconde dans ses négociations avec la première pour obtenir les meilleurs remboursements. Ce qui lui permit, dès la première année de l’ouverture de son cabinet « Cahuzac-Conseil » de dégager 1 million de recettes (c’était il y a vingt ans environ) autant dire de quasi bénéfice, les charges et investissements liés à une telle activité de « conseil » étant des plus réduites. Il suffisait de tendre la sébile une fois les services rendus.

J’a déjà commencé à m’intéresser par ailleurs à ce charmant Rastignac au petit pied, si  emblématique de notre démocratie. Mon prochain article sera consacré à l’analyse de sont thème natal, Je n’insiste pas ici.

Ce qui ici nous intéresse par rapport à cette période de crise anthropocosmologique dans laquelle nous sommes entrés en juin 2012 et dont nous ne sortirons vraiment qu’en 2015, c’est que l’affaire CAHUZAC offre un contenu explicite aux structures formelles révélées par les cycles planétaires.

  • Prenons les choses dans l’ordre :

Au moment où explose (pour le grand public) l’affaire Cahuzac :

PLUTON arrive très exactement sur le SOLEIL natal de la 5e République sur le 11e degré de la Balance.

Or, Pluton, dans  sa polarité négative est un facteur de corruption, de désorganisation, de décomposition (généralement suivie d’une période de recomposition et de renaissance bien sûr puisque PLUTON est le symbole même des métamorphoses vie/mort/vie).

Il évoque le côté obscur de la réalité, l’envers du décor, les coulisses, le côté cru et organique de la vie. C’est ainsi qu’il évoque les mécanismes les plus triviaux mais les plus impératifs par lesquels la vie peut se maintenir et se perpétuer.

Si nous devions proposer des images politiques, nous dirions que le Soleil peut symboliser la fonction présidentielle sur le plan symbolique et honorifique, Pluton en évoquera les contraintes les plus sordides. De même d’ailleurs pour chacune des fonctions de pouvoir. Au Soleil la couronne, à Pluton, la chaise percée. Au Soleil les nobles déclarations, les grand sentiments et les grands principes. A Pluton les basses œuvres et les basses besognes. Demandez à ceux qui ont « suicidé » Robert Boulin, de Grossouvre, le prince de Broglie ou ont flingué Joseph Fontanet et quelques autres la différence entre le Soleil qui conçoit et commande et Pluton qui exécute froidement, implacablement….

Bien entendu, je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler les connotations étroites entre PLUTON et l’ARGENT (la banque, l’économie, les spéculations, le fisc), et toutes les dérives qu’il inspire à ses adorateurs, prêts à tout pour en obtenir le plus possible et exercer un pouvoir qui leur donne l’illusion de l’immortalité, illusion parfaitement  destructrice et autodestructrice sur le plan des destinées ultimes. Mais ils s’en foutent…

Vous commencez à entrevoir combien l’affaire Cahuzac peut se révéler illuminatrice. Le rôle de PLUTON (dieu invisible mais doté d’un regard qui perce les ténèbres…fort heureusement pour lui puisqu’il  réside dans les « enfers » lieux généralement peu éclairés) consiste souvent à créer la crise qui révèlera la réalité d’une situation et remettra tout à plat dans notre existence…pour le pire d’abord puis pour le meilleur si on sait interpréter le sens de la crise et y porter remède. « Tout mettre à  jour« , « faire la lumière« , « dissiper les ténèbres » « révélationr » (traduction de l’Apocalypse grecque) et, conséquemment, « vider les placards de leurs cadavres »  sont des expressions qui conviennent tout à fait dans ces circonstances plutoniennes.

C’est pourquoi PLUTON intervient souvent dans ce que nous appelons des « scandales ». Surtout quand ils sont nauséabonds. Il agit alors comme le coup de tonnerre que constitue la déclaration d’une longue maladie dans notre vie; de celles qui nous obligent à reconsidérer tout ce qui nous mobilisait et faisait tellement sens jusqu’alors et qui nous paraît dérisoire quand nous le mettons en perspective avec le tragique de la destinée humaine.

