sodomes 3On ne peut pas dire que mes exhortations à un peu plus d’objectivité, de bon sens et de modération dans les « commentaires » qui m’ont été infligés suite à mes prises de position contre les aberrations juridiques ignobles qu’on nous prépare, aient été entendues.

Ce n’est pas grave.

Comme vous le constaterez en examinant le contenu des articles qui composent le menu de cette « Lettre » lorsque vous la recevrez, on ne peut pas dire que les insultes reçues m’aient beaucoup impressionné.

Aussi, ces articles de décembre 2012 sont-ils tous consacrés à démonter les aberrations idéologiques enfantées par l’air du temps et largement répandues par des médias complices. Une bonne part de mon activité du mois a été consacrée à répondre aux « commentaires » – délirants ou constructifs – des uns et des autres, ce qui m’a conduit à des développements qui viennent compléter les articles eux-mêmes. Je vous engage donc à les retrouver dans les pages consacrées aux dits « commentaires« .

Nous vivons un temps exceptionnel – j’en reparlerai dans les « Prévisions 2013 » que je vais bientôt publier – et l’urgence des débats à soutenir en faveur de notre culture et de la santé de notre société, m’a un peu éloigné des études AnthropoCosmologies classiques.

Mais ce n’était que partie remise et je reprendrai le fil de mes réflexions sur les évolutions et événements de notre temps (ou de temps plus anciens) à la lumière de l’AnthropoCosmologie, assez rapidement.

En attendant je renouvelle mes vœux bien sincères de bonheur, de courage et d’espérance à tous(tes) les lectrices et lecteurs de ce site; aussi bien à celles et ceux qui s’étranglent en lisant des propos qui viennent en contradiction avec les slogans de cette culture de mort et de transgression qu’ils ont érigée en religion,  qu’à celles et ceux qui, avec moi, essaient de raison, bon sens et dignité garder.

 

Bonne année et bonne lecture à tous.

 

LSM

6 réponses à to “La « Lettre » de Louis SAINT MARTIN – N° 17 – Janvier 2013”

  • Antoine:

    Bonne année

  • Antoine:

    Bonne année Monsieur,
    Je vous fait suivre les commentaires d’un de mes amis peintres. Il me semble que je suis aussi anormale que lui , et sans doute vous aussi. mais rassurez vous, nous sommes nombreux. Bien amicalement , J.ANTOINE

    Si la « normalitude » est :

    · de condamner les adultes qui réprimandent par une gifle les gamins mal élevés et irrespectueux

    de marier entre eux officiellement les pédérastes ;

    · de faire voter les étrangers qui refusent d’être Français ;

    · de tuer la poule aux œufs d’or en la traitant de minable parce qu’elle ne veut pas se faire plumer encore plus ;

    · d’imposer à la majorité les mœurs et exigences d’une minorité ;

    · de légaliser la fumette de « joints » ;

    · de parler de « fellation » en classe de CM 1 où est ma petite nièce ;

    · de distribuer préservatifs et pilules dans les écoles ;

    · de mentir activement ou par omission ;

    · de dépenser l’argent que l’on n’a pas ;

    Alors je revendique haut et fort d’être « ANORMAL »,

    Et je vous souhaite, au seuil de ces 12 mois 2013, bien du plaisir …

    CE PEINTRE S’APPELLE RICHARD GAUTHIER (réalité , trompe l’oeil)

    • Merci de m’avoir transmis ce manifeste, chère Madame. Il me rend encore plus précieuse cette « anormalité » dans laquelle je me sens comme un poisson dans l’eau…ou un oiseau dans l’arbre.
      Si votre ami peintre manie le pinceau aussi bien que la plume, à tous les coups il mérite d’être connu.
      Et, pour qu’il le soit encore plus, je me propose de publier son texte sous forme d’article. C’est bien le moins qu’on puisse faire devant autant de bon sens et de courage à contre-courant.
      Bien à vous

      LSM

      PS : M’autorisez-vous à indiquer son nom au bas de l’article que j’ai consacré à votre commentaire et à son manifeste ?????

      • Gerard Martinez:

        L' »ami peintre » aura du mal à se faire connaître ; après visite sur le site , aucune chance …..

        • Ce site n’est pas destiné à faire connaître qui que ce soit. Ni l’inverse d’ailleurs.
          Mais ne vous inquiétez pas, les peintres arrivent toujours à se faire connaître. Quand ils ont du talent
          Et, s’ils en ont et qu’ils n’arrivent pas à se faire connaître c’est que leur oeuvre est en décalage par rapport à leur époque. C’est arrivé à Van Gogh et quelques autres. Pas à Picasso qui a su admirablement se mettre du côté du manche.
          En règle générale, il est toujours difficile de nager à contre-courant, de rester fidèle à soi-même. J’en sais quelque chose.

Laisser un commentaire

Statistiques
  • 534557Visiteurs Total:
  • 33Visiteurs aujourd'hui:
  • 217Visiteurs hier:
  • 3Visiteur(s) en ligne:
Archives