Plus benoîtement PLUTON pourrait être évoqué par un abcès qui perce parce qu’il est arrivé à maturité : ce n’est pas beau à voir, cela ne sent pas toujours très bon, mais une fois les purulences évacuées les tissus peuvent recouvrer la santé et se reformer.

C’est pourquoi certains astrologues amoureux des raccourcis simplistes disent que « Pluton va du pire au meilleur« . Soit.

Le charmant « sauteur » qu’est M. Cahuzac,  constitue donc l’abcès qui nous révèle la purulence des mœurs politiques en matière d’argent, comme DSK nous a révélé le niveau de pourriture morale atteint par nos « élites » au pouvoir, championnes du relativisme, du libertarisme, du cynisme, de la culture de mort et animateurs de ces « structures de péché » que  dénonçait feu le pape Jean-Paul II.

Car l’insupportable ne réside pas tant dans les actes d’un DSK, d’un Cahuzac ou d’un Mitterrand (aussi bien le neveu de le tonton) car ce ne sont que des hommes et nous sommes tous touchés par le péché, sommes tous capables de dérives graves. L’insupportable est que ces personnes aient pu arriver aux plus hautes responsabilités, alors que la conduite de leur vie personnelle et la nature de leurs comportements – parfaitement connues dans les milieux où s’exerce le pouvoir – auraient dû les en écarter définitivement.

Il est vrai qu’avec des parangons de vertu comme Sarkozy et Hollande…..

PLUTON qui vient donc souiller (pour le purifier dans un deuxième temps, espérons nous) le SOLEIL de la République et celui qui l’incarne si ridiculement actuellement, ne se contente pas de véhiculer avec lui toutes les connotations dont je ne vous ai rappelé que celles qui concernent notre étude actuelle, il occupe une « Maison » dans le thème natal de la dite République et il en gouverne un autre.

Il vient de la Maison VI (en Vierge) où il pourrait évoquer les crises permanentes avec le monde du travail qui l’ont secouée tout au long de ces cinquante dernières années, mais surtout il pourrait suggérer une maladie chronique dans le personnel politique de la Cinquième puisque la Maison VI désignait les « serviteurs et les servantes » dans l’astrologie traditionnelle, « le personnel » aujourd’hui. Maladie liée à l’argent et notamment à l’argent occulte obtenu par des pratiques plus ou moins frauduleuses.

Il n’est pas inutile de faire remarquer que l’axe VI/XII et l’axe VIERGE/POISSONS qui se superposent ici sont les significateurs essentiels des questions de santé/ maladie, donc relatifs à la médecine, à la pharmacie, aux institutions sanitaires et sociales, au monde général de la santé…..et à son personne bien sûr.

Or l’origine de l’enrichissement et de la fraude cahuzacienne, ainsi que le domaine où  il a exercé sa juteuse activité de concussionnaire et de prévaricateur, est justement celui de la pharmacie « escroquant » d’une certaine façon la Sécurité Sociale.

 PLUTON, occupe la Maison VI, il est le maître de sa Maison VIII. Voyez la merveilleuse cohésion de ce thème. Du fait que le thème de la Ve République a un Ascendant Bélier (1e Signe sur la 1ère Maison) toutes les Maisons correspondent au Signe dont elles portent le chiffre (la M6 dans le 6e Signe la Vierge, etc….) et la 8ème Maison tombe évidemment dans le SCORPION le 8ème Signe ! Il y a donc un redoublement des valeurs affectées au signe et à la maison. Une sorte de potentialisation déterminante.

 

Or, si nous devions établir une analogie entre un thème natal et une habitation par exemple, on pourrait dire que la MAISON VIII correspond aux cabinets, à la fosse sceptique, à ses caves sombres et humides et aux grouillements obscurs qu’on y distingue sans avoir envie d’aller y mettre les pieds. L’analogie avec une ville en ferait – suivant le contexte – la représentante des abattoirs, des cliniques…et des cimetières. Avec le corps humain : le gros intestin, l’anus et les organes génitaux. Avec les fonctions vitales : les excrétions et déjections naturelles mais aussi les fonctions sexuelles…etc….etc….

Sur le plan des fonctions nécessaires à la vie d’une collectivité, la Maison VIII sera en analogie avec ce qui met en cause la survie de la collectivité : les activités criminelles et leur auteurs d’un côté, la répression, la police et l’armée de l’autre.

Sans oublier ce qui permet les échanges économiques indispensable à la survie physique, matérielle de la dite communauté : l’argent et toutes les institutions qu’il a inspirées au cours de l’Histoire : le budget, les banques, le fisc, les assurances (dans leur aspect financier) les héritages, etc….et, bien entendu, le ministère des Finances !

On voit donc combien les significations plutoniennes, scorpionesques et même le rapport aux lieux de souffrance (Scorpion : agression/défense contre la mort = opérations chirurgicales, amputations et autres charmantes expériences) sont présentes dans cet événement cahuzacien :

Cahuzac est un chirurgien cardiaque à l’origine.

Il a été collaborateur du ministre de la santé

Il a été en charge des rapports entre gouvernement et laboratoires pharmaceutiques

Il a monté une clinique pour les implants capillaires

C’est un fiscaliste expérimenté (comment a-t-il acquis cette compétence qui ne correspond pas à sa formation d’origine ?)

Et il est mis en examen pour fraude fiscale (en attendant mieux: corruption, malversation, prévarication et concussion)

 

Toutes les analogies qui relient PLUTON au SCORPION et à la MAISON VIII sont convoquées dans cette affaire, pour nous offrir un véritable festival de confirmation anthropocosmologique. Non ?

Quand on sait que PLUTON a abordé son carré au SOLEIL républicain en début Mars 2013 et qu’il ne le quittera définitivement qu’à l’automne 2014 on peut penser que la purgation plutonienne risque d’empuantir l’atmosphère politique de notre pays pendant un bout de temps.

  • Mais ce qui donne à cette « crise » plutonienne une portée décisive et explosive c’est,  bien sûr, la synergie URANUS/PLUTON. Les deux compères étant en conflit entre eux et en conflit avec le SOLEIL du thème.

  • En effet, URANUS, l’intransigeant, le radical, le révolutionnaire, le libérateur….arrive lui aussi à l’opposition du SOLEIL et sur l’Asc de la 5e République.

  • Les prochains carrés exacts URANUS-PLUTON auront lieu le 20 mai et le 1er novembre sur les 11e et 10e degrés BELIER/CAPRICORNE et impactant les 11e et 10e degrés BELIER/BALANCE bien sûr.

  • Donc l’opposition exacte d’URANUS et son arrivée sur l’Asc du Thème de la République ne se sont pas encore vraiment réalisés au moment où j’écris ces lignes.

  • Le contact ne se fera vraiment qu’à la fin Mai (opposition au SOLEIL) et courant Juin (conjonction à l’Asc) : autant dire que le printemps et l’été risquent d’être très chauds.

Quand on sait qu’une étude (assez ancienne) de chronobiologie établissait que les mouvements révolutionnaires explosaient dans les périodes des plus longues durées de jour (mai 1958 (coup d’Etat qui détruit la 4e République) – mai 68 (on connaît) – 14 juillet 1789 – les « 3 glorieuses » de 1830 : 27 juillet – seule celle de 1848 intervient en fin Février, mais c’est le moment où les journées augmentent le plus….) on a du mouron à se faire pour les semaines à venir.

Ce qu’il faut voir aussi dans ce mouvement uranien qui vient conforter et démultiplier le transit plutonien c’est que URANUS vient de la Maison V et qu’il gouverne la Maison XII.

Entre autres significations qui ne nous intéressent pas ici, de nombreuses écoles antropocosmologiques considèrent que les investissements font partie des attributions de cette Maison. Je n’en suis pas personnellement convaincu, mais passons.

  • En revanche la Maîtrise d’URANUS sur la Maison XII, celle des épreuves majeures, épreuves elles mêmes liées aux « tares » consubstantielles à l’histoire du sujet du thème – ici la République – cette maîtrise donc, montre la gravité de la situation actuelle dont il me paraît évident qu’elle ne se résoudra pas par une simple démission et un procès.

  • La Maison XII est (avec la M8) celle du « cadavre dans le placard« ‘ pour des raisons que je ne peux développer ici et qui sont en relation avec la considération psychogénéalogique des choses.

  • Le cadavre dans le placard de la 5e République est celui de ses origines :

–         un coup de force installant une sorte de « césarisme » taillé sur mesure pour un vieux général mégalomanique avide de reconnaissance et de pouvoir : c’est URANUS maître du VERSEAU à la pointe de la Maison XII

–         Mais les amateurs d’astrologie remarqueront que cette Maison XII, fort large, intercepte entièrement l’axe POISSONS/VIERGE. Or les deux maîtres des POISSONS – NEPTUNE et JUPITER – sont en conjonction étroite sur le 4e et le 6e degré du SCORPION (dont on a répertorié les connotations avec l’argent, le pouvoir, le sexe, la violence et la mort).

Sur le plan historique la conjonction JUPITER/NEPTUNE est caractéristique de la nature messianique de la Révolution française, censée apporter la liberté, l’égalité et la fraternité à toute la Terre. En observant l’état de notre planète, on peut prendre conscience de ce qu’il en a été…

Elle peut donc, suivant les cas, les circonstances et l’économie générale d’un thème, symboliser l’idéal le plus élevé, la foi en des destinées transcendantes (cf le thème de Jean Paul II) ou les mystifications de grande envergure, l’illusion collective, les idéologies qui vous emprisonnent sous prétexte de favoriser des lendemains qui chanteront.

La mystification fut le maître-mot de 1958 puisque porté au pouvoir par un mouvement populaire favorable à l’Algérie française, le général savait déjà qu’il liquiderait l’Union Française (AOF et AEF) et abandonnerait les treize départements français d’Algérie à ces terroristes dont il s’était engagé à ce que leur drapeau ne flottât jamais sur Alger tant qu’il serait vivant !

  • Résumé de la Maison XII de la 5e République : Césarisme arbitraire (URANUS) et mystification collective (NEPTUNE/JUPITER)

Or, URANUS impacte l’Ascendant et le SOLEIL de la République, comme je l’ai montré plus haut, au moins jusqu’en mars 2014.

De plus ce même URANUS et PLUTON ont laminé le MC du Thème (MC = destinées ultimes, organisation politique et administrative avec le Capricorne, manifestation du pouvoir suprême) durant toute l’année 2011 et 2012….

  • Et, comme si cela ne suffisait pas, on constate que SATURNE céleste, transite (= passe sur) cette fameuse conjonction JUPITER/NEPTUNE en Scorpion depuis novembre 2012 et ne l’abandonnera que fin août 2013.

Or SATURNE est un principe de réalité non négociable. Rigueur, objectivité, sens des responsabilités, légalité sont quelques unes de ses attributions (fort nombreuses). SATURNE incarne « la loi »; sinon la loi des hommes, du moins « la loi » implicite qui structure l’ordre du monde et des choses.

Passant sur la nébuleuse JUPITER/NEPTUNE, son rôle consiste à crever la baudruche idéologique et morale de nos élites politiques en révélant les turpitudes de cette « gauche » encore plus odieuse que n’importe quelle force politique, dans la mesure où ses comportements l’emportent largement sur ceux qu’elle dénonce chez les autres, les yeux au ciel et la main sur le cœur.

Nous sommes donc bien face à cette crise majeure que j’annonçais dans toute une série d’articles précédents, dont celui de mes prévisions du début de l’année. Crise qui couvait depuis 2011/2012 qui se révèle pleinement aujourd’hui mais qui pourrait déclencher le début de cette restauration et de ce retour aux fondamentaux que beaucoup appellent de leurs vœux.

Sortir du cynisme, du relativisme, du libertarisme, retrouver le sens du Bien Commun, le sens du Vrai et du Beau. Restaurer les valeurs spirituelles et morales qui ont édifié notre civilisation, redonner à la famille naturelle sa juste place, enseigner la pudeur, le respect de soi et de l’autre au lieu des insanités de la permissivité, du vagabondage sexuel, de l’homosexualisme virulent encouragés par notre grand Service National de la Corruption des âmes.

  • Est-ce possible ?

–         L’homme au centre de la vie économique au lieu de ne constituer qu’une unité de production et de consommation au service de la Ploutocratie mondiale, homme dépouillé de toutes ses appartenances naturelles pour mieux servir la machine qui le broie,  comme autrefois les Juifs étaient broyés par le service à Pharaon.

–         Des « droits de l’homme intégral » qui ne l’amputent pas de ses dimensions essentielles : droits à connaître Dieu, droits à conserver et protéger sa culture sur son propre sol, droits à appartenir à un peuple ou une Nation et à en assurer la pérennité, droits inaliénables de la famille (les plus anciens de tous les droits humains), droits à choisir ceux qu’il veut ou ne veut pas accueillir sur son sol pour incompatibilités profondes,  droits à un système éducatif qui respecte ses choix et orientations morales et spirituelles, etc….

–         Générosité et Charité vraies en lieu et place d’une solidarité imposée, hargneuse et unilatérale

–         Promotion de l’amour et du respect de l’Autre en lieu et place de la baise tous azimuts qui place des préservatifs dans les établissements scolaires de gamins de onze ans

–         Education (sexuelle notamment) laissée à la responsabilité des seuls parents; d’autant que celle qui est assurée par l’E.N consiste en un prosélytisme manifeste en faveur de toutes les formes de  déviations.

–         Protection intégrale des enfants dès leur conception. Enfants reconnus comme des dons que la vie nous octroie et non comme des charges pour les uns, des objets de convoitise pour les autres.

–         Respect et protection des plus faibles, les vieillards notamment dont on songe de plus en plus à se débarrasser….avec « leur accord » ! Comble du cynisme.

–         Bref, sortir de l’auge dans laquelle on nous parque pour nous y noyer,  redevenir une société humaine au lieu de sombrer dans les délices de la barbarie, de « La Grande Bouffe » ou de « La Grande Baise » du « Tout pour le fric » à la DSK , Tapie, Sarkozy, Cahuzac, et consorts.

– Sortir aussi et le plus vite possible des différentes prisons dans lesquelles le Nouvel Ordre Mondial (ploutocratique et « satanique ») nous enferme sous prétexte de favoriser le progrès des échanges internationaux : ONU – FMI – E.U – OMS – UNESCO et réinventer des institutions internationales qui soient au service des Nations souveraines; qui respectent absolument les principes de  subsidiarité et de non intervention, au lieu de s’ériger en super-pouvoir impérial de nature économique, technocratique, idéologique, mercantiliste, essentiellement antichrétienne.

Voilà, entre de multiples autres remises à plat du vivre-en-homme et du vivre-en-commun, ce que, pour ma part, j’attendrais d’une authentique révolution signalée par le cycle Urano/Plutonion qui affecte si fort le thème du régime que nous subissons et qu’il ne faut pas confondre avec la France. Celle que j’ai toujours crue inaltérable et éternelle, cette « éducatrice des Nations » (saint Pie X dixit) qui en est devenue, depuis plus de deux siècles, la grande corruptrice.

« Lorsqu’une société veut se régénérer, il lui faut revenir à ses origines » affirmait ce même saint Pie X au début du XXe siècle (je n’ai pas la citation exacte sous les yeux).

L’origine de notre Nation et de notre civilisation c’est le Baptistère de Reims entouré de saint Martin, saint Denis, sainte Clotilde, Clovis et survolé par la colombe du Saint Esprit.

Saurons nous y retourner pour nous y purifier et y retrouver notre identité collective bafouée et humiliée ???

 

LSM

 

 

2 réponses à to “L’Affaire « CAHUZAC » : Quand l’actualité brûlante confirme les pronostics déjà publiés….”

  • Rolland:

    En Mai 68, un excellent professeur d’histoire avait commenté la devise de La République: si on tient à la liberté, l’égalité sera mise à mal. Si on tient à l’égalité, c’est la liberté qui sera impossible. Quant à la fraternité, qui pourrait permettre un équilibre entre les 2 autres termes…regardez autour de vous. C’est une illusion « rousseauiste », au moins pour le grand nombre.
    Je n’ai jamais oublié l’analyse de cette femme dynamique, optimiste mais réaliste.
    Quant à nos grands dirigeants, dont un certain Charles de Gaulle, ou un Mittérand, tellement portés aux nues, j’aimerais connaître le jugement de l’histoire dans, disons 2 ou 3 siècles.Quand je vois l’engouement populaire pour d’aucuns, je pense au Général Boulanger, qui avait soulevé des foules en liesse, mais qui s’en souvient maintenant? Egalement au Cardinal Richelieu, très décrié, mais comme il a su continuer de relever la France! Lui-même et sa famille en ont profité, c’est vrai. Mais Si les Cahuzac et c° avaient apporté autant que lui à notre pays, je passerais bien l’éponge sur leur enrichissement personnel. Mais c’est en nous appauvrissant qu’ils s’enrichissent, eux.

    • Vous avez raison. Depuis que « l’homme » a décidé de prendre ses destinées en main en rejetant toute dimension transcendante; depuis qu’il s’est voulu démiurge au lieu de s’accepter créature, nous vivons sur des mots d’ordre qui, au mieux ne sont que des pétitions d’intention et aboutissent le plus souvent à des catastrophes. « Liberté, égalité, fraternité », mots d’ordre maçonniques, qui sont censés remplacer « Foi, Espérance et Charité » sont à la fois contradictoires entre eux (liberté et égalité s’excluent) et parfaitement absurdes : comment instituer une « fraternité » en s’émancipant par l’apostasie, la violence et le meurtre de toute « paternité » ? Celle que nous proposaient Dieu et le Roi ?
      Nous vivons, je pense, les derniers moments (qui peuvent, hélas, durer très longtemps) du paradigme que je qualifierai très largement de « rationaliste » (car il démarre essentiellement avec Galilée et Descartes au XVIIe siècle) où la pensée, renonçant à connaître le monde tel en profondeur en le réduisant à ses aspects purement physiques et quantitatifs, s’est coupée des sources d’inspiration qui, seules, pouvaient éclairer la conduite de l’humanité, assurer son harmonie…et sa pérennité.
      Concernant la médiocrité et la nocivité de notre personnel politique, je dirai qu’elles ne font que refléter la médiocrité et la nocivité d’une manière de penser et de se comporter quasi unanime dans notre pays. Le laisser-aller, l’abandon de tous principes de vie, l’individualisme, l’hédonisme, la promiscuité sexuelle, et même la lâcheté devant certains périls que nous n’avons pas le courage d’affronter, sont assez généralisés dans notre pays pour que nous nous retournions vers nous mêmes et y découvrir combien « nos politiques » nous ressemblent. Même s’il y a d’heureuses exceptions…mais qui ont du mal à se faire entendre et à convaincre.
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 533934Visiteurs Total:
  • 30Visiteurs aujourd'hui:
  • 137Visiteurs hier:
  • 0Visiteur(s) en ligne:
Archives